Forum Clubic

Commentaires : Droit voisin : 25 des 30 plus gros sites français ont accepté les conditions de Google Actualités

Malgré des protestations, la grande majorité des titres de presse français a déjà intégré les éléments de code nécessaires à une reprise gratuite de leurs articles par le moteur de recherche, comme l’a constaté le Journal du Net.

Donc en gros à partir du 24, Google recommencera à afficher une partie du texte pour ces sites-là ? Alors qu’il a arrêté depuis quelques jours déjà ?

Porter l’affaire en justice avec quelle raison valable ?
Est-ce qu’obliger une entreprise (ici google) à payer afin de fournir un service est juridiquement valable ?
Je doute.

2 J'aime

Tellement prévisible… Par contre non, ce n’est pas un chantage à l’audience. Google est votre principale source de votre audience. Et pour vous apporter cette audience, Google a besoin de la vignette et de quelques lignes de l’article. Veuillez excuser Google d’avoir trouvé comment gonfler votre audience… D’ailleurs, vous l’avez bien compris puisque vous vous pliez à ses conditions.

Il faut vraiment remettre les choses à l’endroit en cette époque où chacun raconte tout et n’importe quoi. Il faut rappeler qui apporte quoi, qui permet quoi. Sans Google News (et consort) l’actu n’aurait probablement jamais pris l’importance qu’elle a aujourd’hui sur internet (ce qui aurait peut-être été préférable ceci dit).

La télévision française tente de s’organiser autour de Salto. Que fait la presse française quant à elle ?

5 J'aime

Je ne vois pas pourquoi Google devrait payer pour mettre en avant un site de presse, pour le coup ca devrait plutot être le contraire, les sites de presse devraient payer pour augmenter leur visibilité. le principe du referencement quoi…

Par contre, ca serai bien pour nous utilisateurs d’avoir un filtre pour zapper les sites à abonnement

2 J'aime

Vous soumettez un point crucial : google apporte de l’audience, parce que les utilisateurs ne cherchent plus un site d’information en particulier, mais justement un aggrégateur avec un peu toutes les actus (sans lire non plus les articles jusqu’au bout, histoire d’être “au courant” des titres de l’actu.
La presse est autant dépendante aux agrégateurs que les hoteliers avec les gros sites du genre hotel.com et autres, malgré que leurs revenus via ces plates formes soient bas, ils ne peuvent pas s’en priver.

C’est le changement d’usage des utilisateurs qui veulent : la rapidité, simplicité et le moins cher en même temps qui à crée ces situations.
(et un petit peu quand même les réglages par défaut du moteur de recherche, matraquages de pubs, et quoi qu’il en soit les utilisateurs ont fait leur choix, et les professionnels s’adaptent pour garder la maximum de business).

2 J'aime

Euh…perso je suis toujours sur Google actualités. Je dis ça je dis rien…

J’utilise Yahoo actu, je n’ai jamais mis les pieds sur Google actu… Il faudra que j’essai un jour, je n’ai rien à perdre.

Les éditeurs de presse ont pas compris que c’est le site qui recoit la traffic qui doit payer la pub, et pas l’inverse.

Oui, certes, tout à fait, mais…
Pourquoi Google fait ça ? Je veux diure, présenter les actualités en question ? Pour apporter d el’argent aux éditeurs ? J’en doute. Pour lui-même générer de la donnée valorisable (profils des consommateurs) ? Humm, plus probablement.
Donc Google le fait parce que ça lui rapporte de l’argent.

Quand une émission TV invite un chanteur pour son nouvel album, le chanteur ne paie pas, il se fait même payer parfois. Simplement parce que l’émission fait de l’argent en vendant du temps de cerveau disponible, vous vous souvenez ?
Google fait pareil.

Oui mais bon… au depart un moteur de recherche, c’est du référencement.
Et le référencement, ca se paye.

Pour l’exemple du chanteur, je me demande, je connais pas du tout.
Mais j’ose imaginer que si c un noob ou un nouvel album, c’est l’editeur qui paye, et si au contraire c’est une plu value pour l’emission (donc annoncé pour avoir de l’audiance, c’est l’emission qui paye

C’est tout à fait normal on est dans une époque où tout doit être accessible le plus rapidement possible, en un clic, pas des sites fait avec zéro ergonomie.
La ou les medias déconnent grave de mon point de vue, c’est :
.Leurs titres racoleurs, ça ne donne pas envie de lire.
.Quand ut commence à lrie un article, ils répètent sans cesses pendant plusieurs pavés la même chose mais sous forme différente. Au final seul 1/3 de l’article est utile et le reste est à mettre à la poubelle.
.J’ai essayer une fois un abonnement à LeMonde.fr Pour résilier l’abonnement faut envoyer un ptn de recommander à une adresse !
.Si je reprends LeMonde.fr comme exemple, au chargement de la page 22 cookies charger et aucun formulaire RGPD de consentement et ce n’est pas le seul.

Ils font tout pour être détestable au final et s’en tapes de l’utilisateur au final.

Google oui apporte de l’audience. Mais sans cet outil gratuit que met Google à disposition, cette audience ils ne l’auraient pas.

N’oubliez pas que nos chères impôts finance la plus part des journaux papier pour les maintenir à flot car sinon ils ferment tous !

Il voudrait en plus que Google, une entreprise privé américaine, leur finance leurs référencement.

Moi je veux la même, l’état paye mon business et Google ma pub :joy::rofl:
On peut rêver, c’est gratuit :crazy_face: