Forum Clubic

Commentaires : Environ 20 % des Français craignent de perdre leur emploi à cause des réseaux sociaux

De nombreux français ont tendance à trop dire ou montrer de leur vie privée ou professionnelle sur les réseaux sociaux, jusqu’à en perdre leur emploi, ce que certains ont vécu et que d’autres redoutent au quotidien.

En même temps s’il savent ce qu’ils postent, c’est qu’ils sont trop c.ns à la base.
Cà fait 12 ans que je réalise des entrainements d’entretien d’embauche pour des BTS, DUT et LICENCES PRO.
Vous n’imaginez pas tout ce que je trouve sur les réseaux et j’utilise tout ce que je trouve.
Je leurs parle de leur copine ou ex copine, de soirée très fortement arrosé, de postures explicites, bref tout ce qui peut les mettre mal à l’aise. C’est un exercice pour les confronter au monde du travail mais en même temps, quand je réalise de vrais embauches, je regarde aussi.
C’est du privé certes, je regarde tout les profils sur différents réseaux sociaux et me fait une idée assez rapidement du personnage. Je passe peut être à côté d’un talent mais c’est la force des réseaux sociaux

et quand la personne devant vous n’est pas sur un réseau social, vous faites quoi ?..

éliminé d’office ?

Donc tu te bases sur ce que racontent ces réseaux sociaux pour juger une personne et certainement la recaler alors qu’elle est 100x plus compétente qu’une autre parce qu’elle aime faire la fête, vivre et ne se comporte pas comme un petit robot ou selon ton idéal. Oh elle aime le sport ou tel style de musique, c’est MAL ! Allez, on dégage. Le niveau quoi… Tu fais du voyeurisme. Tu sais que c’est une maladie ?

  • "Je leurs parle de leur copine ou ex copine, de soirée très fortement arrosé, de postures explicites, bref tout ce qui peut les mettre mal à l’aise. " Là, c’est une tarte dans ta face direct.
    Grave de donner ce genre de responsabilités à des personnes frustrés et malsaines.
  • “c’est la force des réseaux sociaux” : jerry merci.

Il y a de plus en plus de RH/recruteurs qui se renseignent sur les candidats en allant sur le net.
Quand il dit qu’il leur parle des choses qui peuvent les mettre mal à l’aise, c’est de l’entraînement. Et il a raison de les préparer.
A partir du moment où l’on poste des choses sur le net, des choses qui nous mettent mal à l’aise, on ne vient pas se plaindre ensuite. Sauf si piratage ou si la photo a été postée par quelqu’un d’autre.
Quand on recrute quelqu’un, il est normal de s’assurer que la personne fasse l’affaire et pourra faire son job. Et donc on se sert de tous les outils (légaux) pour cela.
Parler de voyeurisme alors que les gens étalent leur vie sur la place publique…
Et pour finir il n’a pas critiqué sport, musique ou la fête ni dit qu’il voulait un robot. Mais par exemple, quelqu’un qui met régulièrement des photos où on voit la personne ivre, cela peut amener à se poser pas mal de questions sur cette dernière.

La réponse à cette question m’intéresse.

A part qu’ici, il parle des personne qui sont sur les réseaux sociaux donc aucun rapport.

Faut voir aussi ce que certains postent sur les réseaux sociaux ! Pas d’étonnement, donc…

1 J'aime

Voilà, tout est dit !

1 J'aime

Non je suis moi même absent de tous les réseaux.
Ce que je fait surtout c’est de la pédagogie pour une utilisation moins intense des réseaux.
J’avoue, je suis contre les réseaux sociaux, je trouve ça ridicule et complètement inutile.
C’est mon choix et je m’en porte pas plus mal.
Je préfère découvrir la personne que de voir du grand n’importe quoi sur les réseaux

Ok…
Mais comme vous, je ne suis sur aucun reseau sociaux…( et je ne cherche pas de travail)

Je ne comprends pas comment on peut exposer sa vie privée , c’est un grand mystère pour moi.

Et bien oui, je ne suis pas le seul à le faire.
C’est essentiellement pour entraîner et éduquer les jeunes avant l’entrée dans le monde du travail.
Ils découvrent que leur profil n’est pas sécurisé.
Le but est de leur faire peur mais c’est normal, c’est la vraie vie.
Et je ne fait pas de voyeurisme, je n’ai même pas de réseau social personnel. AUCUN.