Forum Clubic

Commentaires : Et si les voitures de Fiat passaient automatiquement de l'hybride au tout électrique?

Fiat-Chrysler (FCA) va mener un projet dans la région de Turin, en Italie, à destination de ses véhicules hybrides. Le constructeur envisage de développer un système permettant à ces voitures de passer automatiquement à une propulsion 100% électrique.

Je ne savais pas que Fiat avais fusionné avec Chrysler et est devenu 4ème constructeur mondial, tu m’étonnes que quand ça licencie on parle de 5 à 6000 licenciements, il serait temps que ce type de fusion soit interdite pour préserver l’emploi, ça me rappelle la Deutsh-Post qui lorsqu’elle a rachété DHL, elle en a profité pour acheter Danzas et Ducros et les a liquidés à l’américaine 2 ans plus tard, mettant au chomage tout ce petit monde.
L’ère de l’employé jetable, American go home ça n’a tenu que le temps d’une fin de guerre, quand à l’hégémonie allemande meme après guerre elle perdure.

Et si FCA se décidait à fabriquer massivement une toute électrique abordable? Ça éviterait de rester en rade au centre-ville par manque de réserve électrique de la minuscule batterie des hybrides.

Comment interdire à l’échelle mondiale ? car si cela ne concerne qu’un pays ou un continent les autres feront leur fusion quand même

FCA (Fiat Chrysler) est en train de fusionner avec PSA (Peugeot Citroën)… En automobile, soit tu fait et vends des voiture chères… soit tu es gros pour pouvoir faire des économies… sinon: tu meurt.

Et quand t’es mort… tu n’emplois plus personne…

1 J'aime

FCA est très en retard dans l’éléctrique…
C’est aussi pour ça qu’ils veulent fusionner avec PSA.

Les électriques « abordables » arrivent mais avec 100km d’autonomie.

Ceux qui pensent au complot et que les constructeurs font exprès de vendre les voitures électriques chères sont bien naïfs…

On ne sait pas aujourd’hui faire des voitures électriques autonomes et bon marchés…

1 J'aime

Ils ont intérêt à faire beaucoup mieux que la 500e qui était un fail monumental (je sais, je faisais des pièces pour ce véhicule) et le vendre ailleurs qu’en Californie

1 J'aime

Les complots industriels pour plus de profit, c’est la routine capitaliste depuis plus d’un siècle, on fait même des guerres pour du profit, il faut être naïf pour croire le contraire.

Les électriques à 500 km d’autonomie sont faciles à faire, il y en a déjà.
Il suffit d’avoir la volonté (ou les moyens) de les produire massivement.
Des géants comme VW, Toyota, FCA ou GM pourrait le faire mais n’en ont aucune volonté car ils font plus de profit en nous vendant des thermiques qu’on doit remplacer prématurément parce que les moteurs surchauffants, vibrants et complexes, sont fragiles. Ils nécessitent beaucoup d’entretiens réguliers et de réparations, que NOUS leur payons… en plus de payer la dîme aux pétrolières.

Tesla le voudrait bien mais n’ont que 3 usines présentement malgré une croissance quasi exponentielle depuis leur début, et ne fournissent pas à la demande. D’ailleurs les économies d’échelles sont le but ultime, au cœur de la stratégie de Tesla depuis au moins 2006, comme on peut lire dans le « Secret Master Plan ». Partir du haut de gamme à petit volume, pour en arriver dans quelques années encore à la voiture électrique populaire à 20 000$. (Le Cybercar selon moi)
https://www.tesla.com/fr_CA/blog/secret-tesla-motors-master-plan-just-between-you-and-me?redirect=no

Par contre, les grands de l’auto eux ont déjà des dizaines d’usines : GM environ 90, Ford 70, VW 60, Toyota 40, Renault-Nissan 35.

Pour FCA je l’ignore, mais une petite voiture à grande autonomie dépouillée du luxe et autre high-tech des Tesla, produite à grande échelle (+1million/an) se vendrait au même prix qu’une voiture thermique de base, sinon moins chère encore parce que beaucoup moins complexe que celle à moteur à combustion interne avec tout le tra-la-la obligé qui vient avec.

Je ne vais pas détailler tous les arguments…
Mais ce qui fait le prix d’une voiture électrique: c’est le prix de la batterie.
Plus une batterie est grosse: plus elle coute cher.

Après il semblerait que ne vous maitrisiez pas trop le sujet de l’économie de l’automobile.

VW: je suis pas sur qu’il soit nécessaire de revenir sur le « dieselgate »
Toyota: A perdu pas mal parts de marché mais se relance.
FCA: est en très grande difficulté et cherche une fusion pour rattraper son retard technologique.
GM: est en faillite depuis 2008 ou presque…
Renault: numéro un mondial il y a quelques temps … mais perds des milliards chaque mois.

Les constructeurs rentables (quoi que…) sont Porsche, Ferrari, Volvo, BMW…

Je classerais Telsa dans la même catégorie que BMW en terme de segment et n’est toujours pas franchement rentable pour le moment.
On verra s’ils sortent un jour une voiture abordable :slight_smile:

Si vous voulez voir ce que c’est qu’une voiture électrique abordable aujourd’hui, je vous propose l’AMI un concept très sympa, et ce n’est pas un « projet »… c’est vraiment en vente: https://www.citroen.fr/ami/duree-2-ans-et-plus.html

Et pour information les grands groupes qui produisent plus de 10 millions de véhicules par an chacun (moins de 90 000 pour Tesla à titre de comparaison, un peu plus de 2 millions pour BMW)… n’arrive pas à dégager ne serait-ce que 10% de marge…

Tesla a vendu 367,500, soit 2 fois plus que les 2 années d’avant combinées. Ils sont en croissance exponenteille, et leur marge se situe entre 19 et 29%. Comme ils réinvestissent tout dans cette croissance, les profits ne sont pas une priorité pour le moment. Musk l’a bien dit il y a 5 ans aux investisseurs.

C’est vrai, mais plus on en fabrique, moins elles coûtent cher. C’est le cycle de l’oeuf et de la poule que les grands fabricants qui ont les moyens refusent de briser.

À la place on tente de nous faire croire qu’on aurait « oublié » de commander suffisamment de batteries pour produire des électriques en grand nombre. La bonne blague, voire si les multinationales géantes ne planifient pas 3, 5 ans à l’avance l’achat de la composante la plus essentielle de la voiture! :stuck_out_tongue_winking_eye:

1 J'aime

Je me suis basé sur les chiffres communiqués par Telsa pour 2018 c’est vrai.

Mais on reste sur un entré de gamme à plus de 45 000€, difficile de parler de modèle abordable.
On est dans les gamme de voiture chères et donc forte marge.

Oui, comme j’ai dit, Tesla suit son « Master Plan », et n’en sont pas à l’étape de la voiture abordable pour la masse, parce qu’ils en sont incapables pour l’instant.
Il faut se rappeler que parmi de très nombreuses faillites, la dernière compagnie (en Amérique) à percer un marché de l’automobile jadis en plein expansion, c’est Chrysler, en 1925!
Tesla a accompli un tour de force en s’implantant dans cette chasse-gardée des « trois grands » (Ford, Chrysler, GM). Le modèle grand public abordable viendra, mais ils n’en sont pas encore là.

Il faut dire aussi que la Tesla « entrée de gamme » est une voiture de luxe bourrée de caractéristiques high-tech, et en donne plus pour notre argent que les équivalentes de BMW, Audi, Mercedes etc.

Note, en 2018, c’est 90 700 de ventes pour le 4ème trimestre uniquement.

Il y a maintenant plus d’un million de Teslas sur les routes.

" For the full year, we delivered 99,475 Model S and Model X vehicles, which was in line with our guidance"

Document officiel Tesla Q4 2018: https://ir.tesla.com/static-files/0b913415-467d-4c0d-be4c-9225c2cb0ae0

Moi je veux bien, mais ce chiffre omet le nombre de Model 3 vendus en 2018, qui est de 146 000.

Je croyais que c’était l’avantage des hybrides, de passer à l’électrique en ville. Qu’est-ce que j’ai loupé ?