Forum Clubic

Commentaires : Espionnage industriel : victime de son succès, AutoCAD particulièrement ciblé par les pirates

Selon une société spécialisée dans la cybersécurité, des hackers continuent de profiter de certaines failles du logiciel AutoCAD. Leur but : dérober des plans de ponts, de bâtiments ou de constructions liées aux énergies renouvelables.

En tant que projeteur sur Autocad/covadis pour une entreprise de TP, je ne savais pas que l’on pouvais utilisé les fichiers LISP comme cela.

LISP est un langage notamment utilisé dans Emacs (basé dessus).
A côté de ça, Blender s’étoffe au fil des versions et la question de migration AutoCAD vers Blender peut être raisonnablement posée sur la table.
Et celui qui essaie de s’attaquer à du logiciel libre, je lui souhaite bien du plaisir en raison des représailles d’une part et surtout en raison de la réactivité de la communauté pour mettre à jour et combler les éventuelles failles utilisées d’autre part.

Pour les industries Françaises qui veulent limiter les fuites by design vers les US et les fuites liées à la piètre qualité des produits Autodesk… des migrations vers les produits Dassault Systèmes s’imposent !

Les produits Dassault Systèmes ont également leur backdoor générée à la conception par Dassault. Aucune entreprise française, hors écosystème Dassault, n’a de raison de se livrer à Dassault ainsi.

Les logiciels Dassault de mémoire sont aussi basés sur un logiciel US. Le prix non plus n’est pas le même… Il est assez lourd et ne peut pas être utilisé de façon succincte sur des petites machines hormis leur visionneuse. Le déploiement est pas simple je ne vous parle même pas du dépannage sur les clients quand il y a un problème avec ce dernier qui est beaucoup moins facile d’accès que les suites autodesk qui sont assez facile de compréhension et des messages d’erreurs avec troubleshoot trouvable facilement sur le net ce qui est pratique pour une résolution N1