Forum Clubic

Commentaires : Android va bientôt vous demander de choisir un moteur de recherche par défaut

Les lourdes amendes infligées par la Commission européenne à Google poussent le géant américain à adapter son système d’exploitation mobile. Ainsi, les utilisateurs du Vieux Continent seront bientôt invités à choisir leur moteur de recherche préféré sur leur smartphone Android. Un choix limité de solutions sera alors proposé, qui regroupera… les plus offrants.

Et le choix du système d’exploitation, ça serait trop demander ?

Sur PC, on peut choisir l’Os que l’on désire.

Pourquoi accepter que les smartphones soient figé avec un Os choisi par le fabricant ?

2 J'aime

T’as grave raison, je veux un autre OS pour ma tv, un autre pour ma voiture,un autre pour ma montre, mon frigo, mon linky, ma Google home, mon chat, ma femme, moi même…

iOS est propriétaire, et à part Android et celui ci, il n’y a pas grand chose qui existe, comme OS, pour téléphone (à moins de vouloir installer Windows Phone ?)

“Pourquoi accepter que les smartphones soient figé avec un Os choisi par le fabricant ?”
Ben a la limite si les ROM custom ne te conviennent pas, tu as qu’a développer un OS et le proposer aux constructeurs.
Je ne vois pas a quel moment ils vont développer un nouvel OS alors qu’ils en ont un gratuit, qu’ils n’ont pas a maintenir, et qui fait parfaitement le job, avec un magasin d’appli quasiment illimité!
Donc oui ce serait trop demandé, et si tu l’acceptes pas, t’as qu’a trouver un vieux portable Windows phone.

Bah c’est le PC qui est l’exception. dans tout autre équipement, l’OS est imposé.

1 J'aime

parce cela demande du développement supplémentaire (drivers…)

Qwant is this the best !

Oué, bing ont tendance a s’améliorer :stuck_out_tongue:

“Pourquoi accepter que les smartphones soient figé avec un Os choisi par le fabricant ?”

Parce qu’ils se sont cassé le c… à coup de milliers d’heures d’ingénieurs à développer les pilotes de périphériques et à adapter l’OS à la plateforme hardware.
C’est pas instantané et indolore ce genre de portage. Et ça revient à chaque nouvelle version d’Android. D’où la réticence des constructeurs à monter en version.

Encore un pied de nez de cette firme qui piétine nos droits…

Si ces Os conçus pour le très grand public vous conviennent, tant mieux pour vous, mais ce n’est pas mon cas.
Un système d’exploitation comme celui proposé sur le Raspberry PI permet des usages autrement plus diversifiés et avancés.
Le manque de concurrence porte atteinte a la diversité de l’offre. Je suis surpris qu’il y ait des gens pour défendre ça.

2 J'aime

‘Le manque de concurrence porte atteinte a la diversité de l’offre. Je suis surpris qu’il y ait des gens pour défendre ça.’
Il n’y a rien a défendre, les gens ont choisit d’aller sur l’OS le plus performant, et les autres ont disparu. C’est la sélection naturelle, personne n’y peut absolument rien, c’est comme ça.

Désolé de vous contredire, mais le PC démontre de manière flagrante que l’impossibilité de choisir son OS n’est pas une fatalité.
Et nous n’en serions pas la si on n’avait pas laissé les constructeurs de smartphone commercialiser du matos non documenté et qui contrairement au PC n’intègre pas de couche logicielle pour faciliter la compatibilité. ou installer facilement d’autres os.
Le smartphone est juste un immense retour en arrière.

1 J'aime

Du grand n’importe quoi.
“Les gens ont choisi”
Faut t’il vraiment expliquer que les gens ne peuvent pas choisir ce qu’on ne leur propose pas.

1 J'aime

Sachez qu’il existe des travaux sur le fait de rendre les drivers indépendants des Os. Ils ont été menés entre autre par Intel.
Mais les fabricants de smartphone n’ont meme pas repris les avancées du PC en la matière. Techniquement, lier matériel et Os, c’est juste un immense retour en arrière qui nous ramène quasiment a la situation de la fin des années 70/début 80.
@nirgal76 :

Rappelons que le PC était une avancée immense. Pourquoi accepter que le smartphone (qui est un ordinateur) nous prive de ces progrès, nous ramène vers le passé et nous prive de la liberté de choix que permettait le PC ?
Aujourd’hui je vois tout le monde pleurer “ouin,ouin monopole des GAFA, toussa”. Peut etre que si on avait pas laissé les industriels faire tout ce qu’ils veulent on en serait pas la.
Mais bon, continuons de nous lamenter et de ne rien faire pour restaurer une saine concurrence.

“Mais bon, continuons de nous lamenter et de ne rien faire pour restaurer une saine concurrence”
Nous lamenter ? C’est toi qui te lamente, pas moi.
Y’a pas de retour en arrière, les PC ont toujours été libre de choix pour l’OS et ont toujours été un cas unique dans ce genre, y’a pas d’avancée ni de recul. tous les matériel, de la voiture au frigo en passant par la tv ou les consoles de jeux sont liés, et tout l’univers apple aussi par exemple. Que ça plaise ou pas, c’est pas nouveau, y’a rien de pire qu’avant. pourquoi s’affoler maintenant ?

Nous lamenter ? C’est toi qui te lamente, pas moi.

Donc vous pensez que l’hyper domination sans concurrence de quelques entreprises sur le monde et des machines complètement fermées sont une bonne chose ?

Au passage, comment vous voyez l’avenir de notre pays ?

Y’a pas de retour en arrière, les PC ont toujours été libre de choix pour l’OS et ont toujours été un cas unique dans ce genre, y’a pas d’avancée ni de recul.

C’est complètement faux. Je vous suggère d’étudier l’histoire de l’informatique pour comprendre à quel point.

tous les matériel, de la voiture au frigo en passant par la tv…

Ce qui est totalement faux. Dans ma voiture, je met l’essence de mon choix, les pneus de mon choix et les pièces de mon choix. Et renseignez vous, vous constaterez qu’il y a des loi et des règles pour ça.
Quand aux frigo et aux télé, je ne vois pas le rapport. Pas plus qu’avec les chaises et les lits.

ou les consoles de jeux sont liés,

La dessus, clairement, oui. C’est d’ailleurs par la que ce modèle est arrivé en créant une tolérance inédite grâce au prétexte “Ouin, ouin, faut nous laisser tout fermer à cause des méchants vilains pirates”.

Mais je peux vous en trouver d’autres. C’est assez facile, la plupart son liés aux technologies de l’informatique.

Que ça plaise ou pas, c’est pas nouveau, y’a rien de pire qu’avant. pourquoi s’affoler maintenant ?

La dessus, vous vous trompez totalement. Je vous suggère d’étudier les ordinateurs du passé pour le comprendre. C’est vraiment une situation inédite.

Et pourquoi tout le monde commence à s’affoler de la situation, y compris les politiques ? Peut être parce que tout le monde commence à réaliser les conséquences économiques majeures qui sont à la clé.

2 J'aime

“Donc vous pensez que l’hyper domination sans concurrence de quelques entreprises sur le monde et des machines complètement fermées sont une bonne chose ?”
Ne confonds pas le fait que je m’en foute avec le fait que ce soit une bonne chose ou non.

Je parlais des OS qui régissent l’électronique dans toutes ces choses, pas des pneus ou de l’essence. à ce moment là, dans le smartphone, t’as le droit de mettre la carte SD de la marque que tu veux, c’est du même niveau.

Mon premier ordi était un zx81, j’ai pas souvenir d’avoir eu le choix de l’OS dessus, ni sur mon Alice, mon amstrad, mon atari st, mon amiga, ni ma console pong d’ailleurs ou mon Vectrex (ou le goupil à l’école). Non, c’était pas mieux avant. y’a que l’arrivé du PC (je n’ai eu que ça après, jamais eu de console) qui a changé ça (et pas Apple arrivé au même moment qui a montré la voie du “fermé” bien avant les consoles). Aujourd’hui les ventes sont en grande majorité liées, avec Windows, mais rien n’empêche d’y installer un autre OS. Les smartphones sont de nouveaux appareil, avec un usage différent, on ne peut pas comparer. Je ne suis même pas sur qu’il y ait de la place pour un autre OS. d’ailleurs sur PC, les OS Linux, les seules alternatives A MS restent très marginaux (faute à la politique mercantile de MS comme à la fragmentation de l’écosystème Linux qui part dans tous les sens)
Effectivement, ça commence à en parler, pour une histoire de gros sous, pas pour notre liberté de choix et pour le bien de l’humanité, juste parceque chacun veux sa part du gateau. C’est philosophiquement moins noble, d’où mon désintérêt pour la chose. J’ai des PC windows (et Linux) parceque j’aime bien ces OS, pareil pour Android, personne ne m’a forcé à les acheter et je suis suffisamment connaisseur pour savoir où je mets les pieds, tout est rapport de bénéfice/risque, et la balance pour mon usage et mes attentes penchent pour ceux-là. S’ils étaient plus respectueux de nos vies, ça m’irait encore mieux, mais très honnêtement, j’m’en fous pas mal, comme beaucoup.

Je parlais des OS qui régissent l’électronique dans toutes ces choses, pas des pneus ou de l’essence.

On ne peut pas comparer des ordinateurs qui font tourner de vrais os et des applicatifs avec les firmwares des appareils électroniques. Ce n’est quand même pas la même chose, ni les mêmes conséquences.

Mon premier ordi était un zx81, j’ai pas souvenir d’avoir eu le choix de l’OS dessus, ni sur mon Alice, mon amstrad, mon atari st, mon amiga, ni ma console pong d’ailleurs ou mon Vectrex (ou le goupil à l’école).

Alors laissez moi vous rappeler quelques “détails” que vous semblez avoir oublié en chemin et que je vais vous rappeler (même si j’en ai certainement oublié moi même).
Par exemple l’Amstrad CPC proposait CP/M en plus du système d’exploitation de base. Commodore à proposé sur l’Amiga des extensions pour avoir la compatibilité PC.
Sur l’Atari ST et l’Amiga, des entreprises tierces proposaient de quoi faire tourner l’Os des Macintosh (https://lowendmac.com/2016/atari-st-magic-sac-spectre-128-and-spectre-gcr/)
Ont peut identifier dans la logithèque des 8 bits les plus connus un certain nombre d’environnements qui peuvent être qualifiés d’Os.
Sur les 8 bits et 16/32 bits de l’époque de nombreux logiciels (et la plupart des jeux) étaient techniquement leurs propres Os : Ils utilisaient uniquement le bootloader. Une fois chargé, ils désactivaient l’Os et prenaient le contrôle de la machine. Ils sont donc techniquement des Os.
Quand aux consoles de l’époque, la plupart des consoles à succès ont eu droit à de nombreux jeux proposés par des entreprises tierces.
La plupart des consoles pong de l’époque reposaient sur un circuit dédié basé sur une “machine à états” qui était vraissemblablement gravée dans le silicium : https://nerdstuffbycole.blogspot.com/2018/01/reverse-engineering-ay-3-8500-part-1.html
Quand au ZX81, toutes mes condoléances pour avoir possédé ce truc bien pourri qui possédait tellement peu de mémoire et de puissance CPU (qui était occupé à remplacer l’absence de DMA) sans parler du clavier, qu’on ne voit pas trop pourquoi on aurait voulu écrire un Os pour ce machin la. Cela dit, au moins avait t’on la possibilité théorique de le faire…

Non, c’était pas mieux avant.

Vous oubliez que toutes ces machines étaient entièrement documentées. Et on arrivait à se procurer cette doc, même quand on habitait en province dans les années 80.

Les smartphones sont de nouveaux appareil, avec un usage différent, on ne peut pas comparer.

La encore, vous faites erreur. L’usage ne change rien au fait que ce sont des ordinateurs.
C’est a moi utilisateur auquel doit revenir le rôle de déterminer ce que je veux faire d’un appareil. Pas au fabricant de m’imposer comment je dois l’utiliser.

Prenons un exemple montrant pourquoi c’est important : Imaginons deux gamins a 40 ans d’écart qui ont des prédispositions pour devenir programmeur. Le gamin des années 80 aura eu (par exemple) un C64, un Amstrad ou un Mo 5. Le gamin d’aujourd’hui recevra un iPhone.

Selon vous, lequel aura le plus de chance de rencontrer son destin ?

d’ailleurs sur PC, les OS Linux, les seules alternatives A MS restent très marginaux (faute à la politique mercantile de MS comme à la fragmentation de l’écosystème Linux qui part dans tous les sens)

Non.

Windows est majoritaire sur les ordinateurs grand public et la bureautique, mais ce n’est pas la totalité de l’informatique.

Allez voir dans le domaine du web, des serveurs et de toute l’infrastructure qui la fait fonctionner (comme votre box) et vous verrez l’immense domination du “non windows”. Vous comprendrez a quoi sers la diversité des Os. Dans l’informatique, tout le monde n’a pas les mêmes besoins.

la fragmentation de l’écosystème Linux qui part dans tous les sens

Je ne suis pas d’accord.

Les distributions Linux sont différentes parce qu’elles s’adressent à des besoins différents et des publics différents. C’est leur diversité qui fait leur richesse.

Tata Michu débutante qui a peur de l’informatique et le Power User n’ont pas du tout les même besoins.

Ce qui est inepte, c’est d’imposer à tous le même produit, parce que forcément, il ne sera jamais bien adapté aux besoins de chacun.

Un monde homogène impose moins d’efforts intellectuels. Mais si on y réfléchit bien, c’est aussi une forme de nivellement par le bas.

Je ne suis même pas sur qu’il y ait de la place pour un autre OS.

Les capacités en Flash et Ram d’un smartphone actuel sont vraiment loin d’être ridicules.

pareil pour Android, personne ne m’a forcé à les acheter et je suis suffisamment connaisseur pour savoir où je mets les pieds, tout est rapport de bénéfice/risque, et la balance pour mon usage et mes attentes penchent pour ceux-là.

Personne ne vous a forcé ? En êtes vous si sûr ?

Quand le marché ne vous propose que deux choix et que vous avez de toute manière besoin d’un smartphone, vous avez l’impression de choisir en prenant celui que vous estimez le plus adapté à votre usage.

Mais s’il y avait eu d’autres choix possibles, qui vous dit que vous ne les auriez pas préféré ?

Quand des multinationales écrasent le marché, cela supprime la concurrence et la diversité. Qui est assez fou pour se lancer contre Apple et Google et leurs immenses moyens ?

S’ils étaient plus respectueux de nos vies, ça m’irait encore mieux, mais très honnêtement, j’m’en fous pas mal, comme beaucoup.

Hélas, c’est bien plus grave encore. Derrière l’informatique se cachent des enjeux de domination économique. Autrement dit, l’avenir de nos enfants.
Mais c’est un sujet de spécialiste, il est logique que tout le monde ne soit pas conscient de cela.

1 J'aime