Forum Clubic

Commentaires : Des chercheurs proposent d’explorer Mars à l’aide de petits planeurs

Pour cartographier Mars en haute résolution, les agences se reposent aujourd’hui sur des satellites. Un groupe de chercheurs américains propose pour sa part de déployer, au moment de l’atterrissage des futures missions sur la surface de la planète rouge, tout un groupe de petits planeurs.

1 J'aime

Par le passé d’autres projets identiques avaient été envisagés. Espérons qu’avec la multiplication de mission cela va permettre de tel projet voir le jour.
Un avion je n’y croit pas, l’air est trop faible pour avoir un vol stable, il faudra compenser avec une vitesse conséquente et cela sera énergivore. Pire l’atterrissage sera une opération trop complexe.
Le ballon était envisagé par la passé et avait l’avantage de se poser la nuit et remonter le jour. mais il n’est pas dirigeable.
Le ballon dirigeable est clairement la meilleure option. On reverait tellement d’avoir des vues d’Olympus mons ou Marineris Valles

je suis un peu comme toi … explorer mars par les air m’a toujours paru peu fesable a cause de la pression atmospherique trop faible.
il en vas de meme pour les ballons … si il y a peu de pression atmospherique, on peut pas voller bien haut. (poussée d’archimede, toussa toussa)

de plus, il faudrais importer les gaz depuis la terre … ou alors un ballon a air chaud, mais je te reconte pas la conso de fou.

pour moi, ce qui pourrais le faire, c’est un mix des deux … un rover capable de rouler et de voller sur de courtes distances … ca permettrai par saut de puces, de changer de zone rapidement … mais avec de gros couts en energie, qu’il faudrais recharger au sol … et donc un usage prematuré des batteries.

pour soulever un rover il faudrait une énergie trop importante.
Vu que l’objectif d’un engin aerien semble pour le moment etre juste de la cartographie HD, autant limiter à une camera et son unité de stockage, communication, et batterie.
Un ballon reste envisageable en stockant le gaz dans une sparklette sous haute pression, une fois percuté le gaz irait deployer le ballon. l’utilisation d’hélice est facilement envisageable meme s’il faudra s’attendre à un déplacement tres lent.
Bref c’est techniquement faisable, reste la volonté de le faire.

L’article scientifique en lien décrit très bien la faisabilité d’un vol… en planeur :wink:

S’agissant d’une équipe de recherche ils n’ont pas fait cette proposition “au hasard” mais avec plusieurs solides arguments !

1 J'aime