Commentaires : Chiffrement : WhatsApp prêt à quitter le Royaume-Uni si les règles se durcissent

Un projet de loi britannique sur la sécurité en ligne pourrait interdire le chiffrement de bout en bout, utilisé par WhatsApp. La messagerie du groupe Meta menace, en retour, de quitter le pays.

On s’insurge que le RU bannisse un réseau social, par contre on n’en a rien à taper quand c’est l’Iran, la Russie ou la Chine !

3 « J'aime »

J’ai failli rire.
J’espère que vous êtes au courant que tous les gouvernements voient déjà vos messages dans WhatsApp…

2 « J'aime »

Pour avoir eu affaire à la justice je peux te confirmer que c’est pas du tout le cas !

3 « J'aime »

Online Safety Bill qui supprime la sécurité des messageries🤡
C’est un peu comme si on faisait une loi sur la sécurité routière qui supprime les ceintures

2 « J'aime »

Quelques dizaines de millions d’utilisateurs britanniques Vs deux milliards d’utilisateurs dans le monde, le choix sera vite fait, je pense.
Mais je serai très étonné qu’on en arrive là.

1 « J'aime »

Whatsapp qui se pré-positionne comme chantre de la liberté avant les annonces de coupures de tiktok et telegram pour essayer de racoler les ci-devant complotistes et autres méchants du darknet…
Meta qui essaie de se racheter une virginité, c’est cocasse, franchement.

6 « J'aime »

Même s’ils pouvaient regarder dans les conversations whatsapp, cela poussera les utilisateurs peu scrupuleux à aller sur un autre système encore plus dur à contrôler. Donc la cible n’est que le pauvre péquenot du coin qui pige rien à l’informatique.

1 « J'aime »

Je n’en pense pas moins que toi ! C’est une imposture pour tenter de redorer la façade, le fond ne change pas, ça reste WhatsApp dans la maison Meta (Facebook, Instagram, Messenger WhatsApp).

Ne vous fiez pas aux annonces et prises de position racoleuses, n’ayez jamais confiance en Meta, et changez vite votre messagerie pour Signal.

5 « J'aime »

En effet mes collègues du dessus ! J’ai quitté whatsapp quand facebook a racheter cette messagerie : plus aucune confiance.

3 « J'aime »

Tu*

L’UE a aussi un projet de loi similaire dans les cartons. D’ailleurs sur le site

https://www.consilium.europa.eu/fr/press/press-releases/2020/12/14/encryption-council-adopts-resolution-on-security-through-encryption-and-security-despite-encryption/

Il y a cette phrase :

« L’UE s’efforce d’engager une discussion active avec le secteur des technologies afin de trouver un juste équilibre entre la poursuite de l’utilisation de technologies de chiffrement fort et le fait de veiller à ce que les pouvoirs des services répressifs et du système judiciaire s’exercent dans les mêmes conditions que dans le monde hors ligne. »

La partie « veiller à ce que les pouvoirs et services répressifs… » laisse supposer que sans doute l’utilisation du chiffrement pourrait être régulée à l’avenir.

WhatsApp brandissant un :
« je préfère me sacrifier plutôt que d’exposer la vie privée de mes utilisateurs ! »
me fait tout de même un peu beuguer…

3 « J'aime »

J’adore ce scepticisme alors que WhatsApp a toujours utilisé le protocole de signal sur le chiffrement des messages. On a pas trouvé mieux et tellement efficace que la fondation signal s’est lancé dans la messagerie.

Il n’y a que sur les contacts ou en effet ce n’est pas chiffrer et la sauvegarde des conversations. Or sur la sauvegarde ils ont désormais aussi adopté (pas par défaut c’est vrai) le chiffrement de bout en bout.

Bref, signal y’a eu un pic d’utilisation mais au final tout le monde reste sur whatsapp

rien a voir mais , j’ai remarqué pour la 1ere fois ce matin que whatsapp nous impose l’ecriture inclusive …je n’avais jamais fait attention " supprimer ce message pour Tou.tes"

meta veut faire quitter whatsapp du RU ? j’ai envie de dire « chiche »

Ah oui du joli ! Je n’en avais pas encore entendu parler.
Et on ose encore nous dire qu’on vit dans une démocratie…

« Si l’intimité est mise hors la loi, seuls les hors-la-loi auront une intimité »

  • Philip Zimmermann

Autrement dit, il est clair que toutes ces mesures ne feront qu’embêter les citoyens ordinaires qui n’ont rien à se reprocher alors que les personnes les plus malveillantes de ce monde se tourneront des systèmes alternatifs sur le dark web pour continuer leurs méfaits.