Forum Clubic

Commentaires : Baromètre Internet : nPerf dévoile l'effet du confinement sur les connexions fixes et mobiles

Spoiler alert : l’effet est minime. Dans son dernier rapport, nPerf a comparé les performances des réseaux fixes et mobiles en France, avant et pendant le confinement. Pas de saturation à l’horizon, puisque les conséquences sur la qualité de service des opérateurs sont limitées, surtout sur le fixe.

1 J'aime

Certaines plateformes avaient d’ailleurs elles-mêmes choisi de limiter leurs débits, comme YouTube ou Netflix. Ces mesures ont-elles contribué à préserver les réseaux français ou étaient-elles simplement superfétatoires ?

Il faut surtout relativiser parce qu’il faut savoir que cela fait partie de la conception intrinsèque des infrastructures de ces plateformes depuis belle lurette. Quand le débit baisse, la qualité s’adapte. C’est aussi simple que ça.
J’ai pu m’en apercevoir l’été dernier pendant mes vacances.

en étant confiné, quel intérêt d’utiliser le cellulaire sur un mobile ?

3 J'aime

est ce que nperf tient compte dans ses tests de la consommation de la bande passante réduite chez les fournisseurs de svod ou des services comme youtube ? Si NON ! Ce baromètre ne veut rien dire et n’a aucune utilité.

Il est simple, avoir du débit. J’avais 15 Mbps / 1 Mbps avant le confinement, j’en ai plus que 11 / 1. En 4G j’en ai 23 / 5.

11 ne me suffise pas pour mon activité, je suis donc obligé d’être sur le mobile

Sauf qu’au niveau local c’est pas la même. Avec l’adsl, la boucle locale est limitée et quand tout le monde est à la maison, le débit total ne change pas, mais chacun a moins.

Chez SFR plus d’accès à l’application TV mobile…sinon tout fonctionne

c’est évident, beaucoup de jeunes n’ont pas de fixe ni de box mais uniquement des portables