Commentaires : Bientôt le clap de fin pour le Microsoft HoloLens 3?

Et si Microsoft décidait finalement de se retirer du marché de la réalité mixte ? En effet, de récentes informations laissent supposer une annulation pure et simple du fameux HoloLens 3 de la firme américaine.

Ca parait quand meme surprenant… Après ce ne serait pas la première fois que MS fait l’erreur d’abandonner un marché dans lequel ils ont un pied. Peut etre pour économiser et se recentrer ?

Un casque de gamer et un casque industriel ne sont pas les même produits.
Si Sony VR ou l’Occulus Quest on pu si bien se vendre, c’est parce qu’ils ont su être abordables.
Pourtant, concernant la solution Sony que je connais bien, la qualité vidéo et les contrôles ne sont vraiment pas bon. Mais on peut se faire plaisir avec des expérience très sympa sans que cela coûte un bras.
Pour l’industriel ou le militaire, on est sur d’autres standards.

Ils pourraient le vendre au public, mais en visant le haut de gamme. Moi je serais prêt à mettre jusqu’à 2000 euros pour un bon casque de réalité augmentée pour le loisir, si l’écosystème est bon.

Amusant, la même info sur plusieurs sites y compris anglophones … qui copie qui ? Qui est la source commune ? (US je présume)…

Il faut dire que le Hololens 2 a un fort potentiel mais n’est pas abouti. Les industriels ont du mal à développer des outils, des applications sur cette technologie tant qu’il n’y a pas de nouvelle génération de lunette officiellement annoncée afin de garantir un futur succès commercial. Donc si les lunettes sont chères et que les applications sont quasi inexistantes… difficile de toucher un large public.

Avec Hololens, Microsoft a défriché le terrain pour les autres (à ses frais) mais il n’y a pas de raison pour eux de se retirer de la réalité mixte / métaverse. Simplement que le produit Hololens va probablement disparaître ou être remplacé.

Les brevets, la technologie, les concepts, et l’apprentissage du marché, ils les ont obtenus. Suffisamment de données et de moyens pour se repositionner plus efficacement sur ce secteur et ne pas se laisser facilement « voler » la vedette par un autre joueur.

@yannick, Le hololens est fait pour le milieu pro, les coûts et enjeux ne sont pas les mêmes. Hololens permet me développement d’outils personnalisés, et pour le tarif ça n’est pas sensé faire peur aux entreprises.

Sauf que la réalité virtuelle et la réalité augmentée (et par la même la réalité mixte) sont des choses totalement différentes dans leur usage et la conception de leurs produits. Donc ton commentaire, ça revient à dire "BMW ne devrait pas arrêter les motos car citroen a sorti une voiture sans permit et elle se vend bien.

1 « J'aime »

Tu as tout à fait raison. J’ai écris trop vite.
C’est la référence au métaverse qui m’a enduit d’erreur. Car dans ce domaine, autant je comprend l’utilisation de la VR, autant je ne vois pas trop ce que viendrait y faire la réalité augmenté.

M$ à mis en pause et se concentre sur les secteur qui lui rapporte énormément d’argent : le jeux vidéo. sa veut pas dire que c’est abandonné, question stratégie marketing.

Dommage, il y a pourtant tellement d’applications à la réalité augmenté, à mes yeux c’est encore mieux que la VR qui a pour défaut de couper du monde et de nous restreindre dans l’espace, sans parler de motion sickness.

La réalité augmentée peut être utilisée dans une multitude de domaines, la médecine, l’architecture, la mécanique, la conception, le guidage etc… On peut imaginer manipuler les plans 3D de sa future maison,faire apparaître les côtes, les modifier, et en se rendant sur le terrain, projeter sa maison construite, en faire le tour etc…

C’est un secteur d’avenir et d’ailleurs Apple semble le penser puisque Tim Cook répète à l’envie que l’entreprise veut se positionner sur la réalité augmenter.
Sur les derniers iphone tous les capteurs sont là et on a déjà des apps sympas, un peu gadget comme celle d’Ikea pour visualiser son ameublement.

Ce sont juste des tests et je suis curieux de voir où Apple veut en venir puisque ce sera forcément sur le secteur grand public.

Oui, mais non. Apple s’intéresse à la réalité mixte.
Réalité augmentée : afficher des éléments en surimpression du monde réel, via une visière comme Hololens ou un prisme comme googleglass
Réalité virtuelle : avoir un casque avec des écrans, sur lequel on affiche un environnement totalement fictif.
Réalité mixte : c’est un casque de réalité virtuel, avec des caméras autour permettant d’afficher la vidéo du monde extérieur, sur laquelle on affiche des éléments virtuel.
Chacune a ses possibilités, ses avantages et ses défauts.

C’est un peu le même problème qu’on a observé avec le leapmotion à l’époque. Quand on demandait à quoi ça sert, on nous répondait « bah on peut imaginer que dans tel dommaine ça pourrait faire ça, ou dans tel domaine ça pourrait faire ça, etc… ». Mais dans la pratique, ça ne servait à rien de défini. Un gars à l’époque avait fait l’analogie avec les gopro qui commençaient à bien décoller à ce moment là. Une gopro, à quoi ça sert ? Caméra compacte et résistantes à destination des riders pour pouvoir filmer facilement leurs « exploits ». Ca a cartonné. Leapmotion ? Bah on pourrait imaginer que… Ca a bidé.

C’est le même problème avec hololens, quand tu lance un produit en disant à tes acheteurs de se démerder pour leur trouver un usage, tu vas avoir beaucoup plus de mal à le vendre qu’en allant voir des clients potentiels en leur disant « voila pourquoi vous avez besoin de mon produit ».