Commentaires : Chez Twitter, Musk aurait fait renvoyer les femmes en priorité

Elon Musk aurait, au moment où il renvoyait de larges pans des effectifs de Twitter, favorisé le départ des femmes employées dans son entreprise.

Bien sûr…

2 « J'aime »

Je vais éviter de faire du sarcasme et poster un truc absurde pour dénoncer la cohorte qui ne va pas tarder à venir défendre son gourou vu qu’il sera forcément supprimer par la modération mais on sait tous pourquoi il l’a fait et quel est son cheminement de pensé en bon autiste sociopathe qu’il est.

4 « J'aime »

Mais il manque une information super importante pour comprendre ces chiffres. Combien de femmes et d’hommes en termes de pourcentage y avait-il avant ? Parce que on peut dire n’importe quoi avec les chiffres.

J’ai 100 employés femmes et 50 employés hommes.

Je vire 50% des deux côtés, il y aura plus de femme de viré que d’homme et pourtant le pourcentage est le même…

Et si ça avait été l’inverse ? La presse en aurait parlé ?

Admettons qu’il ait virés les employés par compétence et productivité de travail je ne vois pas le problème, faut arrêter avec ce genre de chiffre ou il faut une égalité parfaite entre les deux.

16 « J'aime »

Beinh oui , une femme ne dormira pas facilement au bureau !

1 « J'aime »

C’est HS. Le sujet de l’article est que les femmes ont eu bien plus de chance de se faire virer que les hommes. Et c’est bien le cas :

57 % des femmes congédiées, contre 47 % des hommes

4 « J'aime »

Je rejoins JeXxx et serais très très prudent sur l’usage des chiffres. Des chiffres absolus plutôt que relatifs nous permettraient peut-être d’y voir plus clair. Je vois difficilement Musk virer des gens sur la simple base du genre. Lui, ce qui l’intéresse, c’est créer et produire et engranger, quelque soit l’origine du profil. S’il fallait prendre des extra-terrestres pour y parvenir, il le ferait.

4 « J'aime »

Sauf que justement lui il a viré 57% d’un côté et 47% de l’autre. Donc le taux de licenciement a bien été plus élevé chez les femmes que chez les hommes, indépendamment de la proportion d’hommes et de femmes dans l’entreprise.

Par contre, le biais, c’est qu’effectivement comme le dit octokitty les licenciements n’ont pas forcément été du même ordre dans tous les secteurs, et il se peut que de secteurs où il y a habituellement une plus grande proportion de femmes aient été plus fortement réduits.

Pour voir si les femmes ont été licenciées en priorité, il faudrait donc regarder pour chaque profil de poste quelle a été la proportion de femmes licenciées et la proportion d’hommes licenciées. Et là on a l’info pour les ingénieurs, et c’est pas bon du tout, avec une disparité des taux de licenciements encore plus en défaveur des femmes…

9 « J'aime »

L’article est au conditionnel

En fait, si vous voulez pousser vraiment la reflexion, il faut regarder les types de poste. En général, les postes techniques sont majoritairement occupés par des hommes. Dans le management/promo y a déjà plus de femmes. Perso dans une boite si je dois licencier, je coupe sur la branche la moins utile… Bref… Je suis désolé, mais en l’état si les données c’est ça, ça n’a aucun sens.

6 « J'aime »

Je n’ai pas bien compris:
le titre du paragraphe : «57 % des femmes congédiée»
puis dans le teste
«…57 % de femmes employées avant l’arrivée du patron…»
alors c’est l’un ou l’autre
si le titre est bon, cela fait environ 6 sur 10 virées
Si c’est le texte c’est 100% des femmes virées !:thinking::open_mouth:
Cela serai bien de se relire de temps à autre… :thinking:

Dans la tranche des ingénieurs, le taux monte à 63% pour les femmes… donc s’il n’y a aucune volonté derrière, c’est affirmer que les femmes sont globalement moins compétentes que les hommes. Et du coup, qu’elles méritent un salaire moindre ^^

1 « J'aime »

ou alors il a viré 57 % des des 57% de femmes présentes !
pas clair cette «histoire» de chiffres

63 % d’ingénieur chez twitter ? En général ? Ingénieur en quoi ? Navré, mais ce n’est pas un chiffre que je constate personnellement aussi bien dans les entreprises techs, que dans les université ou les écoles. De manière général, on est sur une majorité écrasante d’homme dans le dev (Alors que dans d’autres secteurs tout aussi qualitatifs c’est les femmes)

Non! C’est marqué dans l’article, parmi les femmes ingénieurs, il y a eu 63% de licenciement (contre 48 pour les hommes)

Ouais mais ça reste flou, on ne sait pas ingénieur en quoi

comme le balayeur ou la femme de ménage ? ce ne sont pas ces 2 types de personnes qui coulent une boite …

Attention aux dérives éventuelles concernant ce sujet, les modos veillent !

C’est logique si elles sont moins nombreuses.

Dans un groupe de 100 personnes t’en prends 50 au hasard. Chaque personne a, au départ, 50% de chance d’être pris.
Les 100 personnes sont composées de 20 femmes et 80 hommes. Sur les 50 personnes prises au hasard ça va de 0 femmes (0%) et 50 hommes (~62%) jusqu’à 20 femmes (100%) et 30 hommes (~37%).
Dans les 2 cas tu vires plus d’hommes que de femmes (50 et 30, contre 0 et 20). En revanche tu as plus de chance de virer une femme qu’un homme parce qu’elles sont moins nombreuses au départ.

Donc oui, si tu ne connait pas la proportion d’hommes et de femmes au départ c’est difficile de tirer des conclusions.

1 « J'aime »

Il n’y a que des balayeurs et des devs dans une boite ? Nop, s’il vous plait evitons les moqueries vous m’avez très bien compris. C’est à ceux qui accusent d’etre précis dans leurs stats. Je vais pas développer plus pourquoi là les chiffres sont flous, voir biaisés, il suffit de relire d’autres commentaires qui me rejoignent. Il faut regarder par secteur d’activités et si le rapport homme/femme n’est effectivement pas équitable, on pourra s’interroger.

2 « J'aime »

Ingénieur ça ne veut rien dire. C’est juste un titre et rien d’autres. D’ailleurs il y a beaucoup d’entreprises qui renomment des titres en ingénieur. Ca fait bien parce que beaucoup pensent qu’être ingénieur c’est mieux à cause notamment de certaines écoles réservées aux gens très intelligents qui utilisent ce terme mais en réalité rien ne change ni le poste ni le salaire. Idem pour le terme technicien.

3 « J'aime »