Forum Clubic

Commentaires : COVIDSafe, pendant australien de StopCovid, est un échec un mois après son lancement

L’application australienne de suivi de contacts, téléchargée 6 millions de fois, n’a identifié qu’un seul cas contact en plus d’un mois.

1 J'aime

Avec un centaine de décès je trouve déjà extraordinaire d’avoir convaincu 6M d’Australiens d’installer l’appli…
Je ne sais pas si c’est la même techno Bluetooth qu’en France qui a été utilisée mais quand je vois la galère que c’est parfois de faire fonctionner le BT du smartphone avec des véhicules j’ai peur quant à l’efficacité du process…

C’est avant tout que le COVID ne circule plus beaucoup autant en Australie qu’en France pour le moment.
Mais comme pour le reste, ça restera toujours utile comme 1ere expérience , en cas de nouvelle crise sanitaire. C’est cruellement ce qui a manqué aux pays occidentaux, l’expérience.
StopCovid aura des résultats sensiblement similaires à COVIDsafe, mais là n’est clairement pas le plus important. Même si pour avoir un bon retour d’expérience il est toujours mieux qu’un maximum de personne utilisent l’application (difficile à légitimer lorsqu’il n’y a plus beaucoup de risque de contamination).

2 J'aime

On pourrait même dire qu’il n’a jamais circuler de manière comparable par rapport à la France. 100 morts pour 25M d’habitants ça nous aurait fait moins de 300 morts au total…

Ca risque de ne pas fonctionner en France si l’application n’est toujours pas disponible au téléchargement. 3h après sa sortie annoncée et toujours rien sur le store

Cette appli pourrait trouver son utilité dans le déconfinement. Pour certains lieux fermés comme les restaurants, les discothèques où l’on reste plusieurs heures (en général 15mn minimum de proximité dans l’algo de l’appi). Il serait alors demandé à l’entrée de l’activer, même s’il est impossible de retracer le parcours des personnes avant/après être entrées si elle est coupée ensuite.

te presse pas, vu les authorisation que demande l’appli de toute facon (et contrairement a ce qu’a « promis juré » le gouvernement):

  • Camera
  • Internet
  • Request_Ignore_Battery_Optimizations
  • Bluetooth
  • Bluetooth_admin
  • Access_fine _location
  • Access_coarse_location
  • Foreground_Service
  • Wake_Lock
  • Access_Network_State
  • Receive_Boot_Completed

donc requiert bien l’acces a la localisation wifi, GSM (access_coarse_location) et GPS. (Access_Fine_Location)

d’ailleur je comprend « bluetooth », par contre « bluetooth_admin » et « internet »… internet n’est pas necessaire pour envoi / reception de données mais uniquement pour creer des sockets specifiques…

donc clairement, cette appli fait des trucs bien au dela de ce qui est annoncé au depart…

1 J'aime

Ce type d’application ne marchera nulle part. Point.
(Allez sauf peut être dans le monde à Oui Oui)

Les Australiens sont très obéissants et pas très portés sur les problématiques de contrôle par le gouvernement, d’ou une relativement forte adoption immédiate, mais aussi très individualistes et amoureux de leur liberté, des loisirs en extérieur etc. Et dès que le gouvernement a parlé de relâcher les contraintes, tout le monde s’est totalement laissé aller, plus personne ne pense « COVID », d’ou plus de téléchargements ensuite.
Seuls les magasins/restos, qui sont liés par des contraintes règlementaires de nombre de personnes, et qui sont contrôlés, eux, respectent encore les limites.
Après, sur le nombre de cas et de morts, l’Australie est une île, pas sur les chemins principaux et avec une population relativement limitée, donc c’est plus facile de contrôler les entrées qu’en Europe ou aux US. La plupart des cas survenus dans le NSW (Sydney, zone la plus touchée d’Australie) ont été reliés à des croisières qui ont déversé leurs touristes (majoritairement Australiens) dans les rues. Ca aurait donc pu être encore moins.
Coup de bol, les cas n’ont pas été reliés à des immigrants chinois, sinon on aurait eu droit à une vague de racisme inimaginable. Je suis persuadé que nombre d’Australiens n’attendaient que ça pour se lâcher.