Forum Clubic

Commentaires : Carrefour Flash, comment fonctionne le premier magasin totalement automatisé de Paris?

Le magasin test Carrefour Flash 10/10 a ouvert ses portes le 24 novembre à Paris. Véritable laboratoire, il simplifie au possible l’expérience de courses.

2 J'aime

Hahaha à Paris :’) Je laisse 6mois avant qu’ils ferment.

2 J'aime

Les petits vieux vont être complètement paumés… Plus de caissière pour discuter le bout de gras ou chercher ses piécettes pendant que les autres clients attendent…

4 J'aime

Moi ce que je préfère chez carrefour, c’est le sourire de ma caissière… il est pas tout jeune, mais c’est un petit rayon de soleil.

6 J'aime

tant qu’à rester en mode « mépris », pourquoi ne pas envisager le jeune de banlieue sortir sans passer par la case paiement ?

« Ce dernier n’a ensuite plus qu’à se diriger vers le petit point de paiement » : c’est pas moi msieux, j’ai cherché la caissière, j’ai pas trouvé, chui sorti

C’est nous qui choisissons de faire les courses dans ce magasin.

3 J'aime

Contrairement aux apparences, il faut autant voir plus de personnes pour faire tourner cette supérette automatisée, qu’une supérette classique.
C’est juste que ce ne sont pas les mêmes postes, ni les mêmes lieux de travail.

1 J'aime

sauf votre respect, je crois que vous vous trompez de Flash.

Barry Allen est le super héro Flash (DC Comics) alors que Flash Gordon est un personnage d’une BD qui n’a rien à voir…

2 J'aime

Je n’ai pas vu le mépris mais j’ai peut-être raté qqch. ce qui n’est pas dit dans l’article est que je crois savoir que les portes sont aussi « intelligentes », c’est à dire qu’elles ne s’ouvrent pas si tu te rapproches de la sortie avec des produits impayés.
Le système se souvient apparemment aussi de toi (anonymement) et peut prévenir/refuser.

Ah! Quelqu’un qui suit! :wink:
J’ai honte de ne pas avoir relevé en lisant.

Si j’habitais encore dans le 11ème, j’y serais allé. Ca doit être du côté de rue de la Roquette/Boulevard Voltaire.

Déjà que j’aime bien les caisses automatiques, alors là, s’il n’y a plus à scanner, c’est encore mieux.

Je suis du genre à faire mes courses en quelques minutes dans un hyper. C’est direct, pensé, réfléchi, efficace. Je ne reste pas là devant les rayons à regarder, comparer les prix.

Et je n’aime qu’il y ait des gens qui ne savent pas ce qu’ils veulent ni où aller dans mes pieds. :slight_smile:

Absolument :slight_smile: c’est corrigé, thanks :wink:

J’espère

Concept qui ne fonctionnera pas longtemps car il y aura vite la racaille qui va trouver une façon de piller les étalages car sans employés ca sera difficile de contrôler la sécurité.

2 J'aime

Déjà qu’il doit y avoir beaucoup de fauche dans les magasins qui proposent que les clients scannent eux même leurs articles avec les scanettes… Un « oubli » est si vite arrivé

3 J'aime

Toujours le gaulois refractaire et vivant dans le passe… Le monde evolue, les postes aussi! Aujourd’hui vous ne trouvez plus de « marechal-ferrand » par exemple. Il y a des metiers voues a disparaitre comme les caissiers/caissieres, les chauffeurs routiers dans un avenir plus ou moins proche egalement. Apres cela cree d’autres types de postes: il faut bien quelqu’un pour entretenir toutes ces machines et tout cet automatisme. Dsl pour le manque d’accents sur mon post: clavier britannique!

2 J'aime

La difficulté va être que fait-on des gens faiblement qualifiés ? Ils n’ont pas une licence d’agent d’entretien en électronique…

1 J'aime

Dans la réalité ça risque d’être encore plus long qu’avec une caissière car il faudra tout contrôler article par article.

Genre les cas tordus où l’on récupère un article qui n’a pas été reposé à la bonne place par un autre client ou les jumeaux qui font des courses dans le même magasin mais payent chacun leur part ou celui qui retire sa perruque et la range.

Faut lire l’article… y’a des employés… ce n’est pas ouvert 24h/24.
Pour résumer simplement le principe, tu prends des produits (dans ton sac, dans tes poches, ton sac à main…) et tu vas à la caisse. Elle saura ce que tu as pris et t’aura juste à payer.

Donc oui si t’arrives à chopper des produits sans être identifié, tu les aura « volé », mais comme dans n’importe quel magasin…

J’ai du mal à comprendre le gain dans un système de ce type. Ce qui peut être fait par 2 personnes l’est par 4 avec un surcoût énorme en technologie. Au moindre capteur qui flanche tu fais comment? Sans compter que dès que tu changes la moindre référence, il faut le poids exact et paramétrer le capteur pour son emplacement. J’imagine que c’est automatisé au maximum, mais le poids, c’est le fournisseur qui te le donne ou c’est ta balance merdique ? Sur la durée, j’y vois vraiment peu d’intérêt, à part pour un lieu reculé et sans aucun employé sur site en journée continue.