Forum Clubic

Commentaires : Droit à l’oubli : Google refuse de généraliser la réglementation européenne

Auditionné hier devant la Cour de Justice de l’Union Européenne, Google a défendu ses intérêts et ses opinions. Pour le géant du Web, généraliser le droit à l’oubli hors de l’Union Européenne équivaudrait à une censure.

Il faut trouver un juste milieu comme pour tout. La réponse n’est pas oui ou non comme souvent.
Par exemple prenons le cas d’un revenge porn ou de l’utilisation d’une image personnelle associé à son nom, évidemment il faut pouvoir aller jusque là.
Par contre est-ce qu’un meurtrier peut même au droit à l’oubli demander que tous les liens d’articles le concernant soit retiré de google ? Je ne ne pense pas.

@ wedgantilles: Le principe des Lois, c’est qu’elles ne peuvent pas faire du cas par cas.

Et l’effacement des profils des personnes décédées ? ça aussi c’est un sujet. Ils ont droit à l’oubli aussi.

On va simplifier : Google refuse la réglementation.

Certes.
Mais l’Europe ne peut pas imposer ces vues au monde (problème d’internet et des multinationales en général) et Google se bat pour une liberté primordiale du droit d’expression (pas pour la gloire bien sûr, c’est une opération marketing), même si celle-ci s’oppose à celle du droit à l’oubli, primordiale aussi je pense.