Forum Clubic

Commentaires : En remplacement du Taser, la police américaine teste un lasso "à la Spider-Man"

1 081 morts depuis ses débuts dans les années 2000, dont 49 sur l’année 2018. C’est le nombre de décès causés par le Taser, ce dispositif électrique que la police américaine (entre autres) utilise lors d’interpellations. Un nombre que les autorités entendent réduire.

1 J'aime

Comme son nom l’indique “Bolawrap”, on est plus dans le genre “bolas” que toile d’araignée. Les lestes aux extrémités permettent l’enlacement de la cible. Du coup c’est plutôt le registre des armes de batman :’)

4 J'aime

Les lampadère et les arbres seront les nouveaux ennemie de la police américaine

1 J'aime

Une petite vidéo pour avoir une idée du comment ça marche…

6 J'aime

Il faudrait essayer aussi sur les chats/chiens. Qu’est-ce qui se passe si la corde arrive au niveau du cou?

Maintenant il faut électrifier les bolas pour plus d’efficacité !

3 J'aime

Merci :slight_smile:

Dans la série de jeux Batman: Arkham, c’est plutôt Catwoman qui utilise les bolas.

A voir, mais ça ne semble pas serrer plus que ça une fois sur la cible, on voit sur la vidéo de GRITI que les personnes peuvent légèrement bouger

Et avec du fil barbelé cela marcherait aussi ?

Ca peut quand suffisamment ralentir quelqu’un.
Je m’interroge tout de même sur l’efficacité de l’engin sur une personne en train de courir. Sur la vidéo, on ne voit que des personnes statiques les jambes l’une contre l’autre ou marchant lentement.

1 J'aime

Idée plutot ingénieuse ! et non léthale. apres même si c’est pas tres serré, ca pourra surement stopper l’action de la personne contrevenante, par arret d’une course ou la surprise donnera un temps d’avance aux policiers. perso je suis pour tout ce qui peut etre tres efficace sans etre lethal

Oui bien sur, c’est juste par rapport à la question “Qu’est-ce qui se passe si la corde arrive au niveau du cou?” de calomaro que je répondais.
Ça doit suffisamment serrer/tenir pour être handicapant pour quelqu’un qui cours/s’agite, mais pas assez pour blesser/étrangler

Arghhh je n’avais rien compris…Pas taper…pas taper…sumimassèn !:sleepy:

On a le même avis. Maintenant, même si je ne l’ai pas indiqué dans l’article, je n’ai pas pu m’empêcher de penser qu’une corde lancée à 200 m/s à la tête, ça doit pouvoir faire des dégâts.

Il suffit de voir les fusils LBD, qui sont certes non létaux, mais dont l’utilisation a été tellement critiquée et médiatisée…

1 J'aime

Non létal, c’est vite dit…imaginez que vous couriez et que vos jambes soient brusquement entravées, et que vous finissiez la tête la première dans une façade ou une voiture en stationnement, ou même provoquer une collision violente avec un enfant ? neutre

Mouais… A ce moment-là, une simple chute lors du course poursuite un peu tendue peut avoir les mêmes effets. Pour moi, ce n’est pas l’objet en lui-même qui est à incriminé dans ces cas-là mais une succession d’évènements.
De toute façon dès qu’il y a tentative de fuite en présence des forces de l’ordre, plein de facteurs font que cela peut mal tourner.

On pourrait l’écrire ainsi. C’est plus impressionnant:
qu’une corde lancée à 720km/h à la tête, ça doit pouvoir faire des dégâts.

Ce n’est pas faux, mais dans ces cas-là il s’agira la plupart du temps d’une chute involontaire, alors que là on parle de stopper brutalement et volontairement une course (partant du principe qu’un suspect qui s’enfuit ne va pas le faire en marchant tranquillement ^^ ), ce qui peut entraîner des conséquences plus lourdes neutre

Ce qui me fait dire ça, c’est cette séquence à 0:20 (le type en rouge)…et s’il y a un obstacle en dur devant ?

Alors bien sûr c’est censé n’être utilisé que contre ceux qui ont quelque chose à se reprocher, mais on sait tous que les bavures policières, ça existe ^^

C’est sûr qu’il ne faudrait pas que cela arrive sur un pont ou près d’un canal…

1 J'aime

Sur le fond, on peut quand même saluer l’initiative de tenter de trouver un remplaçant au taser ^^

Quelques zones de police ont été équipés de taser en Belgique en 2018…et leurs syndicats leur ont déconseillé de l’utiliser, parce qu’il n’y avait pas encore de cadre légal (en fait, un arrêté royal autorisant son utilisation par les forces de l’ordre) concernant le taser, et qu’un usage provoquant un décès pour quelque raison que ce soit pourrait coûter très cher au policier responsable