Forum Clubic

Commentaires : Avant de partir, Trump enfonce davantage le clou contre Huawei

Demain, le président américain sortant Donald Trump quittera officiellement la Maison Blanche. Avant ce départ, son administration a cependant renforcé les mesures contre le chinois Huawei.

C’est toujours marrant de donner la responsabilté de la guerre anti chine a Trump. L’ administration amercaine avait deja mise en place des mesures
antio concurence chinoise, deja sous Obama. C’est pas Trump qui decide la, ils met en place ce que les pentagone et l’administration militaire lui dit de faire. Trump ecarté, les mesures perdureront sous Biden et meme se renforceront. Xiaomi passe a son tour en liste noir, c’est pas fini … Et beaucoup s’appercevront que finalement c’est pas Trump le responsable…

7 J'aime

Moi j’aime bien la fin de l’article… « ne pas se mettre à dos l’électorat de Trump »… je pense que Biden a déjà à dos l’électorat de Trump

3 J'aime

est-ce les même chercher qui avait trouver des backdoor dans les produits cisco?

« Après que des chercheurs ont affirmé avoir découvert des logiciels espion au sein des routeurs de Huawei »
OK, mais c’est une TrumpNews ou un fait réel et vérifiable?

1 J'aime

Jusqu’au bout la crapule !

2 J'aime

Quel est le rapport avec la cryptomonnaie Monero, qui est illustrée sur la photo ?

Depuis qu’ils nous bassinent avec les logiciels espions, soit disant présents dans.les smartphones et maintenant les routeurs, je n’ai jamais vu un seul article ou rapport apportant les preuves. si quelqu’un a un lien, je suis preneur, merci d’avance

2 J'aime

il y en a surement pas… alors que les usa espionnent la planète… merci snowden… les usa font juste de la propagande car ils perdent du terrain face à la chine… peur, menace… c’est le standard chez les usa… suffit de regarder le projet nord stream 2… certaine société suisse, danoise, allemande ont quitté le projet…
démocratie, lol

5 J'aime

On appelle cela la politique de la terre brûlée…

1 J'aime

Ça c’est de la prospection purement spéculative .Biden n’est pas Trump et comme le dit l’article, ces mesures sont mises en place afin de bloquer au maximum la progression de l’entreprise Chinoise. Ceci ressemble un peu aux preuves de destructions massives que les Américains avaient soit disant trouvés en Irak afin de motiver une guerre. Mais ce ne sont pas les Chinois les fautifs dans cette histoire mais bien les entreprises Américaines qui n’ont pas su innover notamment en ce qui concerne les équipements 5G. Mais Trump ou ses successeurs pourront faire ce qu’ils voudront, la Chine deviendra à plus ou moins long terme la première puissance mondiale. Chose assez comique lorsque l’on se souvient qu’il y a 40 ans, la Chine était juste un pays en voie de développement, et le Chinois moyen était 4 fois plus pauvre qu’un Marocain. Mais entre temps, un pays a stagné pendant que l’autre s’est développé. En 2021, lorsque l’on parle d’innovation, on regarde davantage du côté de la Chine (Et plus généralement de l’Asie, il « suffit » de faire un voyage en Corée du Sud pour s’en rendre compte) que des États-Unis. Et aucun président, fusse t’il des États-Unis ne pourra rien y faire.

dans ces affaires, il faut avoir un oeil ouvert et critique, mais tu attends les rapports pour t’en persuader ? Comme tu attendras longtemps les rapports sur la cause réelle du COVID ?

Quand on accuse comme le fait trump, il faut des preuvent sinon, c’est du protectionnisme ce qui me semble être le cas. de plus rien ne prouve de la marque a la pomme ne fasse pas de la récolte d’informations. Les ricains ne sont pas les derniers en la.matière :wink:

Le comportement des américains les conduira à leur perte. En bannissant les produits chinois, ils pressent simplement ces entreprises à trouver des solutions alternatives, tant au niveau matériel que logiciel. Et comme ceux-ci ont des moyens financiers colossaux et qu’ils ont aussi des chercheurs, tant en qualité qu’en énorme quantité, au final ça risque de coûter cher aux entreprises US.
De toutes façons, dans la catégorie espionnage et surveillance, il n’y en a pas un pour sauver l’autre.

C’est pas un clou qu’il enfonce mais un pieux.

A court terme c’est gagnant pour les USA, par contre à long terme cela va accélérer la domination de la chine qui va rapidement créer des leaders sur les microprocesseurs … En 2030 je ne donne pas cher d’Intel, Qualcomm, Android …