Forum Clubic

Commentaires : CubeSat : les microsatellites qui ont tout changé

C’est un nom devenu presque générique pour toute une génération de satellites, et pour leurs concepteurs. L’architecture CubeSat, en un peu plus d’une décennie, s’est imposée pour sa facilité d’utilisation, ses standards et ses innovations. Mais c’est quoi, un CubeSat ?

5 J'aime

Je ne connaissais pas ces CubeSats. Très intéressant comme concept!

2 J'aime

Oui car

  • Ce n’est pas un CubeSat
  • Ce n’est pas de la pollution spatiale, ni un débris au sens où on l’entend habituellement, c’est à dire en orbite terrestre. La Tesla est aujourd’hui l’équivalent d’un astéroïde géocroiseur.
3 J'aime

Pour la dernière fois (car c’est un méga hors sujet mais tout le monde a l’air de s’en ficher force 5), non la Tesla en orbite héliocentrique ne pollue pas, elle est simplement inactive. Elle ne dégage rien, ne pollue rien, ne rencontre rien, n’occupe aucune orbite à la place d’autre chose. Elle n’est pas un débris au sens usuel des débris orbitaux car elle n’est pas en orbite de la Terre. Pourquoi n’aurait-elle rien à faire là ? En quoi elle gêne ? A-t-elle généré de l’argent pour SpaceX ? Non. Elle a transformé un lancement inaugural en campagne de communication, au demeurant très efficace. Et c’est tout.

Il y a aussi des étages Apollo et quelques sondes soviétiques et américaines sur ce type de trajectoire, c’est un non sujet.

Moi ce qui m’attriste c’est d’écrire un article long et de me documenter pour vous faire des trucs sur les CubeSats, et de voir le débat pourri sur 15 commentaires parce que non, un type a décidé de parler de la Tesla et de faire réagir les gens.

4 J'aime

Il serait bon ici que certains arrêtent de polluer des sujets, qui comme le dit Eric sont documentés et demandent du travail.
Par respect pour l’auteur il serait bon de garder vos avis « anti-spatial » pour vous.
Ce genre de commentaires, hors sujets et irrespectueux seront supprimés et si cela continue, des sanctions seront prises.
Il serait bon aussi que des sujets un peu « cools » ne soient pas pollués de cette manière.
Vous souhaitez avoir une conversation là dessus, ok, mais créez un sujet dans la section « Et à part ça » du forum.
P.S. : Contrairement à ce que certains pensent, c’est gonflant aussi pour les modérateurs de devoir supprimer des commentaires et poster des messages d’avertissement sur ce genre de sujets, qui une fois encore se veulent cool.
Mon message n’attend pas de réponse.

4 J'aime

Très bon article. :slight_smile:

Un visionnaire, assurément. :rofl:

C’est effectivement un format de satellites qui est intéressant pour les projets étudiants et les entreprises qui souhaitent valider des technologies avant de voir plus gros.

L’un des avantages (si je ne me trompe pas) des cubes sats est aussi de pouvoir rétrécir les lanceurs, comme Electron de Rocket Lab.

D’ailleurs, en parlant de ça, je trouve les lancements d’Electron tellement stylés, entre la fusée recouverte de glace lors des minutes précédant le lancement (le lanceur est peint en noir, mais là, du coup, il est … blanc :stuck_out_tongue:).
Et sur le dernier lancement, le son au décollage était juste fou. :sunglasses:

Vous l’aurez compris, j’adore ce petit lanceur. :star_struck:

2 J'aime

Super article, bien détaillé et argumenté, bravo. C’est un peu comme monter son propre PC, mais en beaucoup plus cher et beaucoup plus compliqué. J’observe sur le net le prix des composants de cubesat depuis quelques années, mais le prix ne baisse plus beaucoup.

Du coup, le cubesat complet tourne toujours au minimum à environ 50 000 euros pour un cubesat complet avec communication et panneaux solaires. Mais le facteur limitant c’est le coup du lancement, qui lui ne descend pas sous les 50 000 euros non plus. Ça fait toujours un budget total d’entrée de 100 000 euros, qui n’est pas anodin.

1 J'aime

Je sais déjà ce qu’on va me dire, que c’est à mettre en rapport au prix de satellites qui se chiffrent en millions d’euro, mais le passage où on parle du prix abordable des cubesat m’a quand même fait sourire. Plusieurs centaines de millier d’euro, ça fait cher le projet étudiant quand même, pas grand chose à voir avec la coupe de france de robotique ^^ (qui se déroule à genre 150m de chez moi, courage les gars on se voit à la prochaine édition !).

Intéressant cet article, je connaissais pas ces tout petits satellites appelés CubeSat. En fait c’est un peu le même principe de satellites (bien que plus gros) qu’utilise Starlink.

En fait non, les Starlink sont vraiment d’une taille supérieure et ne reprennent pas le même concept. Ce sont de jolis bébés (tout plats) mais d’une masse de plus de 200 kg quand même.

1 J'aime