Commentaires : Après Starlink, OneWeb et Amazon, Boeing aussi va lancer sa propre constellation de satellites

Boeing va déployer une constellation de 147 satellites afin de fournir un accès à Internet haut débit. La plupart de ces satellites seront positionnés à une altitude d’environ 1 000 km.

2 « J'aime »

Sans MCAS leur pilote auto aux satellites j’espère…

1 « J'aime »

Pour les amoureux de manga à la lecture de l’article j’ai eu l’image de la légendaire série Cowboy Bebop, d’une terre totalement détruite avec des satellites à profusion. D’ailleurs il y a un épisode à ce sujet.

Finalement la fiction rejoins progressivement la réalité !

La vision de la terre proposée par Wall E semble prendre du sens… Un crouton rendu quasiment stérile avec un croûte de satellites. …
A quel moment on se dit qu’on pousse le bouchon suffisamment loin ?
J’arrête là le HS.

3 « J'aime »

Je ne vois pas de HS.

« Papa elles sont belles les étoiles dans le ciel ! »

« Non mon fils, ça ce sont des satelites, depuis 50 ans on ne voit plus les étoiles la nuit car trop de réflexion lumineuse par ces constellations artificielles. »

« Papa ça sert à quoi les satelites ? »

« À pouvoir s’insulter sur le Metavers en Infinity HD 128K depuis n’importe-où sur la planète… »

8 « J'aime »

Ce n’est pas vraiment un commentaire de la news, enfin a mon avis

Avec le nombre de satellite en orbite qui augmente d’année en année, ça ne m’étonnerait même pas qu’on assiste à un joyeux bordel de Kessler d’ici 20 ans

1 « J'aime »

Sans être « amoureux » de l’anime, que j’ai bien aimé mais sans plus, je me souviens vaguement de cet épisode. Les satellites étaient un poil plus gros il me semble.

Mais pourquoi ???
Alors en maître suprême de la planète terre, je déclare illégale l’utilisation de ces satellites car ça ne sert à rien

tout le monde veut sa part du gâteau … euh de l’espace :slight_smile:

2 « J'aime »

on va finir par ne plus voir le soleil

Chaque gouvernement et chaque multinationale fait ce qu’il/elle veut (ou presque).
Aucune remise en question individuelle (ou presque).
La terre finira par se venger et ça ne sera que justice pour notre espèce autodestructrice.

Tôt ou tard, il y aura des collisions en chaîne… Et là… :man_shrugging:

C’est clair, et il faudra que ca arrive comme d’hab pour qu’ils reflechissent.

Sa me fais penser au début du film d’animation Wall-e, l’orbite terrestre pollué de satellite, visionnaire à l’époque.

Le diamètre de la Terre est immense au départ.
Chaque sphère orbitale est exponentiellement plus vaste encore.
L’orbite basse est divisée en 7200 « couloirs » réservés, des bulles virtuelles imbriquées les unes par dessus les autres comme des poupées russes. Il y a l’orbite moyenne et haute aussi, jusqu’à 36 000 km de hauteur!

Les probabilités de collisions sont grandement exagérées, ainsi que les illustrations montrant une nuée de satellites qui obstruent la vue.

Que disait-on de la pollution aux débuts de l’automobile ? rien, parce qu’il y en avait très peu en circulation.

Que disait-on quelques décennies plus tard, lorsqu’elles sont devenues beaucoup plus nombreuses ? « bah, ça ne pollue pas tant que ça ».

Que dit-on aujourd’hui, maintenant qu’il y en a des centaines de millions en circulation ? « au secours, faut qu’on passe tous aux VE ».

Ce sera pareil pour les constellation de satellites, aujourd’hui tout va bien…mais de plus en plus de sociétés veulent avoir la leur, alors qu’en sera-t-il dans quelques décennies ?

2 « J'aime »

Et c’est aussi une manière d’éluder les problématiques de pollution, de déchets etc…
Bref

Plus l’orbite est basse et plus les satellites se désorbitent rapidement d’eux-mêmes, naturellement attiré par l’attraction, freinés par la très ténue couche atmosphérique en hauteur, s’il y a un pépin. Autrement, ils ont des moteurs et se suicideront gracieusement en fin de vie.

Ils se consument entièrement dans l’atmosphère, comme des étoiles filantes. Zéro déchets à moins d’être très pointilleux et d’ignorer l’énorme disproportion entre un feu d’un petit satellite et la vastitude de la haute atmosphère.