Forum Clubic

Commentaires : Euro numérique : où en est le projet de la Banque centrale européenne?

L’institution européenne a publié un rapport, le 2 octobre, dans lequel elle juge bonne la possibilité de créer une monnaie numérique, complémentaire des liquidités actuelles. Les premiers tests vont rapidement débuter.

Quel est l’intérêt profond de compléter l’euro de nos banques (qui reste largement « numérique ») par une monnaie de banque centrale ?

En quoi ce serait plus fluide pour les DAB que de « taper » dans nos comptes actuels, je trouve l’explication pas très claire

1 J'aime

Effectivement, je ne vois toujours pas l’intérêt d’un €uro Bis numérique…et en quoi les transactions numériques iraient plus vite…j’ai une CB, et mes payements s’affichent instantanément sur mon compte.

Mais de toute façon, je ne comprends toujours pas le fonctionnement des cryptomonnaies…du blockchain…qu’on puisse miner de la monnaie avec des ordis et de puissantes cartes graphiques.

en fait y’a pas vraiment de « magie » ce ne sont que des livres de comptes, sauf qu’on sécurise le fait qu’il n’y a pas de double compta (c’est en fait bien la seule manière de dire que 'untelA a filé N valeur à untelB, et que cette valeur était bien prééxistante).
Le gros de l’enjeu d’une monnaie décentralisée c’est de fabriquer un immense livre de compte partagé avec un « hash » unique de la dernière ligne écrite enregistrant toutes les transactions.

Concernant l’euro, je ne vois pas en quoi on a un gain face au système actuel - même si dans le cas d’un système totalement distribué avec gouvernance centrale, il existe des systèmes réellement hyper rapides et très peu énergivores pour gérer ça (type IOTA/TANGLE) :

1 J'aime

Je pense aussi qu’ils veulent imposer la cryptomonnaie pour que les grands milliardaires de ce monde imposent plus de contrôle en ayant une vision générale par l’intermédiaire des banques pour supprimer les économies parallèles qui tournent essentiellement par un passage de monnaye liquide. C’est une complicité des dirigeants de pouvoir pour contrôler l’impôt et de la finance pour absorber ou dissoudre l’argent qui leur échappe ! Ils ont bien vu que pendant le confinement leur gestion intégral monétaire sur le monde n’est pas total !

Fais un transfert entre banques classiques et tu verras si ton compte est crédité instantanément (aucun problème au niveau du débit)
Je ne parle même pas des virement faits en dehors des heures ouvrées :innocent:

@philouze l’intérêt immédiat que je vois est de se passer d’un paquet d’intermédiaires inutiles.

  • Un coût global largement moins important.
  • Une traçabilité plus importante.
  • Possibilité d’avoir un compte « unique » indépendant des banques donc diminution du risque en cas d’insolvabilité de ces dernières.
  • Si l’Europe/BCE veut soutenir un secteur, elle pourrait prêter l’argent directement sans passer par l’intermédiaire des banques qui en gardent une partie

Il y a certainement plein d’autres possibilités, mais j’ai pas d’autres idées pour le moment

@MisterGTO
On peut rêver, tu travail à la BCE toi non ?

Tous ce que vous dites c’est bien et peut être fait parfaitement maintenant mais ça ne justifie pas la suppression du liquide !
Seulement c’est une fausse promesse de la finance pour centraliser au passage plus de pouvoir !

Moins de 24h du L au V pour un virement classique en zone SEPA :slightly_smiling_face:

Mais ça dépend aussi de l’heure…Si tu fais par ex. ton Virement à 05:00 du matin (L-V, sauf jour férié), il peut arriver dans la même matinée dans une banque de toute la zone SEPA…donc en quelques heures. Est-ce vraiment si nécessaire pour un particulier d’aller plus vite? J’en doute.

Quel est l’intérêt pour un particulier d’avoir la fibre optique ?
D’avoir des voitures qui vont à 190km/h?
D’avoir de la vidéo 4k?

Le cout moins important, ça va dépendre de la sécu. Le BTC par exemple a les coûts de transaction les plus élevés du monde. Donc il va falloir une chaîne type IOTA bien moins chère mais dont il faudra probablement rajouter des couts de sécu quand même.
Le gain reste à prouver, mais pourquoi pas ?

Fluidité : peut être, probablement, vitesse : un peu meilleure toujours sur IOTA ou équivalent, carrément moins pour les chaines à proof of work.

« Si l’Europe/BCE veut soutenir un secteur, elle pourrait prêter l’argent directement sans passer par l’intermédiaire des banques qui en gardent une partie »
Oulah malheureux, c’est interdit par le rôle même de la BCE ! C’est bien dommage d’ailleurs

Dans le cas d’une blockchain EURO numérique, j’imagine que ce sera probablement une Proof of Authority, avec un nombre fixe de noeuds validateurs, noeuds qui ne seront pas attribués à n’importe qui (Pourquoi pas les banques centrales nationales)
C’est très sécurisé, rapide et coute pratiquement rien.

Tout le système de compensations interbancaires au niveau européen n’aurait plus lieu d’être, cela pourrait entrainer pas mal d’économies

Au niveau individuel et petites entreprises, le coût des transactions peut être théoriquement nul et c’est pas négligeable pour les entreprises.

Certains se plaignent que cela peut faire disparaitre l’argent liquide, et bien j’espère que ce ne sont pas les mêmes qui considèrent le bitcoin comme une monnaie qui ne sert qu’à financer le mal :innocent:
De toutes manières le liquide tend naturellement à disparaître, encore plus depuis que les européens ont pris l’habitude du sans-contact avec le covid, donc c’est pas un drame.

Oui enfin bon il y a tellement de dogmes européens qui se sont écroulés depuis 2008, et encore plus ces derniers temps, qu’on sait jamais ce qui peut se passer!

une vision très logique de la chose, effectivement en tant que monnaie « d’état » utiliser directement les banques nationales comme validateurs de confiance c’est très logique et très safe.

Pour la compensation interbancaire, elle sert énormément pour les compensations de prêt et sont le témoin des dettes et des écarts, je ne pense pas qu’ajouter ou remplacer une partie du système monétaire par ça suffira à les rendre inutiles.

Mais un cout de transaction nul pour les boites, ça peut le faire. Problème : les prêts ne servent plus les banques, elles nous les échangent contre des flux bancaires, si elles n’ont plus ces frais, auront nous des prêts ?

Je suis pro crypto (pour certains de ses aspects) , même si je suis aussi de ceux qui pensent (qui constatent) que le BTC sert à 90% l’auto spéculation la plus sauvage et futile qui soit ET toutes les mafias numériques, générant une dépense énergétique et des émissions co2 folles pour un service totalement dispensable.

Faut pas rêver c’est un plan des capitalistes ce ne serra pas à notre avantage !
Ceux qui auront le contrôle des comptes feront certainement pire qu’actuellement et l’argent serra aux initiés qui ont la main sur l’informatique de ce système et ils pourront même se créer l’argent pour eux et nous on aura les miettes ! S’il n’y a pas de liquide je vois mal le truc si ton porte monnaie électronique bug tu va faire quoi pour aller acheter tes légumes au marcher !

Je suis pro-crypto pour plein de raisons mais j’ai pas de problème à reconnaître que le POW sera difficilement tenable à long-terme :slight_smile:

Faux problème.
T’auras pas plus de bug qu’avec ta carte bancaire (voir moins)

même avec une consensus par validateurs désignés (ici disons l’ensemble des banques centrales nationale), ce n’est pas possible : ça implique que toutes (et c’est pas des copines !) soient dans la complicité de celui qui triche.
Et au passage rien n’empêche que la journalisation de la chaîne soit publique, de façon à ce que n’importe quelle instance puisse vérifier ce qui se passe.

Déjà les grands groupes industriels sont de connivences pour descendre ou plutôt monter les prix du secteur qu’ils occupent respectivement , je ne vois pas pourquoi les banques s’en priveraient. Une fois alignées sur ce nouveau systèmes les frais bancaires auront une standardisation à la hausse comme ça s’est déjà vue pour d’autres domaines …

Ce ne sont pas du tout les mêmes acteurs, les banques nationales sont publiques et défendent les intérêts de leur nations respectives, les banques privées administrent librement leurs frais bancaires. Le but d’une crypto serait de faire du cash virtuel à destination d’autres pays ou de banques privées qui les redistribueraient sous forme de prêt.
Ensuite ça peu devenir un échange de pair à pair sans intermédiaire donc sans frais.

L’histoire montre que ça ne l’a pas fait pour le BTC : tout le monde se gave sur la chaîne, y’a juste des acteurs qui ont changé (pour des pires, en fait, encore moins sécu, encore plus chers au cout à la transaction, mais bon, je laisse fantasmer ceux qui rêvent d’un monde alternatif, je remarque juste que c’est le gros des sujets des Echos ou de BFM radio :wink: , same player shoot again… + tous les escroc des ransomware mondiaux dans le pipe et les frais courant du darkweb)

Mais oui, la théorie de la chose permet bien de désintermédier, et dans le cas d’un consensus par POA, avec des moyens techniques et des besoin en énergie très faibles pour une très faible latence.

Pour la sécu, l’attaque par les « plus de 51% » est possible avec ce type de consensus mais inimaginable de la part de banques publiques en concurrence, c’est simple, ce serait bien plus impossible que ce qui est possible aujourd’hui avec les banques centrales et les chambres de compensation.

Je pense que tu bloques par principe sur ce point, mais si tu creuses la chose tu changeras d’avis

Je n’ai rien contre l’innovation mais ça ne justifie en rien la suppression du liquide !
Encore une fois les capitalistes rentrent dans une démarche de manipulation pour forcer la main à cette l’alternative !

Aucun au 3.

  • 1 000 ou 10 000 Mégas, ça ne sert à rien pour un particulier.
  • 190 Km, non plus, en tout cas sur les autoroutes françaises.
  • La vidéo en 4K…Peut-être si tu as un écran de + de 65" sinon la différence avec la HD sera peu perceptible.
1 J'aime