Forum Clubic

Commentaires : Apple : les podcasts payants officiellement lancés dans le monde entier

C’est désormais officiel. Dans un billet de blog, Apple a annoncé que les souscriptions payantes étaient désormais disponibles sur Apple Podcasts dans le monde entier.

Pas encore assez riche, il faut trouver d’autres moyens de presser les citrons…

1 J'aime

Jusqu’à 5€ par mois ! Pourquoi pas 50€ pour des podcasts « super premium » pendant qu’on y est… Moi qui écoute plusieurs podcasts, ça risque de devenir un luxe. Le glissement pourrait se faire progressivement vers la fin de la gratuité des podcasts les plus populaires…

La publicité sur certains podcasts ne profitait pas directement à Apple ? Et ça risque de se propager sur toutes les plateformes, forcément. Merci Apple…

À terme, Apple pourrait utiliser ce biais pour capter plus de clients vers un abonnement mensuel regroupé avec des tarifs plus « avantageux », ou attirer vers son abonnement Apple One actuel en y ajoutant les podcasts.
Et tout le monde y gagnerait, tout le monde sauf… l’auditeur.

Faudrait quand même éviter le procès d’intention habituel envers Apple.

Il ne s’agit pas de rendre tous les podcasts payant

Produire et diffuser du contenu régulier ça a quand même un certain coût pour les auteurs.

Aujourd’hui ceux qui souhaitent en vivre n’ont pas 36 solutions.

C’est soit trouver un généreux producteur qui s’en tape de perdre du pognon, soit coller de la pub au début, et à la limite faire appel au don ou au financement participatif.

Forcément le manque de rentabilité du modèle podcast limite un peu les vocations.

En conséquence il y a deux types de podcasts.
-Le podcast brandé par des institutionnels (souvent des médias qui multiplient le support de diffusion)
-le podcast autoproduit (à la longue inégal en qualité et peu pérenne parce que les revenus sont irréguliers)

Du coup et au vue du succès, faire payer commençait à devenir inévitable, sinon c’est le modèle YouTube avec une pub toutes les 30 secondes si tu rack pas qui va s’imposer.

De plus Apple n’a pas la primautés, c’est Spotify qui a commencé.

« Produire et diffuser du contenu régulier ça a quand même un certain coût pour les auteurs. »

Ça fonctionnait très bien. Il y a déjà des modèles économiques viables. Les podcast les plus écoutés ont bien souvent des publicités incluses (non invasives) et les plus populaires sont des rediffusions d’émissions de radio déjà rentabilisées (et là encore, avec de la pub, moins qu’en radio certes).

Les podcasts qui existent depuis des années fonctionnaient très bien sans qu’il soit nécessaire d’en faire une machine à fric. C’est tout l’esprit du podcast qui est piétiné au nom de la rentabilité. De plus la monétisation des podcasts risque d’avoir un effet pervers avec les gros médias qui vont communiquer à fond pour faire fructifié leur faible investissement, et contribuer à écraser la concurrence des petits podcasts… encore gratuits.
C’est ce qui s’était passé avec les radios libres. Quelques groupes ont fini par bouffer tout le marché avec des radios commerciales (NRJ, Fun radio…) et faire quasiment disparaitre les radios associatives.

Je dis pas que c’est l’idéal.

C’est l’habituel « Apple pompe à fric » qui me saoule. Ça n’a rien à voir avec le sujet de la « rentabilité » des podcasts et ça ne fait pas vraiment avancer le sujet.

J’espère juste que cette possibilité de rémunération permettra à certains de gagner un peu mieux leur vie.

Et Je suis également le premier à regretter que les trucs un peu sympa et innovant finissent toujours un jour ou l’autre par devenir des produits commerciaux.

A commencer par internet dans son entièreté qui a l’origine gratuit et collaboratif n’a pas été développé pour devenir la base d’un système économique qui est juste la plus grosse pompe à fric que la terre est connu.

Wiki (pour ne citer qu’un résistant au système capitaliste libéral décomplexé) a l’air de survivre sur son modèle, comme le dernier village gaulois. Mais pour combien de temps encore.