Forum Clubic

Commentaires : D'anciens salariés de SpaceX inventent Stellar, un robot qui produit des pizzas toutes les 45 secondes

Voilà une nouvelle qui devrait plaire au pays de l’Oncle Sam. Grands amateurs de pizza, bien que les Françaises et les Français ne soient pas en reste, les Américains vont bientôt pouvoir savourer les produits de Stellar Pizza.

Cool, encore plus de gens au chomage :slight_smile:

1 J'aime

Bravo, ca c’est de l’innovation.

… et en surpoids.

Il y a déjà un robot similaire français, pas sûr qu’il fasse la pizza en 45 secondes mais la totalité du process est réalisée par le robot

Ce ne sont pas les pizzas qui rendent les gens en surpoids :wink:

1 J'aime

Exact il y a déjà un robot français qui fait déjà ça , ils n’ont pas travailler chez Tesla donc ils ne méritent pas d’article

2 J'aime

Il faut 5 min pour une pizza et il peuvent sortir 80 pizza par heure, soit une toutes les 45 secondes. Tout pareil donc.

https://www.bfmtv.com/economie/consommation/une-pizzeria-parisienne-recrute-un-robot-capable-de-realiser-une-pizza-en-5-minutes_AD-202107050104.html

2 J'aime

Une chose est sure : on a pas fini de voir des robots cuisiniers :confused:

Des pizzas nauséabondes, non merci

J’avais vu une vidéo du journal « Le Parisien ». Il avait invité une cheffe de cuisine à gouter et elle trouvait que c’était une bonne pizza.

Zut, c’était cette vidéos en faite :

En même temps, que ce soit un robot ou un humain, ce qui compte vraiment dans la pizza pour son goût final, c’est la pâte et les ingrédients. Le robot ou l’humain n’a que peut d’importance concernant le goût…

5 J'aime

Reste plus qu’à comparer le coût et la taille des différents robots, j’imagine que venant de SpaceX ils ont déjà un plan pour scale à l’échelle du monde ?

Moi je veux bien qu’on remplace tous les travailleurs par des robots.
Mais alors on redistribue tous les bénéfices à la populations, et on en fait une société de loisirs.
Au lieu de travailler, on va jouer au golf, au tennis, on peint des œuvres artistiques - plus besoin, y’a déjà des robots qui le font. Ah bon ? - on visite le monde, on rencontre d’autres cultures, on joue aux boules avec les voisins, on promène le chien, on peigne la girafe…
Les humains finissent par s’ennuyer quand ils ne se sentent plus utiles, donc ça prépare un monde de dépressifs, de suicidés, de maniaques et de schizophrènes.
Qui plus est, le robot ne fait pas tourner la pizza comme le pizzaïolo de mon patelin, il ne sourit pas quand tu arrives, et ne te demande pas quelle pizza tu veux avec un charmant accent napolitain !
Faut vraiment choisir dans quel monde on veut vivre…

Faudrait savoir, c’est des employés de Tesla ou de SpaceX?

@Vankovic « Les humains finissent par s’ennuyer quand ils ne se sentent plus utiles, donc ça prépare un monde de dépressifs, de suicidés, de maniaques et de schizophrènes. »

Pour certains, voir une grande majorité peut être oui, j’ai pas mal de gens autour de moi qui ne se sentent pas bien si ils ne s’occupent pas avec une activité « utile » pour vivre, faire les kékés avec le fruit de leur travail, consommer pour exister, etc. Mais justement, le problème ne vient il pas de là au départ ? Non parce que perso tu vois les loisirs me suffisent amplement sans aucune dépression à venir.

Nous sommes formaté pratiquement depuis la naissance à devenir productif, du coup il devra y avoir une adaptation éducative à cette nouvelle vie faites de loisir pour ne pas se retrouver avec cette sensation d’être bête ou inutile, sensation qui est le résultat du programme qu’on t’a gentiment implanté depuis ta naissance. Pour ton bien et ta survie évidement, mais pourrait on avoir le droit de vouloir vivre une vie sans avoir à se soucier de sa survie par sa productivité ?

Après l’accent napolitain quand je vais chercher ma pizza, heu merci je m’en passe aussi très bien.
Choisir dans le monde dans lequel on vit ? ha bon on a le choix ? …

Pour en revenir à l’article, il faut voir si la machine peut produire en apesanteur, étonnant que le sujet ne soit pas abordé d’ailleurs vu le contexte. Ça pourrait être pas mal pour les premiers colons si ce jour arrive, loin de la terre mais avec de la pizza !! :partying_face:

2 J'aime

On déplace des métiers, il faudra d’autres métiers pour créer/produire/régler/entretenir/réparer les robots… ce qui ne veut pas dire que je suis pour l’automatisation à outrance de tout et n’importe quoi…
Même si je préfère l’humain bienveillant pour beaucoup de métiers, @ contrario je préfère un robot (pas tueur) à un humain mal aimable :yum:
Ceci n’engage que moi et n’a pas pour but de vous faire changer d’avis.

@moa
Actuellement en effet les automaticiens, dont je suis, réparent les machines.
Mais très bientôt les machines se répareront d’elles-mêmes, ou seront réparées par d’autres machines (c’est déjà en marche).
Même les métiers purement intellectuels sont en danger à cause de l’informatisation. Plus aucun secteur n’est vraiment épargné. Même les arts commencent à en souffrir. Ce ne sont que les balbutiements, mais les IA commencent à peindre et à composer de la musique.
Je ne suis pas sûr qu’il restera un seul secteur d’activité où l’homme ne puisse pas être remplacé.
Donc en effet, nous devons faire un choix de société où le profit et la rentabilité ne sont pas les uniques priorités.