Forum Clubic

Commentaires : Droit voisin : Google a 3 mois pour négocier une rémunération auprès des éditeurs de presse

L’Autorité de la concurrence, saisie par plusieurs organismes de presse, s’est prononcée en faveur des plaignants. Elle a ainsi ordonné à Google de trouver des accords avec les éditeurs pour une compensation financière dans le cadre du droit voisin, et ce, sous un délai maximal de trois mois et de façon rétroactive.

Je pige toujours pas… Normalement c’est pas ceux qui veulent être référencés qui doivent payer une somme ?

4 J'aime

Dans un pays normal peut-être.

2 J'aime

Google devrait les supprimer direct de leur moteur et leur faire un gros doigt au passage.

2 J'aime

Certains confondent référencement et pillage du contenu de la presse par Google…

Google, n’a pas à se servir et décider seul qui mérite d’être rémunéré ou pas.

Pour ceux qui veulent qu’on brade la France aux GAFAM, qu’ils leur filent leur bagnole, leur logement, leur slip s’ils le veulent, mais il y a un moment, il faut arrêter le délire.

1 J'aime

Arrêtez de cirer les pompes des GAFA qui appauvrissent l’économie de notre pays. Google existe grâce au contenu DES AUTRES, depuis le tout début. Et il continue avec la musique DES AUTRES, les films DES AUTRES, les podcasts DES AUTRES, les actualités DES AUTRES, les données DES AUTRES…
Soit Google paie, soit ils ferment leur service et on ira tous chez Qwant ou Duckduckgo qui auront appris la leçon et seront réglos. Google n’est pas le monde, Google n’est pas la loi. Google est un pilleur de datas comme Facebook. Quand ils paieront de vrais impôts en France, on en reparlera.

3 J'aime

Ou alors on se passe de Google. … Ils ne sont pas indispensables…,:thinking::thinking: Visiblement il y a une certaine dose d’agressivité et de position dominante de la part de Google… Bon en même temps de la part du gafa américain ce n’est pas totalement étonnant

3 J'aime

On devrait taxer à mort les sources de revenu de google, juste pour le mépris de cette entreprise à notre égard, lui interdire de stocker nos informations hors de chez nous, l’obliger à être précis sur ce qui est fait de l’info, lui interdire les CLUFs qui en gros donnent tous les droits et limiter les changements unilatéraux de ceux-ci. Pour commencer…
Et lui faire un grand f…

1 J'aime

si si, mais pas dans le monde de la presse apparement

alors c’est simple, il suffit que google ne pointe plus sur les article des journaux qui en font la demande, tout simplement. et c’est déjà possible. mais l’expérience montre que çà ne plait pas aux journaux qui veulent le beurre et l’argent du beurre.
que google fasse comme il l’a déjà fait en Allemagne (de mémoire) et désactive simplement le truc, on verra qui de google ou des journaux va pleurer

2 J'aime

Ca leur rapportera peut être de l’argent mais c’est pas pour ça qu’on lira plus leurs torchons mensonger. La baisse de leur revenus est un problème de qualité, mais les journalistes et la remise en cause, ça fait 2.

Oui en gros tu as compris le problème. Google a, de par sa position dominante, le droit de vie ou de mort sur n’importe quelle entreprise. C’est tout particulièrement le cas pour celles qui ont une part vitale de leurs revenus reposant sur internet. De fait Google peut les tuer en décidant par exemple qui est vu et qui ne l’est pas. C’est general pour toute entreprise, mais là on parle de l’information ! Alors effectivement on pourrait laisser tout pouvoir à Google, surtout celui de manipuler toute recherche, toute information/connaissance à son bénéfice et au détriment de NOS entreprises, de notre presse… En gros à notre détriment et contre NOS loi/législateurs/représentants… Finalement si tu réfléchis bien c’est à NOUS que Google fait un f…

les éditeurs de presse n’ont qu’à créer leur propre service Google News, ce n’est pas techniquement d’une très grande complexité !

C’est pas une question de référencement, mais une question de pillage de contenu. Vous n’êtes pas capable de faire la différence. Google fait du fric avec le travail des autre sans les payer.

Quand Google aura pillé votre entreprise et que vous serez au chômage, peut être ferez vous l’effort de comprendre…