Forum Clubic

Commentaires : AMD espère conclure l'acquisition de Xilinx, spécialiste du FPGA, fin Q1 2022

Un deal à plus de 35 milliards de dollars qui doit notamment permettre à AMD de progresser sur les processeurs
FPGA.

‹ ‹ progresser sur les processeurs FPGA. › ›

Un fpga n’est pas un processeur, il peut inclure un à plusieurs cœurs ARM (SOC, de la gamme Xilinx Zynq) ou alors le programmeur peut en déployer un à partir d’une IP ou d’une source (Softcore, Xilinx Microblaze…)

Edit : pour AMD, ça leur permettra d’être au même niveau qu’Intel avec leur fpga Altera

Le fpga c’est le top ! Si de petits fpga étaient intégrés sur leurs cpu mainstream dans l’avenir, ce serait un bon moyen de booster certains calculs en fonction des demandes, aussi bien que de servir de projet éducatif.

Tout à fait, je faisais un raccourci pour que ce soit plus direct, mais c’est peut-être un peu excessif.

1 J'aime

j’ai pas bien compris, en gros le fpga pour AMD c’est le northbridge de ses cartes meres ?

Non, les FPGA, ce sont en gros des puces programmables : au lieu d’avoir un schéma logique gravé en dur dans la puce, on peut modifier son schéma logique pour faire le circuit dont on a besoin.

Par exemple, une même puce FPGA peut devenir un encodeur vidéo ou un petit CPU (très loin quand même de la complexité possible avec un CPU gravé).

C’est très utilisé notamment pour le prototypage et l’enseignement, ça permet de tester le schéma logique d’une future puce en situation presque réelle, plutôt que de reposer entièrement sur la simulation, puis une fois le schéma validé, on peut passer à de la production traditionnelle par gravure, qui reste bien moins coûteuse sur des gros volumes (si on a des volumes faibles, ça peut valoir le coup de rester sur du FPGA même pour la phase industrielle).

1 J'aime

En (très) gros le FPGA c’est un CPU « débarrassé » de ses instructions pré-câblées (style SSE, AVX etc.) donc tu peux programmer toi-même ce que chaque sous-ensemble de transistors peut faire, ce qui le rend à la fois extrêmement souple et permet des exécutions et calculs en nettement moins de cycles qu’un CPU (gains en latence important).

L’inconvénient est bien sûr qu’il faille connaître la programmation pure hardware (on parle de langage de description matériel HDL) et l’impossibilité (ou très lentement) de réaliser des calculs en dehors de ce qu’il aura été programmé (oui je sais c’est paradoxal quand j’évoquais la souplesse plus haut, mais c’est pas sur le même point). D’ailleurs pour palier ça certains fabricants y insèrent un mini-coeur CPU, on parle pour ces FPGA particuliers de processeurs « softcore ».

Les FPGA sont souvent utilisés en milieu industriel de haute technologie et de petite série pour leurs avantages. Un nouveau marché donc pour AMD, sachant qu’historiquement Xilinx est l’inventeur du FPGA.

1 J'aime

merci à vous deux

Xilinx et AMD sont tous les deux impatients de commencer le travail en collaboration. AMD s’ouvre le marché FPGA et XILINX va profiter de la popularité de AMD pour s’ouvrir un marchéqu’on avait du mal à atteindre: « les softeux!! » :slight_smile: