Commentaires : Avec Brave, vous pouvez maintenant aider les internautes des "pays censurés" à se connecter à Tor, voilà comment

En préinstallant l’extension Snowflake dans la version 1.47 de son navigateur, Brave vous donne la possibilité de transformer votre ordinateur en proxy.

2 « J'aime »

Tor ca marche deja tres mal dans les pays ou il y a pas de censure mais maintenant de ma propre experience:
Dans les dictatures, Tor ne marche pas du tout car les etats ont trouve moyen de lebloquer

Tor a aussi trouvé le moyen de contourner ce blocage How to circumvent the Great Firewall and connect to Tor from China? | Tor Project | Support

C’est récent How to run onion service in China - Onion Services - Tor Project Forum

1 « J'aime »

Un exemple concret, j’ai expérimenté une tentative de connexion sur un certain site au départ (physique) de l’Arabie Saoudite, connexion refusée. Tentative avec Brave en private browsing utilisant Tor, connexion réussie. Lente, mais réussie et stable.

2 « J'aime »

Des pays censurés, heu comme la France quoi…
Ne pas oublié que la FRance est passée devant la Chine dans leur demande de censure sur les réseaux sociaux et je ne parle même pas de celle sur des blogs d’opinion.

1 « J'aime »

On peut aussi accéder au site d’informations russes comme RT France ?

1 « J'aime »

Pratiquement tous les pays ont une censure, il y a juste un jeu de sémantique que les dirigeants démocrates aiment bien faire.
On ne parle ici sûrement que de dissidents voulant s’émanciper de l’emprise autocratique.
On découragera l’usage de Tor sous divers arguments dans les pays dits libres, et les « dissidents » pour une grande part sont fichés comme des terroristes.

Il faut relativiser et remettre dans le contexte. En France, votre contenu sera éventuellement censuré, en Chine, votre score citoyen baissera ou même, vous disparaitrez de la circulation quelque temps, du coup les citoyens ne s’expriment plus publiquement, c’est de la censure par intimidation, je vous laisse choisir le modèle qui a votre préférence, moi j’ai choisi.

3 « J'aime »

Non c’est pas un site d’information RT france c’est un site de propagande… Libre a toi de lire leur debilitées. Tu peut aussi acceder a Sud radio si tu veux de la propagande russe

passe ton trafic TOR dans le 443 et ça ira (tant que y a pas de BL)

Avant de dire des âneries, on vérifie !

Le contenu sera supprimé pour des motifs justifiés (ex : Aplogie du terrorisme (Oh ça alors ! Quelle surprise !) ou encore Incitation à la haine, Harcèlement (Qu’est ce que c’est d’une évidence !))

En Chine, poster un contenu pour manifester son opposition (mécontentement) au PCC peut suffire vous faire perdre [insérer un nombre ici] de crédit social et vous ficher (en tant que mauvais citoyen), je pense que le cas de Peng Shuai est assez évocateur !

C’est bien pour ça qu’il a écrit éventuellement censuré, il faut lire tout le message, d’autant plus que ton second paragraphe ne fait que répéter ce qu’il a dit. neutre

1 « J'aime »

Je ne vois pas où est le problème: RT est, jusqu’à encore aujurd"hui, accessible via un navigateur et/ou l’application android.
RT en français ne devrait pas faire long feu. Peut-être que France 24, chaîne financée par l’Etat ou plus exactement l’argent de nos impôts, sera bloquée en Russie par mesure réciproque.

RT France va être complètement arrêtée.

Tellement censuré qu’il est possible pour certains"dissidents" (et je ne parle pas de comptes ou sites suivis par 5 personnes) et autres quidams de faire des appels au meurtre, de lancer des campagnes de harcèlement et de doxing et à menacer de viol, meutre, etc OKLM sur des réseaux sociaux et/ou médias « alternatifs » et tout cela avec le plus grand silence des autorités « compétentes ».
Mais, oui « la censure ».

Ça commence à se voir cette tentative de manipulation sur base de « ouin, ouin, On Ne PeUt PlUs rIeN dIrE ».

A bon entendeur …

1 « J'aime »