Commentaires : ChatGPT : à l'approche du Bac, l'incessant jeu du chat et de la souris entre les professeurs et les élèves

ChatGPT est devenu un outil extrêmement utilisé par les élèves pour effectuer leurs devoirs. Mais si l’IA peut bien aider à la triche, elle est tout de même encore loin d’être parfaite !

GPT : Générateur Pour les Télétubbies

Perte de l’esprit critique, perte du sens de la rercherche, perte de la capacité d’analyse, perte du sens de l’effort.

1 « J'aime »

ChatGPT est un outil (à utiliser comme tel), au même titre qu’une calculette ou un Bescherelle.
Il me semble qu’on interdit pas à un maçon d’utiliser une truelle, même s’il peut s’en sortir avec sa main…

2 « J'aime »

Mais plus encore qu’un lexique d’Académicien du XVIIIe siècle, c’est le style très particulier des textes de ChatGPT qui le trahit.

C’est promptable

BacGPT

1 « J'aime »

Il est vrai que la truelle pourrait faire le travail toute seule. Exemple typique Chat GPT…

1 « J'aime »

D’où ChatGPT fait le travail seul ? Le prompt il tombe du ciel par intervention divine ?
Et quand bien même tu estimes que le prompt engineering n’est pas un travail en soi (ce qui est déjà très discutable), ChatGPT n’est pas sensé faire le travail seul (encore un fois, il faut tout lire : « est un outil (à utiliser comme tel) »). C’est une utilisation impropre. Tout comme utiliser une truelle pour poser du carrelage ne donnera pas les résultats escomptés…

1 « J'aime »

Au vu des progrès rapide des programmes d’IA, il me semble que ce n’est plus pertinent de demander des devoirs à la maison aux élèves /étudiants. La probabilité de triche est beaucoup trop élevée.

Chat-GPT a juste remplacé le grand frère, le père , la mère ( oups Parent 1 / 2 ) pour les devoirs maison…si les profs n’avaient pas de coef’ permettant de pondérer la note c’est qu’ils sont bien couillons ( naïfs )

Perso j’ai vu hier copilot, une blague , la recherche d’une info sur la R5, ca marquait qu’elle était sortie en 72 en 2 versions dont 1 électrique,…

prompt engineering en bien on en invente des trucs
une calculette ne remplace pas la logique pour résoudre une solution (ok il y a des app maintenant) un dictionnaire permet d’avoir une définition, mais ne va pas écrire à sa place

Personnellement, l’IA oui , mais la, c’est perdre l’esprit critique des résultats qu’il va fournir. Je le vois au taff, les jeunes ingés qui sortent utilisent chatgpt pour des calculs, mais au final, loupe pleins de choses, car ça ne va pas prendre en compte un environnement, des possibles problèmes , maintenance, montage… bref tout d’un projet industriel

La truelle reste une truelle, elle ne change pas ta perception du monde.
Il faut voir au delà, les problèmes soulevés par un tel outil sont nombreux.

ChatGPT si, c’est un outil certes mais approximatif, qui ne détient pas la vérité quand déjà beaucoup, et surtout les plus jeunes ne jurent que par ça.
C’est un générateur, un agrégateur de contenu et avant tout un outil de désinformation.

1 « J'aime »

La R5 est bien sortie en 1972 avec une version électrique. (même si c’était une version très limitée)

ChatGPT ne change pas ma perception du monde…
La truelle est également un outil approximatif et ne détient pas la vérité non plus.
Une fois de plus, le problème n’est pas l’outil, mais la manière dont il est utilisé.
Plutôt que de chercher à l’interdire (alors qu’il est utilisé dans le monde professionnel), cherchons plutôt à apprendre comment l’utiliser (n’est-ce pas le rôle d’une école ?).
Non, ce n’est pas un agrégateur de contenu (il n’enregistre pas l’intégralité du web [mistral 7B, par ex., fait environ 15 Go]) et, non, ce n’est pas un outil de désinformation, une fois de plus, il faut garder son objectivité et recouper les résultats.

1 « J'aime »

Je doute quand même qu’en écrivant juste un prompt, quelqu’un apprenne ce que chatgpt va lui pondre… De plus le prompt n’est souvent qu’un copier/coller de la consigne… si on se contente d’imprimer ce qu’on a obtenu, les acquisitions seront proches de rien. je ne sais pas si beaucoup font la démarche déjà de lire, puis d’essayer de comprendre et retenir ce que l’ia a pondu. répéter cela sur une scolarité ne me semble quand même pas bénéfique.

Oui proto qui a été utilisé qu en interne, donc non commercialisé.
Donc le ne peut pas être considéré comme sortie en 2 versions.
Une nuance pas comprit par copilot. Bref l ia fait pas mal d erreurs, sur des choses génériques ou ça va chercher des réponses sur le net.

Et avoir le réflexe de le faire ça passe par l’éducation dès le plus jeune âge…

C’est bien ce que je dis… et donc, l’apprendre plutôt que l’interdire.