Forum Clubic

Commentaires : Apple abandonne la production de l'iMac Pro

Apple jette l’éponge sur son iMac Pro. La machine, à mi-chemin entre l’iMac et le Mac Pro n’est plus disponible qu’en une seule configuration, jusqu’à épuisement des stocks disponibles.

1 J'aime

Simplification logique de la gamme.

Des machines à 5000 € c’est plus qu’un marché de niche. Et puis dans ce format-là tu es quand même obligé de faire des concessions niveau puissance par rapport à une tour plus classique.

Un échec commercial prévisible pour cette gamme. Le Mac Pro s’adresse déjà à une ultra-niche (qui ne s’est pas élargie avec le naufrage qu’a été la déclinaison 2013), cet iMac, vu son prix, ne pouvait intéresser qu’une très très petite minorité d’utilisateurs.

Trop cher pour les particuliers et pas assez évolutif pour les pros, ces machines étaient plus des « faire valoir » que des ordinateurs donc destin prévisible.

Ah bon un échec ? Si c’était le cas elle aurait pas durée 3 ans la gamme, y’a longtemps qu’Apple l’aurait supprimée !

Cet iMac était très performant et bien moins cher que le MacPro. Je suis désolé, mais le rapport performance/prix était très bon (pour de l’Intel).
Alors aujourd’hui ils arrêtent… Parce qu’avec une évolution du M1, comme les rumeurs l’indiquent, les spécificités de l’iMac pro n’ont plus de sens. Quel besoin d’un gros système de refroidissement, d’une carte-mère et alim spécifique comme il fallait pour mettre un Xeon ?

En fait c’est les options du futur iMac que tu choisiras à la commande qui définiront son caractère pro.

Non, un pro ne s’amuse pas à démonter sa bécane, là tu parles de la clientèle bidouilleurs/gamers…

Donc la gamme de baladeurs Zune de Microsoft, qui ont été commercialisés entre 2006 et 2011, a été un succès ?

Et Apple va abandonner la gamme MacBook Pro ? Avec les évolutions du M1, les spécificités de cette gamme ne vont plus avoir de sens, si je te suis bien ? Il n’y aura plus qu’une seule gamme « MacBook », et ça sera « les options que tu choisiras à la commande qui définiront son caractère pro » ?

Et je parlais d’échec commercial, pas du succès ou de l’échec de cette machine en terme de rapport qualité/prix. On pourrait aussi mentionner les nombreux problèmes qu’elle a connu (le plus grave étant la surchauffe) et qui n’ont probablement pas aidé.

[quote=« HAL1, post:8, topic:445039 »]
Donc la gamme de baladeurs Zune de Microsoft, qui ont été commercialisés entre 2006 et 2011, a été un succès ?[/quote]

Donc en gros on ressort n’importe quel truc totalement hors-contexte, et hop magie, ça devient un argument valable ?
C’est valable que pour toi ou tout le monde peut jouer ? :rofl:

Microsoft est un spécialiste de l’acharnement thérapeutique sur ses produits (paraît même qu’en interne ils appellent ça une stratégie commerciale… :smirk: ). Apple c’est clairement pas le genre de la maison.

Ben non, la gamme MB Pro diffère sur beaucoup de points du MB traditionnel, c’est pas juste un processeur plus rapide dans le même boîtier.

Et attention j’émettais une hypothèse… OK Apple a supprimé l’iMac Pro Intel. Est-ce qu’il n’y aura pas un iMac Pro ARM, ça ce n’est pas garanti.
Moi je vois juste plus l’intérêt du qualificatif, s’il suffit d’ajouter des options pour obtenir la machine avec les perfs dont on a besoin.
Après commercialement, est-ce que cette application se justifie ou pas pour faire vendre, je ne saurais le dire…

Ah, oui, bien sûr. Quand Microsoft conserve une gamme de produits pendant 5 ans, c’est de « l’acharnement thérapeutique ». Quand Apple le fait, c’est parce que c’est un succès. Dans le monde des fan-boys, j’imagine que ça tient lieu de logique… :roll_eyes:

Et l’iMac Pro c’est « juste un processeur plus rapide dans le même boîtier » ? Ah, tiens, non. Mais bon, quand on ne sait pas de quoi on parle. :smile:

Peut-être qu’Apple sortira un iMac Pro équipé d’un processeur ARM, et peut-être qu’elle arrivera à en faire un succès commercial, avec cette fois une machine fiable et bien positionnée au niveau tarifaire. Ça ne change pas le fait que l’iMac Pro, aujourd’hui 9 mars 2021, est un échec commercial. J’ajouterai que généralement, quand une gamme a du succès, une société capitalise sur celui-ci (elle ne laisse pas moisir la gamme comme Apple l’a fait avec le Mac Pro 2013 et l’iMac Pro par exemple) et ne se contente pas juste de communiquer sur le fait qu’elle est supprimée, sans offrir aucune visibilité quant à la suite.