Commentaires : Des employés de SpaceX se plaignent du comportement d'Elon Musk dans une lettre ouverte... et se font virer (page 8)

Maintenant que vous avez eu tout ça grâce aux syndicats, faut les virer car trop politisés.
2022, croissance nulle, dette maximale… ça sent le sapin.

En quoi les syndicats sont t’ils responsable du fait qu’on a détruit notre économie par la délocalisation ?

Dans certains pays, avec seulement 50 euros, tu peux acheter un mois de travail d’un humain, grâce aux différences de cours monétaires.

Objectivement, dans l’histoire, il n’y a pas grand chose qui soit lié à la quantité de travail fournie par les français. Sauf à penser qu’on pourrait faire 800 heures de travail par semaine pour compenser les différences de cours monétaires.

Après une période ou l’on tentera en vain de sauver le système par de l’austérité qui va aggraver le problème en grippant l’économie, l’inéluctable écroulement économique et monétaire viendra.

Perso je suis patron sans employés et je fais pleins de choses ^^
on appel ça des indépendants ou libéraux mais on est quand même des patrons.

Après soyons honnêtes, en France comme ailleurs, une lettre publique comme ça, ça ne passerait pas.
On le voit sur les forums, déja c’est tout une histoire quand on ose critiquer un modérateur, c’est tout de suite le déchainement, suppression arbitraire de compte, suppressions de posts etc… propos quand même largement outranciers par dessus.
Alors dans une « entreprise » ??
Mais lol, c’est juste pas possible. ça n’a jamais été possible nulle part.

On va raconter des anecdotes persos de tout un chacun.
Ma mère qui s’était fait insulter plus jeune par le patron, devant les employés, elle a répliquée, les employés n’ont bizarrement rien entendu des propos du patron et elle a du partir.
Perso, quand je remplace des collègues, suffit d’un mot de travers et je peux chercher un autre remplacement, que je sois en tort ou pas.

Dans n’importe quelle entreprise de France ou du monde, sous contrat ou pas, si on sort une lettre incendiaire pour dénigrer fortement son patron, c’est la porte illico presto.
y’a pas de syndicats ou que sais-je, c’est la porte et pour faute lourde.
y’a des preuves en plus.

Elon Musk, lui peut toujours répondre de son travail, ça a fait de lui l’homme le plus riche du monde ou approchant, donc ses qualités de patron, il n’a de comptes à rendre à personne.
Même l’armée des US lui accorde sa confiance.
ça en impose sur un CV.

Dans une entreprise en France, il y a un truc qui doit être respecté, c’est le code du travail. Et dans le code du travail, on dit qu’on ne peut pas licencier sans une faute. Et seules une faute grave ou lourde suffisent à motiver directement un licenciement, une faute simple ne suffit pas forcément.

Critiquer les frasques d’un dirigeant de l’entreprise et dire qu’elles risquent de ternir l’image de l’entreprise, ça n’a aucune chance d’être considéré comme une faute grave ou lourde à l’encontre de l’entreprise (encore une fois, le contrat de travail, il est entre l’entreprise et le salarié, pas entre le dirigeant et le salarié… pour qu’il y ait faute grave ou lourde il faut donc que l’entreprise ait subit un préjudice significatif, pas juste l’ego du patron).

Tu n’es pas salarié, le code du travail ne s’applique pas.

Et tu as vraiment du tomber sur des gens imbus de leur personne. Parce que perso, j’en ai vu plus d’un des prestataires conservés malgré des critiques personnelles contre certains de leurs responsables côté client… Parce qu’il y a des gens assez intelligents pour mettre l’intérêt de leur entreprise avant leur ego et préférer du coup conserver un prestataire compétent et formé plutôt que de le dégager parce qu’il a dit un mot de travers…

Et le management par la peur, c’est vraiment totalement contre-productif. C’est comme ça qu’on perd toute créativité et qu’on passe à côté des bonnes idées…

Et pourtant, on a plein d’exemples de salariés critiquant ouvertement leur patron, voir leur entreprise, notamment dans les médias à chaque grève suffisamment grosse pour justifier une couverture médiatique. Et ils ne sont pas virés. Parce qu’en France on ne vire pas pour des critiques contre le patron.

Ceux qui se font virer, c’est ceux qui s’en prennent à leur patron physiquement. Et encore, même pas toujours.

Et ça se passe comme ça sur tous les forums bien tenus qui veulent éviter d’être rapidement pourris par des trolls et des extrémistes en tous genres, il suffit de se rappeler quel égout était devenu un certain forum sur un certain site de jeux vidéos où la modération brillait par son absence. Et ceux qui ne supportent pas de suivre quelques règles simples sont précisément ceux qui appartiennent à l’une des deux catégories.

La minorité bruyante, elle, ne veut que râler, critiquer, attaquer, insulter et n’hésite pas à donner dans la vulgarité et la grossièreté, ce qui n’est jamais que le signe d’une absence de vrais arguments. Et ça, ça n’a jamais été et ne sera jamais toléré sur Clubic. jap

3 « J'aime »

Comme tu t’en doutais, je ne parlais pas des indépendants ou autres auto-entrepreneurs mais des sociétés avec un patron ET des employés. Le respect doit être mutuel, chacun des 2 a des droits et des devoirs.

3 « J'aime »

Tout à fait. J’ai toujours eu de bons rapports avec les chefs tout au long de ma carrière, parce que je gagnais leur respect et ils me fichaient la paix et me faisaient confiance. ^^

Mais certains collègues avaient beaucoup de mal à comprendre que ça devait marcher dans les deux sens…exemple : le contremaître d’une section avait cassé ses lunettes et avait du mal à lire. Qu’a fait un collègue opérateur ? il a rempli sa feuille de production en écrivant le plus petit possible. Et après il se demandait pourquoi un congé lui était refusé au dernier moment. paf