Forum Clubic

Commentaires : Après 42, Xavier Niel lance une nouvelle école... d'agriculture, elle aussi gratuite : Hectar

Le papa de Free veut reprendre certains fondamentaux déjà appliqués dans certains de ses projets passés, cette fois au service de la formation de nos futurs agriculteurs.

Très bonne initiative !

2 J'aime

Yen a un qui a trop joué à farm simulator… et voilà le résultat !

2 J'aime

Vu le modèle de l’école 42, pas sur que le portage soit possible. Tu peux pas apprendre l’agriculture sans prof. Tu n’as pas de W3Farm. :slight_smile:

Des écoles agricoles, y’en a déjà en France, et des publiques, donc gratuites.

Maintenant, vu le type d’agriculture qu’on y enseigne (« conventionnelle » on dit), et son impact sur l’environnement et la santé des gens, j’espère que celle-là sera plus tournée vers l’avenir, donc des méthodes plus symbiotiques…

Une cantine avec des produits bios pour nourrir les élèves, c’est bien, leur apprendre à nourrir la France avec des produits identiques, c’est mieux, j’espère que c’est le but du bousin.

bah c est juste d el optimisation fiscale

1 J'aime

Avec Xavier Niel je ne sais jamais si il est un vrai philanthrope attaché à la France ou simplement un opportuniste attiré par le profit… Peu être un peu des deux.

Plusieurs remarques : comme dit plus haut, il y a des écoles d’agricultures publiques gratuites en France, et pas qu’en enseignement supérieur : les lycées agricoles publiques, qui forment des lycéens, des apprentis (CFA), et des adultes (CFPPA) (liste dispo sur le site du ministère de l’agriculture). Par parenthèse, les contenus des formations ne sont plus du tout réservés à l’agriculture dite « conventionnelle », le Bio et l’agro-écologie y ont aujourd’hui une large place (et les publics accueillis sont justement demandeurs de cette évolution).
D’autre part, l’installation agricole est très réglementée : il faut avoir un diplôme ou un titre donnant la capacité agricole (cf Arrêté du 29 octobre 2012 portant définition de listes de diplômes, titres et certificats pour l’application des articles L. 331-2 (3°), R. 331-1 et D. 343-4 du code rural et de la pêche maritime). Et oui, alors qu’on peut s’improviser restaurateur sans jamais avoir suivi le moindre cours de cuisine, il faut avoir un diplôme (de niveau minimum équivalent à un bac, jusqu’à bac +5) technique agricole pour devenir exploitant agricole en France !
Donc oui M Niel doit faire de l’optimisation fiscale dans cette affaire, et je ne serais même pas étonné que les « apprenants » de cette école apprennent « sur le tas » en réalisant gratuitement (comprenez sans être payé) les tâches agricoles de ce domaine… (il y a déjà des exemples de telles pratiques)

1 J'aime

J’ai mis que les écoles supérieures car j’imagine que cette école veut se positionner à ce niveau, pas celui d’un CFA, mais c’est clair qu’à tous les niveaux nous avons en France des écoles agricoles gratuites.

Pour ce qui est de ce qui est enseigné, tant mieux si les choses évoluent, il était temps.

Bonne initiative et comme dit chacun y voit une bonne opportunité d’être gagnant.

Et concrètement les élèves vont faire quoi, rester devant un écran sur :