Forum Clubic

Commentaires : Données privées : la CNIL pointe un manque de transparence d'Apple

Si Apple communique très largement sur les mesures de protection de vie privée au point d’en avoir créé un argument marketing, il semblerait cependant que les pratiques de la société manquent de transparence.

Dans notre mythologie, qu’a donné le serpent à Eve ? Une pomme…

2 J'aime

Et qu’a donné la méchante Reine à Blanche-Neige ? Une pomme également.
Je pense qu’il y a là suffisamment d’indices pour ouvrir une enquête :face_with_monocle:

7 J'aime

Lorsque la firme de Tim Cook avait obligé les éditeurs à lister les données collectées, l’équipe de WhatsApp avait d’emblée invité Apple à en faire de même pour ses applications, et notamment iMessage. La société avait immédiatement publié ces informations sur l’App Store.

Cela n’est pas correct. Apple avait publié ces informations sur son site Web, sur une page plutôt difficile à trouver, et que n’iront pas regarder 99.9% des utilisateurs. Alors que les fiches de confidentialité de l’App Store, auxquelles doivent se soumettre les autres (pas la Pomme, hein…), sont beaucoup plus exposées.

Bref, deux poids deux mesures, comme (trop) souvent avec Apple.

« Or pour se conformer à la politique européenne, Apple devrait donc demander également le consentement de ses utilisateurs. »

Non, ça c’est l’interprétation qu’en donne la CNIL. Aucun autre pays européen (que la France) ne soupçonne Apple de pas respecter le RGPD étant donné qu’ils s’en tiennent bien à l’esprit du RGPD, qui est de ne pas récolter d’infos personnelles. C’est bien le cas de la plateforme publicitaire d’Apple, qui anonymise totalement le peu de données récupérées et ne les revend pas à un tiers.

1 J'aime

Renseignez vous mieux sur les sujets que vous commentez, ça vous évitera de dire d’énormes bêtises, comme souvent avec vous s’agissant d’Apple

Ah ? Et quelle « énorme bêtise » ai-je dit ? Ça m’intéresse.

Google ne fait pas mieux avec ses propres applis sur son propre OS …

Google ne communique pas non plus les données qu’il collecte avec ses applis (gmail / agenda / sms / dialer / …) sur Android …

Et ils exigent de la part des autres applications de le communiquer sur le Play Store ?

ils exigent des popup de notification au premier lancement des applications (tout comme les droits a accorder - ou non - a ces applications) - (droits qui ne sont jamais demandés avec les applis google alors que ca l’est sous ios)

Au premier lancement des application sur Android, il y a un pop-up imposé par Google qui communique sur les données collectées par l’application ?

il y a soit une popup soit un message (en tout cas je l’ai eu sur les apps que j’avais installé (S20 & pixel 5)

Pour faire le test je viens d’installer Instagram, que je n’avais jamais téléchargée auparavant, sur mon Samsung Galaxy S10e, et il n’y a :

  • Aucune information sur le Play Store à propos des données collectées par l’application.
  • Aucun popup ni un message au lancement de l’application sur les données qu’elle collecte.

Ouais !

Si on rajoute Newton qui c’est fait agressé à coup de pomme.

Beethoven qui quand il est devenu sourdingue, a composé sa 5e symphonie qui commence par « pomme, pomme, pomme, pomme… »

Ça fait pas mal d’indice…et de pépins !

2 J'aime