Forum Clubic

Commentaires : Après une saisie judiciaire, plus de 600 Bitcoins vont être mis aux enchères en France

Le mercredi 17 mars prochain, l’État et la maison de vente Kapandji Morhange organisent une enchère. Mais pas n’importe laquelle : les biens mis en vente seront des Bitcoins récupérés par la justice auprès de cybercriminels.

Même si je ne suis pas forcément ravis que l’état se mêle de cryptomonnaie, il s’agit après tout d’argent sale (étonnant !) pouvant servir à aider en cette période de récession. C’est donc un mal pour un bien.

2 J'aime

Rien de nouveau, là ce sont des BTC mais ils font pareil avec des biens immobilier ou des voitures, bateau, voire ils s’en servent en véhicule banalisé, etc…

3 J'aime

L’argent, qu’il soit en euro ou en dollars sert autant (si ce n’est plus ) aux criminels, c’est loin d’être exclusif aux cryptomonnaies qui par ailleurs sont utilisées aussi par des gens honnêtes.

1 J'aime

Rien de nouveau en effet sur le principe, à part le bitcoin.

Oui, je reconnais un petit coté provoc à ma réaction à l’article, mea culpa.

Je ne comprends pas bien le principe de mettre au enchère alors qu’il suffirait de vendre les Bitcoins sur une place d’échange

4 J'aime

Je pense que c’est lié au fait que ce sont des biens saisis

C’est hors process pour nos administration d’un autre temps ou le process >>> au bon sens, mais c’est clair qu’il ce font chier pour rien et risque de perdre de l’argent au passage.

1 J'aime

C’est un actif comme un autre.
Et ce qui est amusant, c’est qu’ils ne traitent pas cela comme une monnaie.

1 J'aime

C’est bien… c’est l’état qui blanchit l’argent du crime… lol

wikipedia : « Le blanchiment d’argent est l’action de dissimuler la provenance d’argent acquis de manières illégales (spéculations illégales, activités mafieuses, trafic de drogue, d’armes, extorsion, corruption, fraude fiscale, etc.) en le réinvestissant dans des activités légales. »

Pas de dissimulation ni de réinvestissement dans le cas présent.

4 J'aime

J’ignore tout de ces cryptomonnaies comme le Bitcoin mais si j’ai bien compris tout est dans le cloud, virtuel et anonyme. Comment peut-on alors saisir les bitcoins sans le mot de passe ?

Le Bitcoin n’est ni virtuel ni anonyme.

Il n’est pas virtuel, mais électronique/informatique. C’est comme votre compte bancaire. Votre compte bancaire ce n’est pas un coffre avec des pièces et des billets dedans. Votre compte bancaire, c’est juste une écriture dans un système informatique disant qu’à tel instant vous détenez tant d’euros. La blockchain c’est pareil sauf qu’au lieu d’être confidentiel (comme votre compte bancaire) et bien c’est public (sur internet).

Il n’est pas anonyme, car à chaque compte Bitcoin est associée une adresse Bitcoin fixe, et que cette adresse peut être facilement observée et tracée. C’est même bien plus facile à tracer qu’un compte bancaire car tout le monde peut le faire (car la blockchain bitcoin est publique).

Là ou vous avez raison, c’est qu’il faut le mot de passe du compte (ou le disque dur sur laquelle les bitcoins sont stockés).

3 J'aime

Si je ne dis pas de bêtises, les cryptomonnaies (ou les comptes associés ?) peuvent être stockées sur des disques durs. Il y a donc tout de même une notion physique.

1 J'aime

Admettons que le prix de vente de ces bitcoins soit intéressant, est-ce qu’ensuite l’État applique une taxe quand on récupère l’argent sur son compte, comme pour les autres placements ?

ok, je viens de voir que c’est taxé à 30% lors de la conversion en euros, donc c’est à prendre en compte dans le prix d’achat qui doit être au moins inférieur de plus de 30% au cours actuel du bitcoin…

Plus 14% de frais de vente, plus 3% de frais si enchère par internet… Ça falloir qu’ils les bradent leurs bitcoins pour que ça vaille le
coup ! :sweat_smile:

1 J'aime

Cette taxe de 30% est-elle seulement applicable pour un résident français ? Qu’en est-il des résidents belges, luxembourgeois ou allemand par exemple ?

erreur de calcul : au début 610btc * 4500 = 2,7M€ pas 270K