Forum Clubic

Commentaires : Coronavirus : avions bondés, aucun contrôle dans les aéroports : le mauvais exemple du secteur aérien (page 2)

Mouais… je pense que l’on a plus de risque d’attraper une cochonnerie en posant la main sur la poignée de la porte de son immeuble, qu’en allant trottiner/courir dans un espace extérieur où il y a - au pire - une personne tous les 50 m (c’est le cas par chez moi). Et puis, si les masques étaient disponibles, on pourrait les imposer à tout le monde, en toute circonstance. Bref, inutile de jeter l’opprobre sur les joggers, fussent-ils du dimanche.
En revanche, entasser les gens dans un espace confiné, tel un avion, sans protection, est une folie.

2 J'aime

Pas d’attestation (J’en suis sûr), alors pourquoi ne sont-ils pas sanctionné ?
Que font les agents de Douanes ?
Ils touchent une commission pour laisser passer toutes ses personnes ?

C’était juste avant le confinement, l’îe de la Réunion est indemne, il n’y a quasiment aucun moyen d’arriver sans prendre l’avion, un ami d’amis arrive de Paris, pas le moindre contrôle, à sa grande surprise, et la ministre des outremers de dire qu’il faut faire attention les moyens hospitaliers sont limités.
Franchement on ne pige pas, reste l’espoir que toutes les épidémies précédentes cadeaux elles aussi de la Chine aient activé des anticorps très costauds.

Je fais pas de footing, j’evoquais juste le cas de sportives/sportifs que je vois courir SEULS et qui sont dans le collimateur de types de ton genre

Et c’est quoi les types de mon genre : saoulé par la stupidité ? Absolument.

Les transports en commun, autrefois vantés, sont des centres de contamination évidents.
Même en TGV, l’aération transporte les gouttelettes de pfuggle, en quelques heures un malade souille toute une voiture. En avion, surtout bondé, c’est bien sûr pire.
Suggestion : taxons le kérosène, mondialement, afin de réduire globalement la pollution des avions, et de soulager (un peu stp?) les taxations des terrestres…

Non, pas d’intox ou de fake news. Mon fils parti voir sa fiancée en Indonésie le 14 mars est revenu le 15 avril à PARIS. Dans l’avion, avec QatarAirways, aucun problème, il y avait très peu de monde dans l’avion. A l’arrivée à Charles de Gaulle à PARIS, aucun contrôle à la douane et aucun contrôle non plus de température ni d’où mon fils revenait et pourquoi.
Par contre, en Indonésie, il a pris un rv à l’hôpital la veille avec sa fiancée et le lendemain, ils ont fait un test tous les 2 avec résultats pratiquement immédiat. Gel hydroalcoolique à volonté et les masques à disposition partout ! Et ce pays passe pour un pays sous-développé !
Oui, ils n’aiment ni les homos, ni les drogues, ni les tenues provocantes ou les seins nus, mais alors, qu’est-ce qu’ils peuvent être moins sous-développés à partir du moment où il faut protéger leur population…