Forum Clubic

Commentaires : Des chercheurs utilisent des cellules souches de grenouille pour construire un "robot vivant"

Et si le soulèvement des machines avait finalement pour origine… les grenouilles ? Des scientifiques ont mis au point une créature d’un nouveau type : une espèce de robot, constitué uniquement de matière biologique. Ces « xenobots » seraient dotés de capacités remarquables et pourraient avoir de multiples applications. Mais ils soulèvent également des questions éthiques.

Ca cite toujours Terminator dans ces cas là mais on est plus proches des cylons que des cyborg de Cyberdine je trouve.

Elle est belle la bioéthique…

On crie au scandale dans la recherche de modification de l’humain (quel que soit le but).

Par contre les animaux, les plantes (ca depuis longtemps vu que on en bouffe) allons y gaiement…

L’humain est un vrai cancer pour tout ce qui l’entoure…

2 J'aime

On se croirait dans télé-série farscape.
Donald Trump dans le rôle de Dominar Rygel XVI .

Dans Jurassic Park ils utilisaient aussi les grenouilles pour combler les séquences d’ADN manquante pour les dinos

1 J'aime

C’est des cellules de Xénope, pas de grenouille. Le titre est faux.
Ce n’est pas des robots non plus. Au plus un amas cellulaire organisé selon la volonté du manipulateur, ce qui est déjà énorme…

je trouvais les cylons plus proche dans le sens ou la matière organique fait parti des robots (les vaisseaux meres sont organiques eux aussi d’ailleurs). Terminator, c’est un « simple » robot (sa peau est par dessus, c’est un habillage, ça ne fait pas parti de lui), donc moins de rapport avec le sujet de l’article.
Civilisation extraterrestres certes, mais humaine et ayant la terre comme origine.

Le terme xénope est un nom vernaculaire donné à certaines espèces d’amphibiens appartenant à la famille des Pipidae mais dispersés à présent dans plusieurs genres. On les appelle aussi couramment des « grenouilles ».

Merci, heureusement que tu es là. C’est vrai que du coup, tout le monde sait ce qu’est un Xénope. C’est vrai que Clubic est un site scientifique de précision et non un site de relais et de vulgarisation.

Il te suffit de taper « Xenopus laevis » et « grenouille » pour te rendre compte que la quasi totalité des sites l’utilisent. Une notion vulgarisée ne l’invalide pas :slight_smile:

Les ordinateurs du futur seront en partie biologiques. C’est le cap à franchir pour s’approcher de l’intelligence artificielle.

Le titre pourrait dire batracien ou amphibien. Sinon c’est aussi bête que de remplacer chien par chat sous prétexte que c’est des mammifères. Vulgariser ne veut pas dire faux, mais explicite pour le commun…
Si tu as déjà vu un Xénope, tu sais qu’on ne peut le confondre avec une grenouille.

Comme dis, ce n’est pas faux. C’est bel et bien vulgarisé. Comme marqué dans mon commentaire, et via la définition que je t’ai donné, c’est le nom commun donné à certains Xénope et amphibiens.

Mais bon, j’ai l’impression que tu as éludé mon commentaire :stuck_out_tongue:

Petit exemple de moulte source qui utilisent « grenouille » comme nom vulguarisant

https://www.poisson-or.com
http://www.gt-ibma.eu
https://fr.wikipedia.org/wiki/Xénope (loul, mais n’empêche que ce genre de choses est en théorie corrigée)

Et j’en passe est des pas mures. C’est bel et bien un terme vulgarisant. Après bon, chacun est libre d’être tatillon ou non.

Libre à toi de voir ça en « faux » c’est factuellement effectivement faux. Maintenant, c’est le cas de beaucoup de vulgarisation. Et au bout d’un moment faut savoir péter un coup plutôt que corriger des vulgarisations faites dans le but de la compréhension générale.
Bonne continuation à toi !

Tu as raison, entretenons l’erreur et gardons le commun des mortels dans l’ignorance et ça génère des clics car il y a grenouille et robot dans le titre.

C’est pas faux :wink:

Vous vous trompez. La R&D avance vers des machines hybrides qui utilisent des éléments biologiques qui permettrons de sortir de la logique binaire actuelle 1 ou 0.
C’est pas pour la semaine prochaine mais pour un délais qui compte seulement en quelques années. Probablement la future grande révolution du numérique.