Forum Clubic

Commentaires : Au troisième trimestre, les voitures hybrides se sont plus vendues que les diesel (page 2)

Déjà pour une large part de la population, 40 km c’est plus que la distance faite au quotidien. Donc confort de conduite au quotidien tous les jours…

Ensuite, non, le confort de conduite tu l’as pas que sur un petit trajet. Tu l’as quelque soit la longueur du trajet. Parce qu’il y a toujours un peu de réserve en batterie pour que l’électrique soit disponible quand il y en a besoin (notamment pour assurer une bonne reprise sur un dépassement ou l’absence de rupture de couple à cause des changements de vitesse). De même le confort de la conduite à une pédale en utilisant le frein moteur, c’est disponible tout le temps, le seul cas où tu l’as pas, c’est si tu attaques une très longue descente alors que la batterie est déjà bien chargée, là forcément, tu vas l’avoir au début, puis le perdre une fois la batterie pleine…

Et quand tu fait un long trajet avec le GPS activé, il peut même se débrouiller pour que par exemple après tes 500 km d’autoroute tu ais assez en réserve pour faire en électrique les 10 km de ville à la fin du trajet.

  • 6000 à 10000 € de plus pour un "certain " confort de conduite ? …
    non merci, …je roule actuellement avec une bva 9, donc le gain , je vois vraiment pas, surtout à ce tarif.

Mais là tu repars du surcoût au prix catalogue, en oubliant les primes, les économies de carburant, de plaquettes, d’assurance… Sur 10 ans, le surcoût de mon PHEV n’excédera probablement pas 1000€. 100€ par an… Et encore, je suis un petit rouleur, si je roulais un peu plus, ça s’amortirait sans souci.

Le problème, c’est que le diesel va être interdit en ville…( gasoil bio ou pas).

Personnellement, c’est le cadet de mes soucis, mais je comprends bien que cela risque de gêner pas mal de monde ( même si je pense que rouler en diesel en ville est une connerie)

Pour moi, un surcoût doit être amorti en 4 ou 5 ans maxi ( c’est le principe que j’applique pour choisir entre diesel et essence).
C’est mon critère ( valable ou pas, c’est un autre sujet), et même en roulant 100% en électrique avec un phev tu ne récupères que 7500€ au bout de 100000kms, et dans ce cas, il faut acheter directement un ve.

Pour moi ça doit être amorti sur la durée de vie du véhicule. Ça suffit pour que le bilan soit favorable économiquement…

Et je viens de regarder les chiffres, en fait ça sera amorti en largement moins de dix ans. Mon surcoût à l’achat était de 2663€ (6500€ catalogue - 2000€ de bonus - 1500€ de prime à la conversion - 337€ de carte grise).

Sur un an, j’ai économisé grosso modo 400€ de carburant (300 litres d’essence économisés et 23€ payés pour les recharges).

Donc sans même compter l’économie sur l’assurance (5CV vs 7CV) et l’entretien (notamment les plaquettes qui feront probablement la vie du véhicule, bien que j’habite en zone de montagne…), ça sera amorti en six ans et demi… Sans compter la hausse du prix du carburant (car même si l’électricité augmente dans les mêmes proportion, la hausse fait augmenter les économies réalisées…).

Quand on raffine 1 tonne de brut, on obtient de l’essence ET du diesel. On ne peut pas décider de ne produire que de l’essence. On en va pas jeter le diesel à la mer, donc il sera brulé, ici ou ailleurs.
Une démarche intelligente aurait été de consommer ce qu’on produit sans déséquilibre.