Forum Clubic

Commentaires : Apple : l'App Store est-il trop fermé ? C'est ce qui fait une grande partie de son intérêt selon la firme (page 2)

Je ne suis pas un Android Hater, je l’utilise quotidiennement aussi. Je ne sais pas ce qui vous fait croire ça.
Mais il faut reconnaitre qu’entre les multiples versions de l’OS, installable ou non suivant les marques, modèle, maintenue ou non … Les apk vérolés distribué sauvagement bourré de trojan, et celle qui passe inaperçus télécharger sur le PlayStore ou Store alternatif.
C’est un beau bordel/merdier et la sécurité n’est absolument pas son point fort à cette OS (ou alors il faut passer sur des Rom personnalisés type LineageOS & Co). C’est un fait c’est tout.

Sans être expert, ça s’appelle se renseigner, auprès d’un vendeur compétent (mais il sont rare maintenant), ou par soit même. C’est la moindre des choses lorsque l’on veut acquérir un produit qu’elle qu’il soit et qu’on as un tant soit peut de jujotte.
C’est comme quelque’un qui veut acheter une « voiture », il se renseigne ou se fait renseigner suivant l’utilisation qu’il veut en faire, le budget, …

Le fait est que Android ce sont des milliards d’utilisateurs et les APK vérolées ne sont pas légion au vu du nombre à disposition des utilisateurs.

Une petite recherche sur quelques sites qui proposent des chiffres, 2,6 millions d’applications sur Android et 2,2 sur le store de Apple. Et chez les deux les applications vérolées se comptent en dizaines, allez une centaine si on compte celle qui passent à la trappe. Alors quelques dizaines sur plusieurs millions d’applications sur les stores officiels cela reste anecdotique.

1 J'aime

Moi je le sais, beaucoup d’autres aussi, mais il y en a pas mal (et pas que des vieux) qui vont en boutique et disent « je viens prendre un iPhone » sans savoir. Le marchand leur vend donc un iPhone, c’est tout (ils ont « peut-être » plus de com dessus, je ne sais pas)

1 J'aime

Quelques dizaine …
« Selon une étude effectuée dans 20 pays au 1er trimestre 2020, il y avait près de 30.000 applications dangereuses en circulation sur Android, dont 90% sont téléchargées directement depuis le Play Store. »

Faut arrêter de se voiler la face …

« 2,5 milliards de terminaux Android - produits par plus de 180 fabricants […] Une étude réalisée en 2017 estimait que plus d’un milliard d’appareils Android utilisaient une version de plus de deux ans de l’OS. »
« Apple se vantait de disposer d’une base installée de plus de 900 millions d’iPhone »
source 2019 : Android plus grand que Windows et iOS avec 2,5 milliards de terminaux actifs - ZDNet

« 80% des iPhone tournaient désormais sur iOS 14. iOS 13 était encore présent sur 12% des appareils. Les 8% restants tournaient sur des OS plus anciens. Sur les iPhone sortis ces quatre dernières années, le chiffre d’adoption passait à 86% pour iOS 14. 12% des appareils tournaient sur iOS 13 et 2% tournaient sur des OS plus anciens. »
" Android 11 a le taux d’adoption le plus rapide par rapport à toutes les versions précédentes. Mais seulement 20% des smartphones aux États-Unis utilisent cette nouvelle version. Dans le monde entier, le chiffre baisse à 8,9%, contre 40,52% pour Android 10."
source 2021 : iOS 14 : le taux d’adoption dépasse les 90%

Voila pour parler chiffre sur le versionning des deux OS. C’est assez élocant, et au vue du nombre d’ancienn version plus maintenaue qui traine, c’est assez flippant pour la sécurité de ses terminaux.


« L’éditeur CheckPoint a découvert 56 applications pour Android vérolées par un « adware ». Même si Google a réussi à les supprimer, 1,7 million de smartphones ont été infectés. »
source 2020 : 1,7 million de smartphones Android infectés par des malwares

« Selon une étude effectuée dans 20 pays au 1er trimestre 2020, il y avait près de 30.000 applications dangereuses en circulation sur Android, dont 90% sont téléchargées directement depuis le Play Store.
[…] pour le 1er trimestre 2020, il y avait 29.000 applications malveillantes en circulation. Le plus inquiétant, c’est que 9 sur 10 avaient réussi à passer entre les mailles des tests de sécurité de Google. On apprend aussi que 60% de ces applications sont axées sur les loisirs et le divertissement puisqu’il s’agit de lecteurs vidéo, d’applications de retouche d’image ou encore de jeux. »
[…] Au total, et sur la base de données récoltées dans 20 pays via 31 opérateurs de téléphonie mobile, on apprend que plus de 11 millions de smartphones ont été infectés au 1er trimestre"
source 2020 : Android : en un an, le nombre d'applications malveillantes a explosé

« le système d’exploitation d’Apple est conçu de manière à ce que chaque application s’exécute dans un espace virtuel distinct. De manière générale, les interactions entre les applications sont limitées, ce qui rend la propagation d’un virus difficile.
En outre, les utilisateurs Apple doivent passer par l’App Store pour télécharger toutes les applications et Apple dispose d’un processus d’examen rigoureux pour toutes ses applications. Il est donc très peu probable qu’une application infectée par un programme malveillant soit disponible au téléchargement sur l’App Store. »
source : Les iPhone peuvent-ils être infectés par des virus ? Guide pour la suppression des virus de l'iPhone | Kaspersky

« On apprend ainsi que ce malware a infecté plus de 128 millions d’utilisateurs dans le monde, dont 18 millions aux États-Unis. La majorité des victimes (55 %) se trouvaient toutefois en Chine. Il faut dire que les pirates avaient réussi à compromettre des applications particulièrement populaires, comme WeChat, CamCard ou Angry Birds 2. XCodeGhost exfiltrait uniquement des données basiques sur le terminal et l’utilisateur, comme le nom et l’identifiant de l’appareil, le type de connexion réseau et le nom de l’application infectée. »
source 2021 - attaque de 2015 ios7/8 : XCodeGhost, le malware qui a infecté 128 millions d’utilisateurs d’iPhone

« Le premier malware est baptisé MadCap. Il s’attaque exclusivement aux iPhone et iPad jailbreakés et permettrait aux hackers d’accéder aux micros des appareils pour effectuer des enregistrements à distance. Le second est bien plus virulent. De son petit nom XAgent, il peut infecter n’importe quel appareil tournant sous iOS, qu’il soit jailbreaké ou non. »
« La méthode utilisée est bien connue. Il s’agit du “ad hoc provisionning” . Pour faire simple, c’est une technique qui permet d’installer des applications sur les appareils iOS sans avoir à passer par l’App Store. Cette méthode est très efficace sur les appareils tournant sous iOS 7, alors que sur iOS 8 une autorisation est nécessaire. »
source 2015 : Malwares : après Android, iOS est sévèrement touché !


et pour finir, la conclusion :

"Une nouvelle étude de Nokia datée de 2020 voit sa part d’appareils infectés baisser à 26%, alors que celle d’Apple a par ailleurs légèrement augmenté, à 1,7%. L’écart reste néanmoins toujours évident. Alors comment l’expliquer ? « Parce que iOS est créé de sorte à ce qu’il y n’y ait qu’un App Store et que toutes les applications fassent l’objet d’une vérification avant d’être intégrées au Store. Cela permet d’éviter les malwares »
source : Pourquoi y a-t-il plus de malwares sur les smartphones Android que sur iPhone ? | SFR ACTUS

« Juniper explique à quel point il est facile de s’ouvrir un compte développeur anonyme pour les poster sur l’Android Market et pointe du doigt le manque de contrôle de Google à ce niveau.
On peut blâmer la politique restrictive d’Apple sur l’App Store, mais il est vrai qu’au moins, ça permet de limiter ce genre de dégâts. »
source : Android : explosion du nombre de malware et virus - CNET France

« Sur les appareils Android, la vulnérabilité vient du fait qu’il est possible de télécharger des applications depuis des stores et sites tiers. Mais pas seulement. Le manque de rigueur de Google dans le contrôle des applications du Play Store est aussi montré du doigt. Souvenez-vous des applications qui avaient réussi à infecter environ un million d’utilisateurs Android. »
source : Malwares : 16 millions d'infections en 2014, 1% sur iOS, 99% sur Android et Windows

« La différence avec iOS est qu’il est impossible d’installer des applis en dehors de l’AppStore. Apple contrôle minutieusement les applications avant de les rendre disponible sur le store. Vous êtes donc à l’abris des nuisibles écartés en amont. A la différence d’Android, iOS est un système fermé. Les applications tournent au sein de leur propre sandbox. C’est-à-dire qu’elles restant un environnement isolé du noyau d’iOS. Cela limite donc les risques de contamination par virus ou malware.
Pourtant, iOS peut malheureusement être contaminé sous d’autre forme. A travers une ligne de code qui exploiterait une faille du système. Cela peut arriver en téléchargeant une pièce jointe, en allant sur des sites non sécurisés, etc. »
source : Pourquoi il n'y a pas de virus sur iOS ? - SOSav blog


Android c’est top pour son universalité et la customisation. Tellement pratique pour stream la musique ou les vidéo avec le box android ou chrome. L’accès facile aux services google & Co. Mais ça reste un sacré merdier pour avoir une version à jour au niveau de la sécurité, la pléthore d’apk à la con, souvent vérolé, et de store alternatif souvent malveillant.

iOS c’est top pour la sécurité des données et la facilité d’utilisation, l’intégration à l’écosystème Apple et la stabilité venant du combo hardware/software.
En revanche c’est hyperfermé, pas vraiment customisable et hors de prix.

Chacun y voit sont avantage, mais je persiste, la sécurité prévaut pour moi sur cet OS, et c’est pour ça que mon cœur balance plus pour iOS. Alors non il ne faut pas ouvrir de store alternatif sinon c’est la porte ouverte à tout a tas de saloperie, en revanche un App Store mieux régulé pour éviter l’avantage déloyal d’un Apple Music face à Spotify ou Deezer OUI.

C’est totalement vrai, et on a des exemples célèbres comme Jeff Bezos et aussi des journalistes d’Al Jazeera qui se sont vus leur iPhone être piraté, sans avoir fait quoi que ce soit de problématique.
C’est la meilleure preuve que l’argument « le monopole de l’App Store sur la la distribution des applications iOS apporte la sécurité » est bancal. L’autre, c’est qu’il y a plus de 3 milliards d’appareils tournant avec Android, sur lesquels plusieurs boutiques applicatives existent et qui peuvent télécharger des applications depuis des sources variées, et pourtant il n’y a aucun problème de maliciels à grand échelle. Et ce malgré les articles alarmistes des sociétés comme Kaspersky (qui, bien sûr, sont totalement objectives sur le sujet ! :sweat_smile:).

Effectivement avec 1,15% c’est l’argument imparable… Et comme l’on ne sait rien de chez le concurrent tellement c’est verrouillé, difficile de se faire une idée. Les Android Fans et les Apple Fans auront chacun leurs chiffres et autres arguments pour descendre le concurrent mais 1,15% cela reste un goutte d’eau, et je n’ai pas dit une petite goute d’eau…

1 J'aime

et ensuite ils revendent leur iphone et prennent autre chose, c’est fréquent !

@_Troll : Bah justement, non ^^ la locomotive d’Apple, c’est de tout gérer par eux même.
Si tu enlèves ça avec 36 stores ouvert, ça va être la foire à l’empoigne et les dérives sécuritaires. Et ce n’est plus du tout la locomotive d’Apple

@nicgrover: Bah cette impréssion de sécurité, elle est renforcée à mon avis par le tollé que cela provoque. Faut voir comment ça gueule ici ou ailleurs en disant : « on nous vole nos revenus publicitaires ». Pour le coup, c’est pas du vent cette grogne.
Après qu’Apple en fasse un argument marketing pour vendre plus d’Iphone, oui incontestablement.
Après c’est toujours la même chose, Google innove, Apple copie, Apple innove, Google copie.
Cette histoire de sécurité, ça va ou c’est déja étendu à Android.

C’est pas ça qui va révolutionner le monde, ça va faire suer les développeurs.
Après, je ne suis pas hyper pro informaticien, mais 2-3 renseignements par ci par là me disent que les cookies vont se terminer d’ici 1 an ou 2 et c’est décidé par Google.
Donc finalement, Apple ou Google, qui de l’un ou l’autre a commencé ce jeu de « l’impréssion de sécurité » auquel je souscrit, cela ne reste qu’une impréssion, un « sentiment de sécurité » pour pour parodier M.Dupont.

1 J'aime

Je suis bien d’accord.

1 J'aime