Forum Clubic

Commentaires : Après Facebook et Twitter, Twitch suspend également le compte de Donald Trump

À la suite des émeutes ayant éclaté au Capitole à Washington ce mercredi, Twitch suspend également le compte de Donald Trump.

Oh non !! on peut plus regarder Trump jouer a fortnite :frowning:

Bravo ce n’est que justice. Il était temps que ce fou à lier disparaisse des réseaux. Quant au reste j’espère qu’il sera poursuivi.

2 J'aime

Si les réseaux sociaux pouvaient suspendre ad vitam æternam les complotistes, les anti-vaccins, et autres dans le même genre nuisible… bref en même temps c’est eux qui font tourner la boutique…

Mais Trump n’avais pas twitté aux gens de se calmer sur l’invasion du capitole ?
Supprimer ses comptes, ça ne risque pas de déchaîner encore plus les violences de ses fans ?

Et puis le chasser de zones relativement contrôlées, est-ce que ça ne risque pas de faire dévier les choses de manière encore plus incontrôlable ?

2 J'aime

« le chasser de zones relativement contrôlées »
Vachement bien contrôlées… Twitter et FB qui ont traînés des pieds pendant 4 ans avant de modérer les mensonges que publiait Trump de manière compulsive aux yeux du monde entier…

2 J'aime

Vu que c’est Trump l’organisateur de la « visite gratuite » du Capitole, au temp lui enlever la possibilité d’organiser d’autres visites guidées…

1 J'aime

la j’avoue tu as piqué ma curiosité on veux des exemples !!!

1 J'aime

C’est honteux, ça va même à l’encontre de la constitution américaine, même si ce qu’il dit n’est pas bien, le droit américain donne une liberté d’expression totale.

1 J'aime

Vu comment ses fans sont enragés, ils utiliseront juste télégramme, le deep web ou je ne sais quoi d’autre qui les radicalisera encore plus…

En général les personnalités très suivies provoquent facilement un effet Streisand.

1 J'aime

N’est-ce pas le métier de tout les hommes politiques ? :rofl:

Le truc, c’est que Tump est un troll, et toute l’agitation médiatique à faire des articles sur lui en bien ou en mal, à accorder de l’importance à l’existence/non-existence de ses réseaux sociaux, tout ça, c’est juste du « feed the troll », exactement ce que Trump veut…

ça va même à l’encontre de la constitution américaine

Non, son 1er amendement ne s’applique pas aux espaces et entreprises privés.

Sans me prononcer sur le bien fondé de la chose, des arguments des complotistes,
ou sur le manque effarant de sens critique dans lequel se trouvent plongées nos sociétés modernes (dont je suis le produit et qui produit donc ses effet sur mon propre sens critique) le truc que je trouve complètement hallucinant c’est :

-Il fût un temps où certains politiques exerçaient la censure sur les médias (et c’était mal)…Pas sûr que je ne devrait pas ecrire cette phrase au présent d’ailleurs
-Maintenant les réseaux sociaux exercent la censure sur les politiques…

Moi ça me fout la trouille…

2 J'aime

Libertée d’expression tu connais pas … C’est les US pas la France ou il a des fragile du PC …

Si c’était Mélenchon qui avait poussé à aller au sénat où à l’assemblée et qu’il s’était produit les memes évènements il serait déjà derrière les barreaux, Hollande j’en doute, Sarkosy encore moins, meme le Trou-Fillon (troufion) n’y aurait pas été.

Plus que qqs jours avant de voir ce clown disparaitre à tout jamais !
Champagne !!!
Le seul problème c’est que Donald a une progéniture qui a les dents longues et envisage de conquérir le pouvoir comme papa.

Quand on n’interdira plus mes chansons
Je serai bon bon bon bon bon bon bon
Quand on n’interdira plus mes chansons
Je serai bon à jeter sous les ponts

3e fois - La liberté d’expression aux USA (1er amendement de la Constitution) n’existe que dans les lieux publics; pas dans des lieux et entreprises privés…

Sa dernière blaguounette.

Il va s’auto gracier, trop fort le gars quand même.^^

Là je pense qu’il s’agit de l’empêcher de se dédouaner et de jouer les vertus outragées après coup. Trop tard pour appeler au calme.