Forum Clubic

Commentaires : Apple rend les installations de Mac OS X Lion (2011) and Mountain Lion (2012) gratuites ; hum, merci!

Demandant auparavant 20 € pour être téléchargées, ces anciennes versions de macOS sont désormais entièrement gratuites. Une bonne nouvelles pour les adeptes du hackintosh et amateurs du rétro ?

1 J'aime

Le mot que j’attendais, c’est ‹ PC compatible ›. Là, il y a un intérêt à tester la différence et adopter le changement, pourquoi pas.

Si les vieux Mac sont compatibles alors tant mieux, c’est du tout bon. Mais pas question de rétrograder ! Depuis quand on rétrograde son système ?

A une époque, en 2006 (environ), je cherchais à le faire, installer MacOS X sur PC et il y avait un moyen dont je ne me souviens plus. Avec les aléas des rencontres, cela ne s’est pas fait.

1 J'aime

C’est toujours possible même la dernière version.
Mais ce n’est pas autorisé contractuellement.

2 J'aime

Pour avoir monté des hackintosh et aidé d’autres à le faire il y a 5 ans, c’était déjà assez facile sur une config peu exotique avec Clover.

Aujourd’hui j’entends beaucoup de bien d’Opencore sans avoir toutefois testé.

Si l’aventure te dit tu peux chercher des forums. Sans donner de lien, celui de la bidouille sur mac est d’un bon niveau. Sinon il y a des forums anglais très populaires aussi.

Attention aux outils « tout en un ». En général, plus c’est automatisé et moins ça marche.

J’avais bien aimé cette période. Mon hackintosh était même plus stable que le windows 10 qui tournait dessus viabun double boot. Un comble…
J’ai arrêté l’aventure car même si cela fonctionnait bien je n’avais pas trop le temps de suivre l’actualité. Chose essentielle si on veut pas se retrouver bloqué après une petite update (même si 9 fois sur 10 ca passait tout seul il fallait vérifier )

3 J'aime

Sans rentrer sans un long débat fisons simplement que la notion de copyright n’existe pas en europe. Nous avons a la place un concept de droit d’auteur.

La différence est qu’une personne peut, dans le cadre du droit d’auteur, utiliser et modifier une œuvre pour un usage personnel (personne va vous attaquer pour une musique sur vos films de vacances).

Modifier macOS pour l’installer sur sa machine n’est, semble t’il, pas contre la loi.
Ca reste a être jugé mais Apple n’a jamais attaqué personne la dessus.

Rappelons que le business model d’apple est de vendre de plus en plus des services. Peu importe comment vous y accédiez finalement….

1 J'aime

Ouh là non. Tu ne fais pas ce que tu veux avec un logiciel. Apple est formel avec ses licences. Concernant macos, il est interdit de l’installer ailleurs que sur du matériel apple. De plus, si apple ferme les yeux sur l’individu bidouilleur, elle ne s’est pas gratter pour attaquer des assembleur de hackintosh.

Merci pour vos éclairages. J’ai téléchargé les deux et puis je vais étudier tout cela. :wink:

En effet, PearC était une entreprise (allemande de memoire). On est donc pas dans le cas d’un usage personnel

En France, si. L’article L122-5 alinéa 2 du CPI exclu du cadre de la copie privée les copies de logiciels réalisées pour une raison autre que la sauvegarde : " à l’exception des copies des oeuvres d’art destinées à être utilisées pour des fins identiques à celles pour lesquelles l’oeuvre originale a été créée et des copies d’un logiciel autres que la copie de sauvegarde établie dans les conditions prévues au II de l’article L. 122-6-1."

Or installer macOS sur un ordinateur, quelqu’il soit, c’est en réaliser une copie. Il faut donc l’autorisation de l’auteur.

L’article L122-6 alinea 1 dit même explicitement que l’installation d’un logiciel ne peut se faire qu’avec l’autorisation de l’auteur : « Dans la mesure où le chargement, l’affichage, l’exécution, la transmission ou le stockage de ce logiciel nécessitent une reproduction, ces actes ne sont possibles qu’avec l’autorisation de l’auteur ».

Et l’alinea 2 du même article dit que l’auteur est habilité à autoriser la modification (et donc, par défaut, elle n’est pas autorisée).

Le L126-1 alinea I paragraphe 1 précise que si quelqu’un à le droit d’utiliser le logiciel, l’auteur ne peut lui interdire d’en faire une copie ou de le modifier si c’est nécessaire à l’utilisation. Ce point pourrait éventuellement faire croire que dès lors qu’on a acheté macOS (donc le droit de l’utiliser), on a le droit de le modifier… mais le paragraphe 2 renverse ça aussi sec, en autorisant l’auteur à restreindre via contrat les conditions dans lesquelles l’utilisateur a le droit de faire une copie ou des modifications. Et c’est exactement ce que fait Apple avec son contrat de licence, qui restreint les modalités de copie (la copie pour exécution ne peut se faire que sur un Mac) et de modification (le contrat interdit toute modification).

Pour pouvoir utiliser macOS sur un ordinateur non Apple, il faudrait en fait une machine capable d’exécuter directement l’OS à partir d’un support original fourni par Apple (pour ne pas avoir à en faire une copie), sans même le charger en RAM… (la petite portion du code chargée à un instant t dans le CPU pouvant à la limite relever du droit de citation).

Après, ça c’est la théorie. En pratique, tant que ça reste un usage strictement personnel, même si c’est illégal, Apple n’attaquera jamais. Elle n’aurait rien à y gagner (le type qui s’est fait attaquer par Apple, y a plus de chances que ça le pousse à renoncer à utiliser des produits Apple qu’à en acheter encore plus…) et tout à y perdre (en termes d’image, d’abord, à cause du côté « grosse boite qui attaque un petit particulier », mais aussi en termes financier, parce qu’un utilisateur de hackintosh a de bonnes chances de rapporter quand même un peu d’argent à Apple, en utilisant des services Apple sur son hackintosh, en utilisant des accessoires et des périphériques Apple, etc…).

2 J'aime

On n’est pas vraiment dans une question de copyright ici.
Mais je ne rentrerais pas dans de débat à ce sujet car j’ai bien dit « contractuellement ». :slight_smile:
Je ne suis pas dans le droit et il y aura 36 interprétations dans tous les cas.
La seule certitude c’est que contractuellement Apple ne l’autorise pas.

@MattS32 : Ton dernier paragraphe est très pertinent !
D’ailleurs j’ai commandé un MacBook Air M1 de 2020 ce Week-End ! :smiley:

Autre chose, si c’est en libre téléchargement, compatible PC et gratuit, je ne vois pas en quoi il serait interdit de l’utiliser. On a l’autorisation de l’auteur.

Non, ce n’est pas parce que c’est gratuit que ça devient libre d’utilisation. C’est toujours soumis à acceptation du contrat de licence. Et le contrat de licence, il dit toujours noir sur blanc que ça ne doit être utilisé que sur un ordinateur Apple.

Cette gratuité est destinée aux gens qui auraient encore un Mac compatible avec Lion ou Mountain Lion mais resté sur une version antérieur (c’est d’ailleurs précisé dans les prérequis sur la page de téléchargement, il faut un Mac avec au minimum Snow Leopard déjà installé dessus).

OK, je comprends. :slight_smile:

Comment savoir si le pc est compatible ? Quelqu un a essaye ? Ca a fonctionne ?

Si aujourd’hui Mac rendait son système universel comme Windows, non seulement ils deviendrait le système numéro 1 en peu de temps, mais aussi la valorisation d’Apple exploserait en bourse.
Et derrière l’accès à leurs services serait démultiplié.

Je pense que la chose est inévitable.
Les amateurs des pièces, des ordis, des accessoires Apple les acheteront de la même façon.

Non. Apple vend du materiel, et fourni un OS non universel, car optimisé pour le matériel qu’il emploie. C’est d’ailleurs à cause de la multitude de matériel différents et des pilotes plus ou moins avec ou sans bug développé par des tiers pour Windows que Windows peut se révéler aussi instable qu’il l’est quand par exemple tu branches une imprimante en usb et tu te choppes un écran bleu, même bill Gates lui même s’est fait avoir en direct dans une présentation devant des milliers de personnes.

Apple n’a strictement aucun intérêt à rendre Mac OS compatible universel avec le moindre matériel vendu par un tiers.

5 J'aime

Moi ca fait des années que je n’ai pas vu un BSOD sur windows…
Et des décennies que je n’en ai pas vu sur Mac (dernier en date genre 1990-96).

A mon avis, il n’y a que les bidouilleurs qui cherchent à brancher leur vieille carte Wifi « made in china » de 2002 sur un W10 à qui ça arrive encore ça…

Pour tous ceux qui achètent leur PC à la Fnac (…), Windows est super stable.

2 J'aime

Haha, merci pour la tranche de rire! :smile:

Pour que MacOS ait une (petite) chance de devenir n°1, il faudrait déjà commencer par lui donner la prise en charge de DirectX, ce qui doit être impossible puisque ce dernier n’a jamais été prévu que pour Windows et rien d’autre.

D’autre part, pour que MacOS devienne universel, il faudrait réécrire une grosse partie du code pour que tout le matériel existant soit compatible. Et là, on s’apercevrait très certainement que finalement, il n’est pas si stable que… XP par exemple. :smirk:

Et encore, il y aurait d’autres choses à prendre en compte: par exemple, la protection antivirus. L’OS n°1 est plus sujet aux attaques que d’autres, et MacOS n’est pas prêt pour ça.

Bref, même en le rendant « universel », ça ne changerait pas grand chose. Apple fait bien de garder son système fermé, ça réduit les chances de plantage, d’attaque, et ça améliore sa réputation auprès de ses utilisateurs qui pensent être en sécurité sur un bon système (alors qu’il n’est ni mieux, ni pire qu’un autre).

1 J'aime

desole mais les plantages Mac OS sont bien plus present que des plantages Windows en 2021 surtout quand tu t’amuse a faire des reseaux d’entreprise et que tu entends mixité mac os et windows dans le parc tu sais que le mac va t’emmerder… et qu’il va falloir sortir paralel desktop pour que ca fonctionne… le mac est et restera trop restrictif pour certain usage… c’est pour ca qu’il fonctionne bien car il ne fonctionne que sur ce qu’il connait

2 J'aime

LOL merci j’ai rit…Apple ne le fera jamais pourquoi ?? parce qu’il se fait de l’argent sur tout les peripheriques compatible mac en les vendant lui meme hors de prix et surtout en les fabriquant, Apple n’est pas le secours catholique mais une entreprise qui gagner de l’argent no matter what