Forum Clubic

Commentaires : Carnival Row : ton univers (fantastique) impitoyable

Les premières productions originales d’Amazon Prime Video ne datent pas d’hier. Mais le coup de collier opéré par le service de SVoD pour rattraper la concurrence en termes de volume et d’ambition est relativement récent. Carnival Row fait ainsi partie de cette flopée de séries qui tentent d’attirer des utilisateurs sur la plateforme et, malgré quelques défauts de jeunesse, elle pourrait bien y parvenir.

2 J'aime

J’ai regardé le premier épisode est malgré la qualité de la réalisation qui semble de bonne facture son coté hyper manichéen avec des allusions pas du tout caché à la politique actuelle avec un parti prit lui aussi très marqué pour une certaine idéologie rend cette série tout simplement insupportable à regarder…
Elle ravira certainement les amateurs de l’idéologie progressiste venus des campus US.

2 J'aime

L’ambiance est bien fichue mais j’ai eu longtemps du mal avec l’actrice principale qui manque vraiment de finesse. La fin de la première saison laisse effectivement penser à du potentiel, à voir si l’effet se transforme ou si ça fait pchitt avec la saison 2.

2 J'aime

Une bonne série a regardé entre 2 autres.
Elle ne laisse pas un souvenir inoubliable, mais à voir par la suite ce que cela peut donner.

J’ai bien aimé perso, et j’attends la S2 :wink:

Pareil, j’attends pas grand chose et franchement j’ai adoré au final , vivement la saison 2 !

Perso j’ai plutôt apprécié, et c’est vrai que les décors et effets spéciaux sont de très bonne facture, l’histoire est pas mal et c’est vrai qu’au final on attend beaucoup de la suite.

1 J'aime

Idem. Je suis Carnival Row sceptique…

« pour une fois le show ne se base par sur une œuvre papier existante, il a été créé de toute pièce. » => Oui et non… Je veux juste c’est du steam punk. Après que tu te bases sur une licence existente ou pas, on peut pas parler d’oeuvre créé de toute pièce. C’est du copi/collé.J’ai vu le premier épisode… c’est nuuuuuul.

Une série qui progresse sur toute sa saison, vers un world-building bien touffu, pas du tout manichéen, et pas seulement steampunk (des fées et des faunes dans la littérature steampunk, vous irez me les trouver…).
On passe donc d’une certaine réserve sur les premiers épisodes à un vrai plaisir de retrouver les persos, et une envie de voir la suite à la fin de la saison.
Ca ne plaira pas aux amateurs de l’idéologie régressiste venus du Midwest US, qui alignent 2 fautes de français par phrase dans leur tentative malheureuse d’affecter un langage soutenu.
Et c’est tant mieux.

Je surveille sa sortie tous les mois, j’ai adoré, l’univers, l’histoire, les effets spéciaux, une superbe série qui nous ramène à des problèmes presque identiques dans nos sociétés, hormis ceux inter-espèces.
Vivement la 2

1 J'aime