Forum Clubic

Commentaires : Demain, des organisations décentralisées et sans hiérarchie?

Et si blockchains
et tokens permettaient de créer des organisations virtuelles, sans structure de management classique ? Et si l’entreprise de demain était auto-gérée, collégiale et largement basée sur des processus informatisés ?

1 J'aime

Bravo pour cet article richement documenté

4 J'aime

Et si on arrêtait de penser au « comment » (méthodo, IA, blockchain, …) pour ce concentrer sur le « quoi » (produit final) ?
Moi je m’en balance de savoir si ma pizza a été faite par une IA utiilsant la reconnaissance neuronale en injectant plein de preuve de travail dans une block chain qui sera traité dans le prochain sprint par la la value stream idoine. Je veux juste qu’elle soit bien cuite et qu’elle soit bonne à manger.

1 J'aime

si tu es client tu peux t’en balancer mais si tu es « producteur » d’un bien au contraire c’est intéressant, même très intéressant

1 J'aime

Technologies complexes et ridicules.
A oublier. Vite.

2 J'aime

@Lerian : tu peux développer ? complexes certes , ridicules surement pas.
l’article est vraiment intéressant et donne matière à réfléchir sur nos modèles actuels.

1 J'aime

Pourquoi devrions nous oublier une technologie parce qu’elle est complexe? Les ordinateurs ne sont pas beaucoup plus simples que la blockchain et pourtant nous les utilisons bien… en tout cas superbe article sur les DAO que j’avais encore un peu de mal à appréhender

Exactement et c’est justement en comprenant comment cela fonctionne que l’on parviendra à obtenir que le résultat que youk youm attend…

« Et si on arrêtait de penser au « comment » (méthodo, IA, blockchain, …) pour ce concentrer sur le « quoi » (produit final) ? »
Oui et non. Je me suis toujours battu avec mes équipes pour faire passer la techno au second plan et la mettre au service des projets métiers de mes clients.

Mais parfois, et c’est à mon sens l’objet de cet article, faire de la veille techno permet de nouveaux potentiels, de nouveaux usages.

Très bel article.
Par contre j’attends l’article sur l’être humain blockchainé pour être sans faille…
C’est juste flippant tout ca et même si on nous dit que le système est responsabilisant je ne trouve pas qu’il le soit, puisque de fait il n’y a pas un responsable mais une responsabilité diluée sur l’ensemble des participants… Le jour où il y aura besoin d’un procès, ce n’est pas la blockchain qui va le faire mais un humain qui ne comprend pas le mécanisme et qui ne saura pas par quel bout prendre la chose.

1 J'aime

Merci pour cet article qui m’a appris pleins de trucs.

La grande question après la période COVID c’est la capacité à fédérer et motiver dans des organisations qui travaillent en distanciel. Comment développer une équipe, un sentiment d’appartenance et une envie de s’investir sans présentiel ? Est-ce que l’entreprise peut tout simplement exister de manière efficace et agréable dans ce contexte ? Est-ce que la plupart d’entre nous, humain, sont capables ou non de s’épanouir sur le long terme sans relations sur site ? Nous sommes des animaux grégaires et de nombreuses études montrent que notre bonheur - et notre santé mentale comme physique ! - tient en grande partie à la qualité de nos relations. Peuvent-elles être aussi qualitatives et satisfaisantes à distance ?

Ensuite en imaginant que cela puisse fonctionner de manière généralisée, alors qu’une techno comme la blockchain permette de passer d’une hiérarchie à une sorte d’organisation autogérée me parait techniquement bien sûr faisable. Mais sur le plan humain cela me semble avant tout une utopie, et l’histoire a montré quels problèmes majers cela pose.

Qu’on mette ce mode en avant parce qu’il s’agit d’un futur possible, bon. Déjà on mettrait en avant et on rendrait désirable le modèle classique des SCOP, ce serait pas un mal, même si mes DAO semblent plus destinées à du mondial … ou à se passer du droit du travail.

Tout ce qui est excessif est insignifiant.

S’il y a du management dans les entreprises, est-ce parce que les entreprises aiment gaspiller de l’argent ?

Si certaines entreprises semblent avoir trop de management, quel serait le coût de me pas en avoir assez ? (cf compagnie du bâtiment dont le gratte-ciel en construction s’effondre)

Peut-on vraiment se passer de management, le capitalisme est-il inefficace ?

Le rédacteur semble très convaincu que cette technologie est importante et a écrit un bel article pour expliquer avec un français soigné, ce qui est appréciable.

Par contre, mon opinion est que c’est un concept intéressant pour s’amuser avec une blockchain, mais ça ne semble pas vraiment dépasser ça. Faire un DAO pour emprunter des cryptomonnaies avec des cryptomonnaies, c’est comme essayer de faire du vent avec du vent… ou bien se mettre a plusieurs dans un DAO pour acheter un NFT qui est totalement immatériel … et le reste pas tellement plus convaincant comme cas d’utilisation. Comme bien des trucs liés à la blockchain et cryptomonnaie, ca risque surtout de rester dans le tiroir de quelques amateurs ou spéculateurs.

Et comme dit dans d’autres commentaires plus haut, je suis d’accord qu’il y a une raison pourquoi le management est important. Virer le management n’est pas nécessairement une bonne chose