Forum Clubic

Commentaires : Ariane 4 : quand l'Europe imposait sa domination sur les lancements commerciaux

Après les années 60 qui ont vu la France devenir la troisième puissance spatiale
, puis la décennie 1970 marquée par la difficile consolidation de l’industrie spatiale européenne
, l’ESA a réussi à s’imposer comme un acteur commercial sérieux grâce aux fusées Ariane 3 et Ariane 2
. Mais avant même qu’Ariane 1 ne fasse son premier vol, l’Agence spatiale européenne avait prévu de concurrencer la nouvelle navette spatiale européenne avec un lanceur lourd et modulaire : Ariane 4.

9 J'aime

Merci pour ces articles sur le spatial, c’est un régal

5 J'aime

Oui, merci pour cet article !

2 J'aime

Superbe article :+1:t2:

2 J'aime

Toujours un plaisir à lire, merci

2 J'aime

Encore un héritage de bouffé.

2 J'aime

Superbe article.

2 J'aime

Mon père a eu le plaisir de bosser sur l’électronique de certains satellites lancés par Ariane 4, et grace a ça j’ai pu faire un stage dans sa boite.
Je m’en souvient comme si c’était hier (alors que ca remonte a 18-19 ans), la visite des labos, des salles blanches, les tests de cartes électroniques soumissent au vide, ou a des températures de +150° ou -100°… Bref bien sympa !
Cet article est un régale mais peut etre pas assez technique… Et on attend celui sur ariane 5 !

2 J'aime

Sa me donne envie à chaque fois que je lis ce genre d’article d’acheter un kit de lanceur de fusées.

Présent en Guyane entre mai 1995 et Octobre 1996, il y a eu 18 vols d’Ariane 4 dnas cette période, la cadence était incroyable. Et encore plus incroyable, aucun échec.
J’ai assisté depuis le centre (salle de contrôle ou les sites d’observation) à 11 d’entre eux, plus le malheureux vol 501. Aucune routine, c’est toujours aussi beau à chaque fois.
Je crois que cela a été la période la plus dense, souvent moins d’un mois, parfois 3 semaines entre 2 vols.

Quand on manque de succès actuellement, c’est bon de se rapeler de la gloire du passé.

1 J'aime

Triste de constater que c’était mieux avant la mondialisation de la fin des années 1990 en terme technologiques pour la France.

Tellement de création: L’ordinateur dans les années 60, le réseau télématique accessible à tous dès 1982 (minitel), les fusées, le nucléaire, les téléviseur « black panar » (thomson), l’audio etc.

Les France était un pays d’ingénieurs qui faisaient progresser la société.

Quelle régression que de n’être plus que dépendants des technologies des autres et même de la fabrication de quasiment toute l’électronique et des médicaments.

La France n’est plus qu’un pays en voie de sous-développement.

2 J'aime

Des candidats aux prochaines élections proposent de réindustrialiser, revenir dans le nucléaire, avec une vraie volonté de refaire bouger la France, maintenant si personne ne va voter pour un changement et qu’il y a encore 50% d’abstentions, faut pas venir pleurer ensuite.

Merci pour cet article.

1 J'aime

Bel article. mais quel déclin depuis