Commentaires : Cyberpunk 2, The Witcher 4 : on a du nouveau sur les deux plus gros projets à venir chez CD Projekt RED

Adam Badowski, P.-D.G. du studio polonais, a partagé quelques informations intéressantes sur ces deux titres lors d’une interview chez Reuters.

Il y a une piste déjà explorée pour l’intégration de l’IA dans les jeux : j’ai vu une vidéo il y a quelques temps qui montrait un pnj qui entretenait une discussion avec le joueur grâce à des réponses générées par IA. Un tel système, bien encadré et intégré, pourrait améliorer considérablement l’immersion. J’imaginerai bien cette feature sur Cyberpunk 2.

Vous parlez peut-être de l’Avatar Cloud Engine de NVIDIA ? C’est en tout cas l’exemple récent qui me vient directement à l’esprit. Sur le papier, une telle fonctionnalité serait en effet très chouette pour l’immersion.
Cependant, à mon sens, Cyberpunk 2077 n’aurait pas été le même sans le voice acting absolument délicieux (en anglais, je n’ai pas fait le jeu en français) des deux versions de V ou encore des différents personnages avec qui l’on interagit (Jacky, Johnny, Judy, Panam, Rogue, et j’en passe).
Là où des discussions entre le joueur et une IA pourraient certes nous permettre de véritablement incarner notre personnage et « vivre » dans l’univers du jeu, mais au risque je pense de nuire à la narration, qui est sans conteste le plus gros point fort du premier jeu.
Ceci dit, la technologie n’en est qu’à ses balbutiements et les évolutions à venir pourraient agréablement nous surprendre. On verra bien ce que ça donnera si (quand ?) ça arrivera dans les jeux de demain ^^

1 « J'aime »

Bien sûr et j’espère que de chouettes acteurs continueront dans ce sens concernant les personnages principaux, mais le commentaire Wowbagger que je plussoie concerne les PNJ…

Ahh enfin une bonne nouvelle. Ils vont utiliser l’Unreal Engine.
On devrait avoir beaucoup moins de bugs, une qualité qui va encore faire un énorme bon dans le présent, voir le futur.
Je sais qu’on peux faire des miracles avec ce moteur de jeu. Alors merci à CD Project de se lancer dans l’aventure et surtout, ne vous retenez pas, mettez tout ce qui est possible de faire avec l’Unreal Engine.
J’attendrais Cyberpunk 2 car The Witcher, j’adore le perso et l’univers mais pas du tout les jeux. C’est pas mon truc.

Dans ce cas l’on devrait plutôt parler des « figurants », les personnages autres que V étant par définition des PNJ ^^
Mais oui, dans un tel cas de figure l’IA pourrait être un vrai plus. Cela m’évoque d’ailleurs une vidéo de JDG sur un Skyrim moddé jusqu’au trognon, où il discutait justement en vocal avec des « figurants » dont les réponses étaient générées par ChatGPT. Même si c’était très embryonnaire, ça a donné des situations bien loufoques mais immersives, quand on la joue « Role Play » :slight_smile:

L’infrastructure pour faire tourner des LLM comme ChatGPT étant titanesque (inimaginable pour un particulier en terme de puissance de calcul et de stockage), il faudrait que votre jeu bénéficie d’une connexion permanente au service. Il est encore très très loin (s’il se produit) le jour ou une IA générative tiendra dans une simple machine de particulier, d’autant que la tendance serait plutôt à l’augmentation des ressources utilisées par les LLM.

Effectivement, la technologie est encore toute nouvelle et le système ne demande qu’à se développer. Mais je la perçois comme une vraie révolution, presque aussi importante que l’apparition de la 3D : une fois démocratisé, ça va chambouler pas mal de choses, tant en terme de narration que d’immersion.

J’ai vu un jeu (encore en démo) sur Steam qui utilise l’IA pour répondre, j’ai testé par curiosité (le jeu a l’air nul, mais j’étais curieux de voir ce que ça donnerait), c’est une phase de … hum de drague (on incarne un rocker qui drague dans les bars, ils ont pas trouvé plus cliché), donc la nana qu’on choisit parmi 5 ou 6 à des réponses générées par IA, on a un champ pour écrire ce qu’on veut, vraiment libre, pas prédéfini mais limité en caractères, tu poses la question ça mouline quelques secondes, elle répond quasiment toujours « juste », plutôt cool, j’ai donc cherché les limites, j’ai clairement parlé de c*l, lui demandant si elle aimait telles ou telles choses, étant persuadé d’une non-réponse ou d’un truc à côté, et non, elle répond qu’elle n’aime pas ce genre de question sans se connaître un minimum etc, impressionnant.