Forum Clubic

Commentaires : Dans un mémo interne, Blue Origin dépeint des équipes "fainéantes" de ne pas se tuer à la tâche comme chez SpaceX (page 2)

Tellement d’accord avec toi :+1:
En étant plus radical sur le nombre d’heures, même 40h il ne reste plus grand chose pour le reste, surtout si le travail est intensif, ce qui est forcément le cas.

@Fulmlmetal idem, +1000 :+1:

1 J'aime

Argument fallacieux : il y a toujours pire alors acceptons, tirons vers le bas au lieu de tirer vers le haut ? Voilà qui arrange bien certains politiques, grand patrons, ceux qui décident (je ne dis pas que tous sont comme ça) …

Quel manque d’exigence; la qualité de vie s’est amélioré parce que les gens ont voulu grandir, se soigner, apprendre pas se résigner.

1 J'aime

Le stress, ça dépend du métier
La fatigue ça dépend du métier

Il y a aussi tout un tas de gens qui sont dans un métier placard a ne rien faire de leur journée et finissent en dépression.

Bref partir sur l’idée qu’une occupation horaire est néfaste pour la santé est faux.
C’est une situation contextuelle qu’il faut prendre en considération.

@clockover Meme quand tu fais de ta passion un métier il y a une limite que le corps ne peut physiologiquement supporter.
Aimer un métier passionnément t’aidera à tenir plus longtemps ou à ignorer certaines alertes mais il y a une limite, à un moment ton corps finit par te dire stop, meme si tu ne l’as pas vu venir. Regarde les sujets sur le déni de dépression, c’est un phénomène connu chez les psychatres qui constatent des gens en dépression mais qui n’ont pas le sentiment de l’etre. Ils ont l’impression d’etre heureux mais des signes montrent que ça ne va pas, des maladies chroniques, manque d’envie de sortir ou de voir du monde, relation conjugal en déclin, etc. Et un jour ou l’autre ça se paye, et souvent ça arrive par un cancer, un AVC, une crise cardiaque. Et quand il est trop tard tu te rend compte que tu es passé à coté de ta vie, à coté de la vie et que tu n’as profité de rien, pas meme de ta famille.

1 J'aime

@Eric BOTTLAENDER :
Ça fait plaisir de voir que dans le tas, il y en a au moins un qui suit !
Absolument AUCUN rapport entre le tourisme spatial suborbital et l’activité de SpaceX.
Il n’y a AUCUNE guerre du tourisme spatial entre BO et SpaceX sauf dans la tête du rédacteur qui n’y connait manifestement absolument rien.
Inspiration4, ça n’a rien à voir avec un manège suborbital.
Déjà les tarifs : $250 000 le siège New Shepard contre $50 MILLIONS sur Inspiration4 qui n’est qu’un vol sans lendemain (suffit de voir le pataquès du financement pour le comprendre…)
À force de tout mélanger de cette façon, on finit par dire tout et n’importe quoi sur le sujet de l’industrie spatiale.
Cet article en est une belle preuve.

2000$ de salaire? Tu plaisantes…Chez Space X c’est dans les 10 000$ + Heures Sup…Ce sont des salaires à l’américaine et de plus, assez peu taxés. Et les mecs ne voient pas le temps passer car ils sont passionnés par ce qu’ils font. Après, je suis d’accord sur la santé (les burnout, dépressions…)…il faudrait certainement trouver un juste milieu.

1 J'aime

Sérieux les syndicalistes à la petite semaine, lisez un minimum le sujet avant de balancer vos discours à balle deux. Il y a une différence entre « une note circule chez… » et « Jeff Bezos, en personne, a dit… »

Tout à fait, et le marché du travail là bas est totalement différent de la France. En france, les gens s’accrochent à leur taf (enfin … certains) parceque sinon, c’est la rue et il y a le crédit du pavillon et de la Twingo, en plus du frigo à remplir.
Aux US, si t’est rincé de ton taf, rien de t’empêche de dire « bye bye », du jour au lendemain, et d’aller ailleurs, le marché du travail est très fluide et pour peu que ton CV soit un minimum sérieux, c’est le choix entre plusieurs entreprises, sans prise de tête

Les gens ici comparent ce qui n’est pas comparable, et d’un article qui parle d’un taf aux States ils nous chi… des km de complaintes

J’ai dirigé pas mal d’entretien d’embauche, rare sont les profils qui te disent « voici ce que je peux apporter à votre projet ». Il y a en France une défiance vis à vis du monde de l’entreprise, on le retrouve dans pas mal de propos ici.

Les gars, si vous trouvez que les patrons sont des exploiteurs, allez y, montez votre boite. Allez voir l’urssaf pour les démarches, le banquier pour les financements, et quand ce dernier vous dira « pas de souci, et pour la garantie je vous propose de mettre en hypothèque votre maison », vous répondrez « oui bien sur », parceque c’est comme ça que ça marche d’entreprendre, et ensuite vous embaucherez, et la aussi, vous verrez comme c’est formidable les gens qui peuvent pas vous encadrer parceque vous êtes « patrons » et qui posent xxx jours d’arrêt maladie quand les conditions princières leur déplaisent, et que c’est sur vos WE que vous prendrez en charge le travail non effectué de vos salariés

2 J'aime

le cas que je disais pour 2000$ ne concernait pas SpaceX mais certains patrons, dont certains en France puisque j’ai déja entendu ces propos de la bouche d’un patron à la TV qui disait que lui bossait bien 80h par semaine et que par conséquent nous étiez des fainéants.
J’airai du mettre € au lieu de $, mais peu importe le problème est le meme ici ou ailleurs, les patrons veulent qu’on bossent plus mais pour un salaire moyen.
Pour SpaceX, oui certains salaires doivent etre très haut, mais pour des responsables, je doute que l’ouvrier sur le chantier de Boca Chica soit payé 10.000$

La dessus on est d’accord

Là, moins… il y a une multitude de « dirigeants » de par le monde, certains sont surement des apôtre de l’ultra-capitalisme, d’autres plus sensibles au bien être des populations, plus ou moins

Tu sais, la planète à bout … c’est une cause directe de l’augmentation du CO2 dans l’atmosphère depuis plus de 100 ans, et qui augmente encore et encore au fur et à mesure que nombre de pays auparavant « pauvres » se développent

Une action urgente à mener, parmi d’autres : interdiction demain matin de tous les véhicules à essence et diesel.

Qui cela va t’il toucher ? les bobos parisiens aisés ? Non, ces derniers sont déjà tous à vélo. Cela va toucher les gens modestes qui utilisent leur voiture chaque matin pour aller travailler. Donc le climat est à sauver, mais si on faisait vraiment ce qu’il faudrait faire, on aurait les gilets jaunes x100

Ah mais la question du climat, tout comme la question sociale (bien être des gens, bien être au travail, épanouissement, répartition des richesses, etc), m’intéresse au plus haut point. Je mange bio avec des produits locaux et frais (et bio) achetés au marché et surtout pas au supermarché, tu fais pareil ? J’ai quitté tout véhicule à essence pour passer à l’électrique (il y a 7 ans) et la je passe au vélo, tu fais pareil ? J’ai fait de couteux travaux d’isolation de ma maison qui me permettent de consommer bien moins, tout en gagnant en confort, et avec une facture énergétique annuelle ridiculement basse, tu fais pareil ?
Après, prendre les enfants sur le vélo, en février, sous la pluie … je ne suis pas sur que beaucoup y soient prêt. Le confort d’un bon diesel avec chauffage est plus séduisant.

Ce qui ne me plait pas c’est les raisonnement au raz-des-paquerettes, nuance.
Mais dans le fond « global » de ton propos, il me semble que l’on est d’accord sur les combats à mener

Alors non, c’est bien d’être utopiste. Après, j’ai l’impression que peu, très peu, trop peu de gens ont réellement conscience de ce qui nous attend à l’avenir, et des sacrifices quasi-impossibles à faire pour y faire face.
Sachant que si l’on ne fait rien - ce que l’on fait actuellement - on se fera rattraper à un moment ou à un autre.
Quand une personne a faim, faute de nourriture, c’est vite compliqué. Alors plusieurs millions…

Ce qui est parfaitement normal, je ne vois pas là un problème.

Je n’ai pas la même opinion, on fait des choses mais pas toujours dans le bon sens et dans beaucoup de domaines.

Si tu veux en discuter en privé c’est avec plaisir, merci pour cette réponse plus cool que la première, bonne fin de journée.

C’est pas faux.

Il y aurait pourtant une mesure indolore qui serait réellement efficace à long terme : arrêter de favoriser la natalité (je n’ai pas dit interdire)

C’est pour les retraites et l’économie qu’on nous dit mais le bilan est très mauvais dans tous les domaines : toujours plus d’aides, de c9nsteucrioksde logement et d’émissions de GES…

Ah oui, c’est bien ça :rofl:

1 J'aime

Alors ça …

ça fait plus de 40 ans que l’on m’explique que « plein d’enfants c’est génial », que les courbes de natalité croissantes c’est super formidable, que plus on est, mieux c’est …

Ah bon ?

Moi je vois que pour héberger ce beau monde on bâtit des tours en béton à gogo, c’est laid comme pas possible et la vie la bas est juste un enfer, la seule activité possible est de trainer au pied des tours

Pour nourrir ce beau monde on est obligé d’inciter au productivisme, par exemple des poulets élevés par dizaines de milliers qui ne verront jamais la lumière du jour et que l’on blinde d’antibiotiques parceque sinon ils survivent pas des nombreuses maladies, et que l’on vend ça 8€ pièce au supermarché (un endroit où je ne veux plus mettre les pieds) et à manger c’est juste dégueulasse
Un vrai poulet qui a vécu une vie normale, c’est 15 à 25€ la bête, une vie normale, un prix normal… mais qui achète à ce prix là ? Le modèle torturé est bien plus accessible, c’est sur

Pour déplacer ce beau monde, chacun une voiture ! Et des autoroutes à 4 voies, des villes où l’on ne respire plus, on ne s’entend plus, qui sont un grouillement de voitures incessant

Non mais quel intérêt d’être 8, puis 10, puis 12 milliards sur Terre?

Une population telle qu’il est impossible de nourrir tout de monde de manière « traditionnelle », il faut du sur productivisme pour y arriver, du pesticide à gogo, il faut pêcher plus qu’il n’y a de poisson pour remplir les étals, raser des forets de la taille de la France pour produire assez d’huile de palme pour l’industrie agro-alimentaire (amateur de Nutella bonjour)

Quel intérêt de faire 3, 4, 5, 10 enfants ? Au delà de 2 enfants (ce que j’ai), on change de vie. On est plus ingénieur, fermier, instituteur chercheur, non … on est éleveur d’enfant parceque c’est plus possible de faire autre chose

Enfin voilà, j’ai toujours grandit dans cette contradiction, où l’on m’explique que c’est mieux (notamment pour financer notre système de retraites) et où je constate que des dégâts

Mais bon, ça se trouve c’est formidable hein

Récemment on a des gens qui se plaignent de toucher le SMIC après 30 ans dans la même boîte… Il suffit de changer, d’aller parfois à 200 ou 300 km pour trouver mieux.
Comment penser que sans effort on peut améliorer sa situation !
La situation de ces gens est normale…
Les gens de SpaceX peuvent aller chez Bezos, c’est bizarre qu’ils n’y aillent pas vu que c’est mieux !
Le marché du travail est ouvert, en France comme dans beaucoup de pays.

Bah, ce ne sont pas les dopants qui manquent aux Etats-Unis !
Le plus commun étant un produit traditionnel (ses propriété psychostimulantes étaient déjà connues par les précolombiens) et naturel (pour ne pas dire bio): un petit rail et ça repart dans la joie et la bonne humeur… Le FBI a même trouvé une façon amusante de mesurer la culture de la performance du pays en analysant les billets en circulation: pas moins de 97% sont porteur de « neige », respect ! Et, pour ceux qui ne disposent pas de laboratoire, il suffit de lire certains « gazouillis » que clubic s’empresse de relayer, c’est tout aussi « récréatif » : Elon Musk affirme que les pyramides ont été érigées par des aliens !!!

Des firmes au Japon ont des drones qui le soir tournent dans les locaux pour inciter les employés à arrêter le travail, car beaucoup font volontairement 100 heures par semaine.
J’ai une amie qui vit en Thaïlande et travaille dans une fabrique de disques dur. La journée de travail est de 12 h, samedi compris. En Suisse ont ne fait plus que 40 h par semaine. On est loin de la France.

C’est plus facile à dire que de le faire, si ces gens ne gagnent que le Smic et ont leur famille à nourrir, des crédits maison et voiture, ils s’en sortent à peine en fin de mois. C’est le discours typique de quelqu’un qui ne connait pas ce milieu et gagne bien sa vie (et tant mieux pour toi) mais faut pas en faire une généralité.

Voilà, tu détailles très bien le fond de ma pensée :slight_smile: