Forum Clubic

Commentaires : Bosh dévoile officiellement ses moteurs de vélo électrique nouvelle génération

Bosch est leader sur le marché des moteurs et batteries électriques utilisés sur les vélos depuis plusieurs années, sans que l’on puisse percevoir pour autant d’avancées significatives. La société allemande multi-casquettes compte bien changer la donne avec la sortie d’une nouvelle génération de moteurs et batteries.

C’est pas votre fort la physique hein ;)… Le Nm n’est pas une unité de puissance, mais de couple, la “force de rotation”. Pour la puissance, c’est le W :wink:

Peut être parce que la législation limite la puissance à 250W (si je me souviens bien) donc ils n’augmentent pas la puissance, seulement le couple de démarrage (ce qui est le plus utile sur un VE). Après, vu qu’il y a une version pour aller à 45km/h et que la législation impose de couper le moteur au delà de 25km/h, c’est un peu contradictoire, donc je ne suis pas sûr.

La législation exige que les vélos électriques pouvant dépasser 25Km/h soient soumis aux mêmes règlements que les cyclomoteurs, donc carte grise, équipement de sécurité, circulation sur la route, plus les pistes cyclables et limite de vitesse à 45Km/h.

65 Nm (Newton/mètre) !? Le Nm est une unité représentant le moment d’une force elle s’exprime en Newton * mètre

Je ne comprend pas pourquoi les VAE sont limité à 25Km/h, 30-35km/h serai mieux.

Oui, l’article est un peu léger : le moteur Performance Line CX pouvait fournir 75 Nm déjà en 2018, donc les 60 annoncés ne constituent pas forcément un progrès.
Mais ce qui est surtout assez rigolo dans la réalité, c’est qu’un moteur dans le pédalier est tributaire du développement choisi par le cycliste. Si le moteur est coupleux, l’utilisateur aura juste tendance à ne pas rétrograder et se laisser tirer en pédalant comme une limace asthmatique. Donc il ne va pas plus vite, il consomme juste beaucoup plus…
Quand aux moteurs prévus pour les 45 km/h, leur puissance nominale peut aller jusqu’à 350W, ce qui cache en plus des réalités différentes, puisque la puissance crête peut parfois être 2x plus élevée que la nominale, selon la programmation choisie par le constructeur.
Donc pour savoir si un VAE répond à vos souhaits, il vaut mieux l’essayer que lire les chiffres, surtout s’ils ne sont pas plus fiables que ceux de cet article.

Effectivement… c’est modifié !

Juste comme ca dites moi si j’ai tord
1 N.m = 1W.s

Donc a titre de comparaison quand un cycliste grimpe une cote il utilise en gros 200W instantané

Donc c’est l’equivalent d’un moteur 200 N.m?

Pas en ville, surtout vu le poids de ces vélos, mais oui sur route de campagne c’est un peu relou de plafonner à 25. Après il suffit de prendre une carte grise et un vélo débridé, c’est plus mais c’est légal.

Manque pas un “C” à BOS H dans le titre ? Aussi, si on saisie “BOSH” dans le moteur de recherche du site, il y a plusieurs autres coquilles…

1 J'aime

Parce que la france hein !
Bon heureusement faire son VAE est pas bien compliqué et ça arrive quasiment jamais de se faire controler donc tu peux rouler sur un 500W sans qu’ils sapperçoivent de quelque chose

Non, ce sont des notions très différentes et pas directement liées : le couple disponible va déterminer l’accélération. Plus il y a de couple, plus vite le cycliste sera à la vitesse max du moteur ou à la vitesse de croisière selon la limite qui est atteinte en premier.
En côte, on peut ne pas prendre en compte les frottements aérodynamiques, la consommation totale sera la même pour monter 100m de dénivelé à 10 ou à 20 km/h, mais la répartition entre le cycliste et le moteur peut varier dans de grandes proportions. Si le cycliste pédale toujours la même chose et que le moteur électrique fait la différence de vitesse (en changeant le niveau d’assistance), la consommation électrique sera bien moindre à 10 km/h qu’à 20 km/h parce que le cycliste aura fourni un effort pendant le double du temps.
D’autre part, le couple en sortie d’axe moteur est une donnée assez théorique, puisqu’il y a ensuite une démultiplication qui s’applique. Pour être honnête, on devrait parler de couple disponible à la roue motrice.
Il y a donc d’un côté un travail : un cycliste qui fournit 200W pendant 1h a produit 200Wh. Un couple doit être associé à un mouvement et une durée pour réaliser un travail. Tu peux appuyer de toute tes forces sur une pédale, si la roue avant est contre un mur, tu ne fournit aucun travail, donc aucun Wh.

Parce que 25Km/h sur les trottoir est déjà très rapide et on y est rendu très facilement sans attention particulière avec le moteur électrique.

Après comme un vélo standard si tu veux aller plus vite tu pédale. Et comme un vélo standard, tu quitte le trottoir pour être à l’aise à “grande” vitesse