Commentaires : Demain, un transport aérien 100% électrique?

Et si l’avion se faisait plus écologique, moins polluant, moins bruyant et sans émissions nocives ? Et si le transport aérien se réinventait, à l’aune du moteur électrique ?

L’hybride serait déja un premier grand pas, l’important serait déja que les avions puisse passer sur le mode éléctrique au décollage/montée, et descente atterissage pour le bruit et la pollution engendrée? Qu’ils restent au kerozène au dessus des nuages une fois stabilisé peut être entendable pour les longs courrier.

1 « J'aime »

Très bon article…
Pas un mot sur le Lilium Jet? le projet est pourtant bien avancé et même déjà certifié par l’EASA et la FAA !

2 « J'aime »

C’est bien un avion moins polluant mais un avion qui ne se crashe pas, c’est pour quand ? Et ne me dites pas que ça existe déjà et que ça s’appelle « le train », ce serait trop facile. Les trains ne traversent pas encore les océans, malheureusement.
Et oui, j’ai peur en avion.

L’Eurostar le fait :stuck_out_tongue:

1 « J'aime »

… Paris-Singapour en 14 heures de vols, une recharge en Grèce, une recharge à Dubaï, une recharge à New Delhi, à Bangkok… Arrivée trois jours plus tard.

Pour les décollages:
On pourrais catapulter l’avion comme sur les portes avions.
Ou les relier a un câble qui se déroule et se débranche en bout de piste façon torpille filoguidée. :blush:
Vivement le monde d’après! :joy:

@pecore A quand un train qui déraille pas?
A quand une voiture qui évite les accidents?

:stuck_out_tongue_winking_eye:

Aucun tranport n’est safe à 100% par contre ce que je peux te dire c’est que l’avion est le transport le plus sûr qui existe (ratio passager / kilometre parcouru)
L’avion reste-t-il le moyen de transport le plus sûr ? (francetvinfo.fr)

2 « J'aime »

La voiture qui évite les accidents, on en est peut être pas si loin. En tous cas on cherche.
Le train qui déraille ne tue pas tous ses passagers, il a une majorité de survivants et il me semble que là aussi on fait des recherches pour que ce chiffre soit le plus élevé possible.
Mais pour l’avion, si la mécanique lâche ou si le pilote décide de se foutre en l’air, c’est du 100% et aucune statistique ne pourra changer cette vérité. Cela n’aide pas à se sentir serein.

Le cerveau humain est ainsi fait… Le « bon sens » ou les intuitions ne sont pas toujours (rarement même en matière de statistiques) bonnes.
Tu as plus de « chances » d’avoir un accident dans la vie de tous les jours que pendant un trajet en avion, mais le cerveau ne retient que les catastrophes aériennes, pas les accidents qui nous touchent régulièrement, et c’est tant mieux car sinon cela serait invivable!

Edit: Et sur ton dernier message, j’ajoute que l’on ne retient que les accidents les plus terribles, il y a pas mal de cas ou il y a des survivants! J’admets quand même que la proportion de rescapés n’est pas très bonne :frowning: .

1 « J'aime »

Parce que l’aviation ne travaille pas à la réduction des risques ?
Si vos statistiques affirment que le nombre de décès de passagers chaque accident d’avion est de 100%, il faudrait vous questionner sur vos sources et sur l’analyse que vous en faites.

En attendant, entre le ratio d’accidentologie de la voiture et de l’avion, il n’y a pas photo.

Accidentologie des transports — Wikipédia)

1 « J'aime »

Oui mais en voiture, ça n’arrive qu’aux autres… Alors que justement en avion, c’est les autres qui pilotent… donc c’est plus dangereux ! CQFD :smiley:

2 « J'aime »

Sauf que la probabilité d’avoir un accident en avion est pratiquement nulle par rapport au reste. Accident de voiture, domestique…

1 « J'aime »

L’hybride, c’est cher, complexe et surtout lourd. Alors pour un avion …

1 « J'aime »

Ah, pas vraiment de sources pour arriver à ce chiffre comme tu peux t’en douter. Juste quelques infos prises dans le JT et mes propres peurs irrationnelles. :fearful:
Pour l’aviation qui travaille à la réduction des risques, c’est très certainement le cas. Sauf que la communication sur le sujet est proche du néant absolut alors que celle sur les modes de propulsion est très fournie (voir ci-dessus). Pas facile dès lors de ne pas penser que s’ils ne parlent pas de leur progrès en matière de sécurité, c’est qu’il n’y a pas grand chose à dire, surtout lorsqu’on est déjà prédisposé à penser de la sorte. Après tout, travailler à la réduction des risques c’est bien mais les réduire vraiment, c’est mieux.
Ou, comme disait De Gaulle, « des chercheurs qui cherchent, on en trouve, des chercheurs qui trouvent, en en cherche ».

Il y a des tas de gens qui travaillent sur la sureté et la sécurité aérienne, à plein de niveau, comme le dit @elminster44: en amont avec l’ATFCM et l’ATC ou après coup (pas que sur les accidents, mais aussi et surtout sur les incidents).
En fait la sécurité s’améliore tous les jours (équipements, procédures, technologies, entrainements, …), mais comme il n’y a pas de progrès énormes, la communication ne serait pas très intéressante! :stuck_out_tongue:
Si tu veux des détails sur l’ATFCM, je bosse en ce moment dedans pour Eurocontrol (jette un oeil sur leur site Eurocontrol.int).
@elminster44: Pas sur que air crash soit la meilleure chose à montrer à quelqu’un qui a peur de l’avion! :smiley:

1 « J'aime »

J’osais pas le dire. Merci pour la réponse et pour les infos.

1 « J'aime »

Des années lumières peut-être pas.
Mon précédent client était un équipementier automobile (coïncidence? :stuck_out_tongue: ) et on avait aussi des analyses de risque et d’accidents. Ce n’est pas aussi cadré (il y a bien moins de données, que les rapports des flics, pas de télémétrie et de boite noire, de carnets d’incidents, de rapports détaillés des « garagistes », … !), mais ça bosse aussi!

Allez! Je te réserve un billet La Rochelle - Buenos Aires sur le prochain Starship.
Une petite demi-heure … et tu n’auras plus jamais peur en avion :stuck_out_tongue_winking_eye:

En sachant aussi qu’un train, ça se « crashe » plus souvent qu’un avion (rapporté au kilomètre/passager).