Forum Clubic

Commentaires : Dublin accepte finalement d’augmenter le taux d'imposition des entreprises, y compris des géants de la Tech

Un taux d’imposition qui passera de 12,5 % à 15 % pour les multinationales à partir de 2023.

1 J'aime

si j’ai bien suivi, le problème n’est pas uniquement le taux d’impôt mais de savoir sur quoi on l’applique

les accords avec le fisc peuvent amener à diminuer très fortement la base imposable … et dans ce cas, même 100% serait encore ridicule

on se souvient que la Commission avait mis en évidence pour les accords entre l’Irlande et Apple une perte fiscale de 13 milliards d’euros …

3 J'aime

« Dublin accepte finalement d’augmenter le taux d’imposition des entreprises, »

Nuance: Dublin accepte finalement d’augmenter le taux d’imposition sur les clients des entreprises …
Aucun doute que c’est Amazon qui va payer ces taxes, pas ses clients (nous) :smiley: :smiley: , bon ca plait aux demi-abiles donc ca va.

C’est pas grave, on va inventer des crédits d’impôt recherche afin que ces société avides d’optimisation fiscales restent sur le territoire irlandais.

1 J'aime

L’Irlande restera un toujours un petit paradis car bien que désormais imposés à 15 %, les multinationales ayant leur siège à Dublin peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt de 10 % en fonction du nombre de salariés employés, ce qui est le cas pour Apple, Facebook, Google entre autres …

1 J'aime

Il ne faut pas regarder que le coté négatif. C’est au total positif. Les taxes, c’est pour l’état, donc pour nous. Et même si ce sont des taxes n’arrive pas directement chez nous, ça permet une meilleure compétitivité, donc c’est indirectement bénéfique.
L’idée que le « pouvoir d’achat » est la seule chose qui compte est totalement débile, cette invention du capitalisme (étrangement reprise par les anti-capitalistes?!?) pour faire consommer un max atteint ses limites…

4 J'aime

Si je ne dis pas de bêtise, les PME en france sont taxées à 26.5% au-delà de 38120€ de benef alors bon… 15% pour des grosses boites comme elles… ya de quoi pleurer.

A confirmer: les multinationnales peuvent exclure de la base imposable 8% de la valeur des actifs et 8% de la masse salariale.

à priori, les salaires sont forcéments déduits, on paye des impôts sur les bénéfices et ceux-ci sont obtenus en déduisant les coûts du chiffre d’affaire, donc je comprends mal cette partie