Commentaires : Ce laboratoire licencie 530 employés affectés au retour d'échantillons martiens, la mission en péril?

Terrible semaine au Jet Propulsion Laboratory (JPL) qui, faute de budget, se voit obligé de licencier 530 employés et 40 sous-traitants. Une main-d’œuvre principalement associée au projet MSR, le retour d’échantillons prélevés par le robot Perseverance sur Mars. Inévitablement, cela va se répercuter sur la mission.

Rotudju ! Ca coute une blinde pour récupérer 3 grains de sable sur mars .

Constat malheureux, Another one bites the (martian) dust …

1 « J'aime »

Ca faisait une jolie boite disdonc.
D’après les chiffres, avant les 530 et les précédents 100 licenciements, ils étaient 6725!
Si on considère un salaire patronal annuel moyen de 60.000€ (extrêmement faible vu le secteur donc) on a une masse salarial a plus de 400 millions d’euros par an O_o

Oui c’est sans doute même plus. Après, il faut bien voir que c’est le plus gros centre scientifique lié à la NASA (cogéré avec Caltech). Le nombre de missions qui sont conçues, construites, gérées puis pilotées depuis le JPL est titanesque. En plus de celles citées dans l’article, c’est aussi eux par exemple qui s’occupent des rovers (et hélicoptères) martiens…