Forum Clubic

Commentaires : Crew-1 : retour sur Terre réussi pour les quatre astronautes après six mois dans l'ISS

Malgré plusieurs reports causés par une météo capricieuse, l’équipage du Crew-1 est bien rentré sur Terre ce week-end. Ce retour a également marqué une grande première depuis plus de 50 ans…

« Il s’agit du plus long séjour à bord de l’ISS pour une mission lancée depuis les États-Unis. »

C’est amusant, il y a toujours un moyen que ce soit un record de quelque chose.
« C’est le vol comprenant le plus de personnes aux yeux bleus »
« C’est le séjour où il y a eu le plus de « Tu l’as vu… » réalisés »

image

2 J'aime

Faut bien transformer en exploit une chose qui n’en est plus une depuis plus de 50 ans.
autrefois c’était le premier à aller dans l’espace, à faire une EVA, à marcher sur la lune, à faire une EVa de façon autonome avec un « scooter », etc.
Maintenant un exploit c’est « le premier noir dans ISS », le « premier vol commercial », « le premier vol avec 3 nationalité à bord » dpeuis 15 ans, le premier vol avec « 2 femmes » depuis 20 ans, Premier vol amerrissage de nuit depuis 1968 …
Bref ce n’est pas comme ça qu’on va passionner le public sur le spatial. Heureusement qu’un programme lunaire est en route, ça va nous changer de ce type d’article sur des pseudo exploit ou pseudo première.

1 J'aime

C’est surtout le premier de retour d’astronautes par une navette SpaceX, si j’ai bien compris, c’est déjà pas mal et de bon augure pour la firme de Musk !

2 J'aime

Les « premières » ne sont pas destinées à passionner les foules mais à rappeler chaque nouvelle étape franchie dans la conquête spatiale.
Comme tu le dis, ce n’est presque plus un exploit, je dis presque parce que les concurrents des Russes et de SpaceX galèrent pour envoyer des humains dans l’espace. Comme quoi ce n’est pas aussi évident que ça pourrait le sembler. Et l’histoire des missions spatiales de Columbia et Challenger nous rappelle aussi que rien n’est jamais acquis.
Au moins on voit qu’on continue de progresser, même à petits pas.

1 J'aime

et non, le premier retour d’astronaute par une capsule (pas une navette) Dragon c’est l’équipage du Crew Dragon DM2 en aout 20.
Cet équipage là c’est Crew-1, le premier équipage opérationnel. C’est un peu comme si les 3 premier vol de la navette spatiale STS1 à STS3, avait été nommé DM1-3, et le 4eme vol qui était le premier opérationnel avait été nommé STS1.
C’est bizarre mais c’est au choix de la société.

Comme dit plus haut, des premières on peut en trouver quasiment à chaque vol. A un certain stade ça n’a plus de sens et ca discrédite. Et ce n’est pas le fait d’envoyer le premier noir sur ISS par une capsule US, ou d’envoyer 3 etranger qui démontre que l’activité spatiale est dangereuse et complexe.
Plus peronne n’est dupe, envoyer une capsule dans l’espace n’est pas un exploit. C’est complexe mais tout à fait à notre portée technologique. Et c’est parfois la volonté politique qui manque comme pour l’europe.
Pour beaucoup la vraie aventure spatiale humaine reprendra avec notre retour sur la lune. Pas en envoyant depuis 40 ans des hommes tourner en orbite. Une station a montrée ses limites d’utilisation et d’intérêt, on a appris beaucoup avec ISS, il est maintenant temps de reprendre la conquete spatiale

SpaceX a redonné énormément d’intérêt pour l’espace, quoi qu’on en dise.

2 J'aime

Si c’était n’importe qui d’autre que SpaceX, Fullmlmetal aurait pondu du positif.

Les premiers humains à être lancés sur une fusée réutilisée?
Et bien d’autres « premiers »…

C’est maladif chez Rexxie, faut toujours qu’il ramène tout à SpaceX et Musk, sauf que là ça n’a rien à voir directement avec SpaceX, ça aurait été Boeing ou la Nasa ça aurait été le meme problème. Le problème concerne le traitement de l’information et des pseudo « première ».

Et la navette elle n’était pas réutilisée ?

Faut arreter avec ces fausses « premières ». Le public il veut rever, revoir les hommes marcher sur la Lune, voir l’exploration du systeme solaire, voir l’homme sur la Lune, il veut etre émerveillé par l’espace, il s’en tape de savoir qu’un équipage ramène le premier noir qui a été sur ISS, il s’en tape de savoir que cet équipage a été lancé par une fusée réutilisé, i ls’ne tape que cet équipage a été lancé par SpaceX, Boeing, la Nasa ou les russes. Et on le sait que la F9 est réutilisable et fiable, ça ne sert à rien de crier à un pseudo évènement.
Evidemment toi tout ce qui touche à Musk est touché de sainteté, donc tu as une vision très étriqué de la conquete spatiale mais il faut remettre les choses à leur place et les hierarchiser.
Que ce soit le premier amerissage de nuit depuis Apollo 8 on s’en tape, ça ne donne aucune information de valeur.

Je ne le nie pas. Ais je dis le contraire dans mes propos ? je ne fais meme pas référence à SpaceX, je parle juste du traitement médiatiques du spatial.

« Et la navette elle n’était pas réutilisée ? » Ce n’était pas comparable, les boosters et le réservoir étaient perdus, seul l’orbiteur pouvait être réutilisé à des prix de remise en forme exorbitants.

Est-ce que « Les premiers humains à être lancés sur une fusée privée réutilisée? » ferait ton bonheur?

Tu n’as pas besoin de faire spécifiquement référence à SpaceX car toute la mission est organisée par SpaceX de A à Z, qui soustraite pour la NASA. Tu fais l’innocent.

Si tu veux qu’on s’intéresse au spatial, ce n’est pas en montrant des plans, des simulations informatiques et en répétant chaque semaine que dans 10 ans on ira sur la lune ou sur Mars.
Si aucune technologie ne peut être mise mise en avant sous prétexte que, bon, un booster décolle puis revient sur terre pour la deuxième fois c’est donc du déjà vu alors passons à autre chose, on ne va pas passionner les foules.
Aucune mise sur orbite n’est anodine, aucun décollage n’est une routine. C’est justement en banalisant cela qu’on endort les gens. Chaque décollage est une conquête, chaque réutilisation est une conquête, chaque hélicoptère qui vole sur Mars est une conquête, chaque photo d’une planète lointaine est une conquête.
Je ne pense pas en faire trop en écrivant ça. Von Braun nous voyait déjà sur Mars fin 80’s et parlait de réutiliser le matériel déjà employé. Pour l’instant on en n’a juste fait qu’une toute petite partie. Je ne dis pas que son projet était réaliste mais c’était déjà clairement plus compliqué que ça en avait l’air. Et niveau budgétaire, ça coinçait un peu…
Alors prenons ce qu’on a et réjouissons-nous de ne pas nous être lassé de ces projets depuis 50 ans.

Pourquoi ce ne serait pas comparable , les boosters étaient réutilisable. Seul le réservoir centrale ne l’était pas. Mais dans les fait la navette était réutilisable et pas 10x mais bien plus. après les couts c’est un autre débat mais sur les fait, la navette était le premier lanceur (meme si elle faisait parti d’un ensemble de lancement) réutilisable et réutilisé.

Ton bonheur. Pour moi ce n’est pas un exploit , ça n’a qu’un intéret mineur.

Bah en fait tu dis un peu ce que je dis. Explorer de nouveaux mondes, tester un nouvel engin sur Mars, découvrir de nouvelles technologie pour l’avenir, c’est ça la conquete spatiale et c’est ce que le public veut. Vori une fusée déocller c’est devenu banal pru le public, meme si de temsp en temps l’une d’elle échoue mais que ce soit en maritme, en voiture ou en aérien des drame il y en aura toujours.
Maintenant dire qu’une capsule qui amerrit de nuit, plus de 50 ans après Apollo 8 est une première bah ça ne fait pas rever. Une capsule qui ramène des américains on sait le faire depuis 60 ans, ça ne fait plus rever le public. Un décollage ou retour de navette était mille fois plus excitant qu’un retour de capsule et pourtant c’était il y a 40 ans. donc arretons de faire crier aux exploits ou aux premières spatiales sur des détaisl statistiques, ce qu’on fait actuellement c’est rien comparé à ce qu’on a fait avant et ce qu’on peut faire à l’avenir avec le programme lunaire notamment. Arretons de s’extasier parce ce qu’un industriel privé a fait une fusée sur des milliards de fonds public, arretons de s’extasier parce qu’un lanceur revient sur Terre (c’est technologiquement à la portée de tous faut juste la volonté politique), … reprenons le cours de l’histoire et préparons le retour sur la lune, continuons l’exploration du systeme solaire, c’est cela que le public veut mais aussi les scientifiques. Le public s’interesse bien plus aux exploit de Rosetta/Philae, des rovers martiens et lunaires, de New Horizon qui nous a fait découvrir Pluton, à Artemis, qu’à ces micro lanceur privé qui pullulent ou sur le fait qu’un lanceur revient se poser. Par contre je soutiens totalement le projet Starship de Musk qui est à mon sens un vrai programme progressiste de l’exploration spatiale.

@rexxie et @Fulmlmetal Merci d’arrêter vos échanges d’amabilités.

C’est certain.
En revanche, à ma connaissance (j’ai peut-être loupé l’info), Space X n’a jamais communiqué sur le cout de la remise en état de Falcon 9, ni sur l’économie réelle de la réutilisation.

1 J'aime

de toute façon comparer un lanceur traditionnel des années 2010 (qui peut envoyer 22t max en LEO) avec un ensemble de lancement de navette des années 70 (qui emmenait 60t+28t en LEO) ca n’a aucun sens. C’est incomparable
On est d’accord que la navette a été un gouffre financier sur sa réutilisation mais n’oublions pas qu’elle était issue des technologies des années 70. si aujourd’hui on la refaisait, avec notre savoir faire et technologie actuelle, elle couterait surement bien moins cher à la réutilisation.

Voilà, voilà !
« In August 2020, Elon Musk tweeted that refurbishment and reuse of a booster is done for less than 10% the price of a new booster while the payload reduction is below 40%. According to his tweet SpaceX breaks even with a second flight per booster and saves money from the third flight on. »
GoogTrad: « En août 2020, Elon Musk a tweeté que la rénovation et la réutilisation d’un booster se font pour moins de 10% du prix d’un nouveau booster alors que la réduction de la charge utile est inférieure à 40%. Selon son tweet, SpaceX arrive égal avec un deuxième vol par rappel et économise de l’argent dès le troisième vol. »

Le problème c’est que Elon Musk dit pas mal de chose sur les couts mais en refusant formellement de fournir la moindre preuve. Bizarre non ?