Forum Clubic

Commentaires : Bientôt des tokens non fongibles (NFT) pour le jeu Magic: The Gathering?

Hasbro et sa filiale Wizards of the Coast envisagent de créer des tokens non fongibles (NFT) pour leur jeu de cartes Magic: The Gathering.

Très bonne application pour faire passer le jeu physique au mode digital.

Prochaine étape: les personnages de jeux videos (ex. WOW)?

Je pensais qu’il y’avait déjà une version online de MTG. Si l’idée c’est de pouvoir acheter et échanger les cartes, on a vu ce que ça donnait avec Artifact de Valve.

je vends du vent (faut bien le chercher) en NFT, qui veut ?

C’est une application intéressante des NFT et cette évolution m’intéresse. Je me demande s’ils vont créer une nouvelle version 100% basée sur les NFT avec 1 NFT par carte. Si oui, je me demande comment ils vont gérer le coût de l’inscription de chaque carte sur le réseau. Aujourd’hui, une transaction en ETH coûte +/-6,5€. Je n’imagine pas un utilisateur payer sa pochette de 10 cartes à 70-75€. A suivre en tout cas.

C’est la question que je me pose, sachant que dans arena les cartes sont liées à l’utilisateur via son compte, je ne vois pas en quoi le NFT apportera un plus. Et si c’est pour pouvoir ajouter des cartes promotionnelles à son compte, un simple code est suffisant (on a déjà ça avec les decks préconstruits) ou simplement lier son compte arena avec son numéro de carte de joueur (je ne sais plus comment elle s’appelle).

J’ai l’impression que là c’est juste un coup de com pour surfer sur une nouvelle techno qui fait parler d’elle, et ainsi faire un petit coup de com gratuit dans la presse jeu et hightech.

1 J'aime

C’est une évolution logique et à mon avis ça fait quelques temps qu’ils y travaillent. C’est aussi probablement le cas du côté de Hearthstone/Blizzard non ?

L’objectif est de rendre les cartes uniques (voir la définition de « non fongible ») et de pouvoir les échanger sur une place de marché virtuelle. Reste à voir quel contrôle Hasbro gardera dessus…

2 J'aime

Tant qu’il y aura des pigeons friqués pour se les payer…

Il me semble que les NFT peuvent avoir un système de royalties : à chaque fois que tu vends, un pourcentage (choisi par le créateur) est envoyé au créateur.

Je ne serais pas surpris qu’ils choisissent ce système.

Je suis loin d’être un expert sur le sujet mais ça me parait possible… tu peux définir à peu près n’importe quelle business rule dans le smart contract.

Mais ou va le monde, il fut une époque ou l’on payait le travail sur un tableau, une sculpture… (sans compter les années d’expériences) maintenant on paye une fortune pour une carte qu’un graphiste à pondu en 2 heures et qui va être dupliqué en des milliers d’exemplaires.
Nous avons complétement perdu la notion de valeur.

1 J'aime

Certaines cartes Magic se vendent déjà (et depuis de nombreuses années d’ailleurs) à des prix fous. C’est le cas également de cartes Pokémon, des cartes de Baseball aux USA, etc.

Il y a bien des pièces de monnaies qui ont été émises en milliers d’exemplaires et qui ne valent rien aujourd’hui dans le commerce et qui pourtant s’échangent entre collectionneurs à des fortunes.

Il ne faut pas voir le mal partout.

Ce n’est parce que c’est une nouvelle technologie que vous n’utilisez pas (encore) que c’est nécessairement mauvais.

Demain, l’acte de propriété d’une maison ou les droits d’auteur d’un livre pourraient très bien être délivrés sous forme de NFT.

Ce n’est qu’un nouveau moyen d’échanger de la propriété intellectuelle.

Je ne suis pas un expert et j’apprends beaucoup tous les jours sur le sujet. Mais c’est comme ça que je le comprends.

MTG (ou PTCG) sont deux jeux bien adaptés pour l’utilisation d’une techno NFT car ayant une grande et forte communauté active. Et cela permet de tester plus concrètement son potentiel « toute industrie ».

MTG repose sur la « rareté » d’une carte (son édition, son illustrateur, ses caractéristiques, etc.) pour parfaire son Deck ou simplement l’avoir en collection chez soi. Tous les joueurs connaissent le fameux « Black Lotus » par exemple. Le marché de la revente et collection est très dynamique et échappe à Wizards (la compagnie mère). Cela peut aussi leur donner des statistiques sur l’intérêt des cartes.

Nous verrons par contre quelle stratégie MTG mettra en place : devenir un acteur de ce marché en se faisant sa petite commission, simplement pour renforcer sa présence et la valeur sur ce marché, ou encore pour ouvrir des tournois en ligne officiels avec une autre légimité.

Personnellement, je ne suis pas contre. C’est plus des questionnements futures sur sa mise en pratique et l’impact par rapport aux « cartes physiques » ou encore la reconnaissance future (ou non) des cartes virtuelles acquises/achetées non-NFT. Pas seulement sur leur valeur marchande, mais simplement de savoir les politiques d’utilisation de ces cartes pour jouer en virtuel par exemple.

@ddrmysti Je pense que l’idée c’est d’échanger les cartes, mais je comprends pas bien l’idée du NFT là dedans. Il existe d’autres solutions pour ce genre d’échanges. Aussi tous les jeux qui se sont frottés de près ou de loin à l’échange d’objets touchant au gameplay se sont viandés.

Je connais le principe de base du NTF merci, par contre c’est con, la seule question à laquelle tu ne répond pas est celle de l’intérêt que ça aura au sein de Magic. Les JCC c’est pas deux œuvres d’art, par principe les cartes ne sont pas uniques. En suite, même pour les personnes (moi le premier) s’intéressant plus au coté collection qu’à la stratégie et le fait de monter un deck qui poutre tout le monde, l’intérêt des JCC par rapport à une collection de tableau, c’est le coté JC du JCC, et tu ne pourras pas jouer une une pile de fiché bien rangés dans un dossier au fond de ton ssd. Du coup pour jouer il te faudra forcément une interface, qui existe déjà d’ailleurs, ça s’appelle Magic Arena.

Du coup quel est l’intérêt une carte NFT quand dans ton compte arena t’as déjà tes cartes liées à ton compte que tu ne peux par principe pas copier ? Et si le but est d’importer dans le jeu des cartes que t’as IRL, ça se fait déjà. Une place de marché virtuel, c’est déjà possible de la mettre en place dans le jeu, sans ajouter une couche complexe et inutile pour des cartes NFT que tu devras de toute façon intégré au jeu pour pouvoir les utiliser.

Du coup on retourne au point de départ, sorti du coup de com pour faire parler du jeu, qu’est ce que le NTF apportera de plus par rapport à ce qu’on peut déjà faire sans ?

Le problème c’est que pour jouer avec tes cartes virtuelles, il te faut un interface, et WOTC en a déjà un, où les cartes sont déjà liés au compte et ne peuvent pas être dupliquées comme on veut.
Du coup l’intérêt d’ajouter une couche externe à des trucs qui peuvent déjà se faire de façon sécurisées dans le jeu, j’ai du mal à comprendre l’intérêt. En virtuelle la rareté d’une carte est facilement gérable via le taux de loot, c’est aussi possible d’avoir des cartes limités pour des évènement, ou d’incorporer dans le jeu des cartes que l’on a acquis irl dans certains situations.

Du coup oui sur le papier, ça peut avoir un sens, dans la pratique, ça ne fait qu’ajouter une couche complexe et externe à quelque chose qui peut se faire facilement et devra de toute façon retourner dans le jeu pour avoir un intérêt.

Pour ceux qui se posent la question à juste titre de l intérêt de passer au NFT…

L intérêt de l éditeur est surtout de pouvoir toucher une commission à chaque revente ( jusqu a 10% de commission ) et de faire des ventes en Ethereum, cryptomonnaie qui prend plus de 20% par mois actuellement. Une carte qui coûtait un ether en janvier se vendait 1400 euros et 5 mois plus tard, ce même ether en vaut 3000… et pour une commission de 10% à chaque vente, l’éditeur passe de 140 à 300 euros par exemple. Super rentable pour eux.

Mais on est plus sur un mode de fonctionnement spéculatif se rapprochant des marchés financiers que sur la vente de produits de jeux vidéos.

Potentiellement, les gains sont bien plus élevés qu avec des dollars ou des euros et une vente classique en ligne.

Et ça ne fonctionne qu en cas de hausse durable de l ETH (Ethereum). Si ça se met à baisser , les cartes perdent forcément de la valeur financière à la différence de l euro où du dollar qui sont stables.