Forum Clubic

Commentaires : Apple publie un livre blanc sur la dangerosité des App Store tiers (page 2)

Il faudra aller dire ça à tous les développeurs dont l’application a été refusée sur les boutiques d’Apple et de Google, et parfois même retirée après coup.

Je ne connais pas chez Google mais chez Apple c’est assez bien documenté lors du rejet.
Mauvais codage, non respect de certaines règles, etc…
Je sais que c’est pas simple mais on y arrive.
Regarde toutes ces applications inutiles et blindées de PUB. Si eux y arrivent c’est que ton application est bancale. (De leur point de vue)

« Pas de store alternatif »

nous avons le playstore entreprise géré par mon entreprise

Je comprends vraiment pas ce que tu m’expliques, désolé…
Même en dehors de l’entreprise, ne pas pouvoir installer une appli hors store (crack, bidouille, modification de l’APK par exemple) je trouve ça ridicule.

J’entends, ça ne sert pas à tout le monde. Mais si tu le veux c’est quand même incroyable de ne pas pouvoir le faire.

Imagine, j’ai envie d’installer un soft que j’ai bidouillé pour mon usage spécifique sur mon PC et je ne peux pas. C’est ridicule non ?

1 J'aime

Euh, tu peux le faire sans problème. Idem chez Apple.
Pas besoin de store. Il n’y a aucune restriction de ce côté là.
Chez Google, tu installes simplement l’APK. Pas besoin de store alternatif.
Chez Apple, c’est App store connect et Test Flight.
Toujours pas besoin de store alternatif

Chez Google, tu installes simplement l’APK. Pas besoin de store alternatif.
Chez Apple, c’est App store connect et Test Flight.

Et tu le télécharges où ton APK ? APKMIRROR est un store alternatif.

Installer une app hors store sur iOS tu le dis toi même, c’est ultra restrictif et bien relou.
« Sans problème » si tu paies 100$ par an pour avoir un compte dev iOS. Ah et il faut xcode aussi, fonctionnel uniquement sur mac.
Ah et aussi si tu ne passes pas par testflight, ton app ne fonctionne que pendant 7jours et il te faut ensuite la re-build. Même avec, ton build reste actif pendant 90j…

Et du coup, sur mon iPhone / iPad plus mis à jour mais qui fonctionne encore très bien, pour lequel je ne peux plus installer d’app comment je fais ?

Depuis ton PC en USB si c’est toi qui fait ta propre version d’un soft.

Ton iPhone plus mis à jour, je comprends pas trop. Tu le ranges tranquillement dans un tiroir ou une boîte pour le garder en souvenir.
Ou comme moi, mon Iphone 3G me sert d’ipod en Bluetooth.
Et tu t’achètes un smartphone de la marque qui te plait dans le budget qui va bien.
Rien de nouveau. C’est comme pour un PC qui date de nombreuses années. Impossible de mettre le tout dernier OS et les applications Idem.
J’ai encore un vieux PC en XP, il est où le store pour mes applications.?
Mon Macbook pro de l’epoque bloqué à une version de MacOS. Pareil.
De toutes façons les applications deviennent trop lourdes et lentes pour ces machines.
Pas que ça me fasse plaisir

Tu peux trouver toutes les applications dont tu as besoin pour ton P.C. sur différents sites Web ou même via des clés USB ou d’autres supports de stockage. Mieux encore : même si un éditeur a retiré une application de son propre site, il suffit qu’un autre canal l’offre pour pouvoir toujours l’utiliser.
C’est toute la différence avec un système verrouillé comme iOS, où un seul canal de distribution est possible, et où il est impossible d’installer de nouvelles applications ou même réinstaller d’anciennes à partir du moment où le propriétaire du canal en question ou l’éditeur a décidé qu’il n’était plus intéressant de les mettre à disposition.

IOS = pas de problème :wink:
Android = usine à gaz :nauseated_face:

A partir de là, pro ou con d’une marque, je ne parles plus. Aucun intérêt et ce n’est pas le débat qui nous intéresse ici. Il est connu et reconnu que tu détestes Apple.

Le lien entre XP et les OS smartphones, c’était juste pour la partie mise à jour.
Tu ne peux pas avoir un logiciel fonctionnel et à jour si l’éditeur arrête de le prendre en charge.
Firefox fonctionne encore sur XP mais c’est une vieille version
Les antivirus commencent à se faire rare.
Le canal de distribution est différent mais le problème reste le même dans le fond (pas sur la forme)

Mais sur Android, il n’y a aucun soucis.
Le gars il veux mettre ses propres app developpé par lui même et il aurait besoin d’un store alternatif !!!
USB, copier, installer l’APK.
Là pour le coup, l’excuse du store alternatif type APK pure, je comprend pas

Au contraire, sur un micro-ordinateur tu peux parfaitement avoir un logiciel fonctionnel même si ton système d’exploitation n’est plus mis à jour. Le fait de ne pas avoir la dernière version n’est en aucun cas pénalisant (sauf faille de sécurité importante, mais ce cas de figure est extrêmement rare, et il n’est pénalisant que si la machine est ouverte sur le monde), il est possible de continuer à utiliser sa machine et installer et réinstaller des logiciels à sa guise. Contrairement à iOS.

Tiens, Firefox, quel exemple intéressant. Sur iOS, les navigateurs Web ne peuvent pas utiliser leur propre moteur de rendu, contrairement à sur Windows, macOS ou Android par exemple. Donc ils sont totalement tributaires des mises à jour du système d’exploitation, contrairement aux autres plate-formes où ils peuvent être mis à jour indépendamment.

Non, le problème est justement totalement différent sur le fond. Être complètement dépendant d’un seul canal de distribution contrôlé par un seul acteur n’a rien à voir avec la possibilité de pouvoir installer et réinstaller des logiciels depuis les sources de son choix, logiciels qui pourront en outre fonctionner sans être supervisés par ce même acteur.

En même temps, Windows XP est sorti il y a 20 ans maintenant … :sweat_smile:
La fin de son support date de 2014 (ce qui est déjà exceptionnel de longévité), donc qu’en 2021, on commence a manquer de logiciels récents tournant dessus, cela me semble plus ou moins logique (même si certains pourraient encore espérer plus …).

J’ai utilisé de 2007 à Avril 2020 un PC basé sur un Q6600 et une Maximus Formula (Chipset X38 Express), eh bien, j’ai pu installer le dernier Windows 10 sans aucun problème dessus (celui de Q1 2020).
Peut-être ai-je eu du bol avec les drivers, mais ce qui est certain, c’est que cela fonctionnait parfaitement.

Un support sur une machine vielle de 13 ans, ça me parait tout de même correct.
de manière général, il est quand-même largement plus faisable de faire fonctionner un PC datant de plusieurs années avec des OS / softs récents que des smartphones (je concède un point : Apple met en général à disposition des nouvelles versions d’iOS plus longtemps que la plupart des constructeurs de smartphone sous Android pour leurs « vieux » smartphones).

2 J'aime

Et c’est là qu’il est bien d’avoir un smartphone Apple. Pas de problèmes, pas de plantage, pas de réinstallation donc sur le long terme, pas besoin de bidouillage.
A votre bon coeur, merci, la bise et au revoir :v:

Oui alors quand je parles de vieux PC, c’est vieux PC… pas celui qui a 5 ans plein de poussière acheté en soldes avec une config anémique, qui rame depuis le premier jour….(mais qui trainait au fond du magasin depuis 2-3 ans)

Et le client qui « veux » tout à jour tout le temps alors que son PC n’est allumé qu’une fois par trimestre.

Alors lui, avec ses 4 Go de Ram sur une barette (la moins rapide du monde).
Le processeur pas folichon.
Le disque dur d’1 To (youhou :crazy_face:) mais 4200 tours/min (je savais meme pas que ça existait)
La carte graphique (euh quelle carte graphique !!).
L’alimentation vraiment très juste.

Et bah le gars il veux windows 10 alors qu’avec windows 7 ça rame déjà bien comme il faut.
Alors je passe à windows 10. Et là c’est le drame des drivers. Mais ça passe.
Et le gars tout content… fini par changer de PC.

Et donc, où est le problème ?

Il faudrait que les besoins en matériel des OS et des logiciels restent les mêmes pendant 20 ans ?
Histoire que l’on puisse encore installer Windows 11 (tant qu’à faire) sur un Pentium 3 1GHz avec 256 Mo de ram ?

C’est quand-même fou cette histoire, parce que OUI, ça peut être problématique pour les gens n’ayant pas trop de moyens de devoir changer un vieux PC qui fonctionne encore pour avoir les dernières versions de logiciels / OS, MAIS c’est exactement la même sur smartphone …

… Dans un délai plus court (genre certains iPhone qui deviennent lents avec une version récente d’iOS, mais c’est un exemple, ce serait sans doute la même chose avec de l’Android*)

  • J’ai encore en travers de la gorge l’impossibilité de passer mon HTC Legend sous Android 4.x …

Ah et pour revenir dans le sujet, l’un des problèmes avec des stores d’applications c’est qu’au bout d’un moment on se retrouve avec des vieux matériels qui ne peuvent plus avoir d’applications parce que plus dispos …

Je prends pour exemple un vieux smartphone dont le propriétaire souhaiterait le réinitialiser …

… Une fois ceci fait, c’est mort pour retrouver les applications qu’il avait dessus (ou alors en dernière version, par forcément compatibles).
Personnellement, je considère que rien ne vaut la gestion à la mano (téléchargement sur le site de l’éditeur, stockage sur un support dédié) des applications, au moins cela permet d’avoir les installeurs dans un coin au cas où …

Après, oui, c’est plus complexe à gérer, notamment pour le grand public, mais c’est plus souple au cas où on ait besoin d’une version spécifique où encore si un éditeur devait baisser son rideau du jour au lendemain.

1 J'aime

À noter que ça n’a pas forcément besoin d’être l’un OU l’autre. On peut tout à fait avoir le meilleur des deux mondes : une boutique applicative principale sur laquelle il est possible de facilement installer des applications, les acheter et les mettre à jour sans se prendre la tête, et également la possibilité de gérer ces mêmes applications ou d’autres manuellement. Les utilisateurs débutants ne sortiront pas forcément de la boutique principale, et les autres pourront le faire s’ils le souhaitent.
Typiquement macOS le propose. Il n’y a aucune raison qu’iOS ait une approche différente. Sauf bien sûr que ce n’est pas du tout dans l’intérêt d’Apple, et le fait que le Mac App Store ne soit pas devenu la canal de distribution quasi-exclusif d’applications sur Mac l’illustre parfaitement.

Entièrement d’accord.

Pas que d’ailleurs (j’ai bien compris que tu faisais le parallèle avec iOS). :wink: