Forum Clubic

Commentaires : Audi renouvelle l'A3 g-tron pour réduire ses émissions grâce au gaz naturel

Audi a levé le voile sur la nouvelle génération de l’A3 g-tron, sa berline compacte fonctionnant au gaz naturel ou au biométhane. Le modèle se veut économique et écologique, sans pour autant céder à l’électrification.

c’est quoi ces chiffres?
ça consomme 3,5 L d’essence, mais combien ça consomme de gaz?

faut qu’on m’explique là.

Ca doit etre 3,5L de gaz, pas d’essence; ou en équivalence essence pour les mêmes rejet de CO2.
Plus d’info sur le site officiel (qui n’est pas à jour et parle encore de la 1ère gén). https://www.audi-technology-portal.de/en/mobility-for-the-future

Et intéressant : le « gaz naturel » en question n’est pas extrait, mais fabriqué à partir d’H2 (produit par électrolyse d’eau) et de CO2 :

Je ne comprends pas pourquoi le gaz ( en particulier, les bio gaz renouvelables) sont généralement passés sous silence…

Cette solution répond bien mieux à mes besoins que l’electrique sur batterie.

Réseau de remplissage pas assez répandu. Et consomme beaucoup d’électricité pour générer le gaz à partir de C02+H2O. Apparemment les moteurs sont peu modifiés par contre.

Pour générer du bio méthane, la consommation électrique est faible…

Heu pour le crackage de l’eau afin d’extraire le H2???

Pas besoin de h2 Pour du bio méthane.

Le h2 n’est utile que pour fabriquer un gaz de synthèse.

1 J'aime

Ouuuuiiiiii, et… ? (indice : juste au milieu)

Un autre indice, le début de l’article ( on ne parle pas de gaz de synthèse , qui effectivement ne présenterait pas beaucoup d’intérêt au niveau écologie !)
Ce que tu cites ne fait pas partie du sujet clubic.

Audi a levé le voile sur la nouvelle génération de l’A3 g-tron, sa berline compacte fonctionnant au gaz naturel ou au biométhane.

Parce que les grands groupe ont investis dans l’électriques, soit en brevets batteries (Bolloré) soit en achat de part ex EDF… Pour faire simple.

Parce que le bilan CO2 est équivalent et surtout parce que ce n’est qu’une solution partielle. La quantité de bio-gaz que l’on peut récupérer est limitée et il y a déjà d’autres utilisations.

je sais bien que les ressources bio gaz sont limitées…ce n’est qu’un moyen complémentaire.

ce que je reproche, c’est que cette solution moins polluante que le pétrole ( y compris gaz naturel fossile) soit quasiment ignorée.

on compare les bilans VE vs diesel ou essence, mais on ne met jamais dans la balance les automobiles fonctionnant au gaz (qui , il est vrai, sont peu diffusées)

Le CNG donne plus de couple que le LPG. 200 NM ! Pour remédier au manque de pompes CNG dans le réseau routier, on peut installer un chargeur de gaz naturel…dans son garage. https://gocar.be/fr/actu-auto/actualite/insolite-installez-votre-pompe-cng-chez-vous. Aucune particule fine…3.5 l/100.

Et tant pis si les vaches ne voit pas la lumière du soleil…
Elles feront de bons cuirs (sans trace de barbelé) pour les sièges des Audi :wink:

C’est vrai que l’on voit surtout des camions, voir quelques bus au bio gaz (flottes captives car pas de « stations » bio gaz).
Par contre la production devient courante, beaucoup d’exploitations agricoles ont leur cuves de méthanisation.
Je pense juste que personne n’envisage de réseau de distribution à grande échelle => on a le même problème que pour les bornes de charge mais avec une infrastructure à mettre en place encore plus couteuse et pour potentiellement moins de véhicules.

Il y a 15 ans les Audi A2 diesel consommaient 3.5 litres aux 100 km et 4.3 litres aux 100 km pour la version 75 chevaux (4 cylindres / 1400 cm3) à essence (poids à vide de 920 kg) ce grace notamment à sa carrosserie légère en aluminium.

On s’attendrait plus de progrès que ça en 15 ans…

Quand à la disponibilité de l’hydrogène qui est le must en matière de motorisation propre, on attend toujours ;-(