Commentaires : Amazon condamné à 32 millions d'euros d'amende par la CNIL pour surveillance abusive de ses salariés

La CNIL vient d’annoncer la condamnation d’Amazon à une amende de 32 millions d’euros. La firme de Jeff Bezos est accusée d’avoir porté beaucoup trop loin la surveillance de ses salariés.

Qu’y a-t-il de mal à collecter les performances des salariés ? Ce serait pourtant top si chacun pouvait être payé en fonction de sa productivité réelle et que les abonnés à la cafète, au brassage de vent et au simulacre de compétence soient payés en fonction de leur improductivité.

Payer plus ceux qui produisent plus et moins ceux qui produisent moins de valeur ajoutée est un concept à la fois juste et attrayant.

3 « J'aime »

Sauf qu’il choquerait forcément ceux qui en font le moins. ^^

Dans les années 90, je travaillais dans un laminoir à fil à pauses. Il y avait donc 3 équipes dont chacune était censée produire ± 33% de la production sur 24 heures. Or, l’équipe dans laquelle j’étais et qui ne comptait que des ouvriers compétents assurait à elle seule…50% de la production quotidienne.

Inutile de dire que lorsqu’on a parlé de donner des primes de production mais qu’il fallait une unanimité pour ça, les autres équipes s’y sont opposées. neutre

2 « J'aime »

Question: ou va l’argent si Amazon paye un jour ?

Il va au budget de l’État.

1 « J'aime »

Enrichir davantage mon patron…le rêve de toute une vie :roll_eyes:

Et tu n’as jamais pensé à arrêter de te crever le c@ pour ton maître ?

Mes collègues et moi, la pluparts du temps, nous ne produisons quasi rien. Pourtant, si on part, la boite s’effondre. Comment on nous rémunère ?

La tendance actuelle c’est de payer moins ceux qui bosse plus , et beaucoup moins ceux qui bosse moins !
Les salaires ne suivent plus, par contre le chiffre d affaire des sociétés ne fait qu’augmenter.
Pour le cas de la surveillance, les sociétés n utilisent pas vraiment ca pour les performances, mais comme moyen de pression et répression sur les salariés pour justifier des licenciements ou des primes a la baisse.
On n’est pas des machine que tu bench h24, Amazon te presse pour que tu sois a 100% tout le temps , que tu sois enrhumé, reglé , courbaturé ou je ne sais quel raison pouvant altérer tes performances, il suffit de faire 99% de tes taches et ta prime part en sucette.
On perd aussi le coté humain en faisant ca , tu viens travailler, pas faire du travail forcé.

2 « J'aime »

Mais personne ne te dit de travailler plus, on parle simplement de payer davantage ceux qui bossent/produisent plus et moins ceux qui au contraire produisent moins de valeur.

Il y a ceux qui travaillent et achètent leur première maison à 26 ans et vivent très bien en ne se refusant pas grand-chose. Qui, divorcés et remariés, savent ce qu’ils veulent, redeviennent propriétaires et vivent toujours très bien.

Et puis il y a ceux qui passent plus de temps à se lamenter sur la société et le patronat plutôt que se concentrer sur leurs projets et objectifs. Chacun ses choix. neutre

1 « J'aime »

Un patron n’est pas un maître mais un employeur. Libre à toi d’ailleurs d’en changer ou de te mettre à ton compte.

Et puis; c’est vrai quoi, c’est tellement plus confortable de laisser son collègue bosser à sa place car lui est consciencieux, de le pousser au burn-out puis de prétendre bosser plus que lui tout en brassant du vent à la cafète, non ?

C’est malheureusement le cas dans beaucoup d’entreprises… En soit, ce serait beaucoup plus juste que si vous produisiez 50% de la valeur, votre salaire soit calculé sur cette base et non sur la base des ~33%.

C’est l’avantage d’être à son compte, au moins on récolte 100% du fruit de son travail ou plutôt … 40% (après le passage des impôts et des taxes…). :sweat_smile:

Etre indépendant n’est pas toujours rose non plus. Ma première belle-mère était fleuriste, j’ai donc vu pendant 15 ans comment ça se passait. Et pour d’autres aussi que je connaissais bien, parce qu’elle était présidente de l’association des commerçants du village. ^^

Tout récemment, un cousin de mon beau-fils qui s’était établi comme chauffagiste indépendant a jeté l’éponge et est entré comme ouvrier salarié dans une plus grosse entreprise, il dit qu’au moins, il sait ce qu’il aura à la fin du mois quoiqu’il arrive.

Bref, salarié ou indépendant, les deux statuts ont chacun leurs avantages et leurs inconvénients. neutre

1 « J'aime »

Je ne comprends pas pourquoi les pénalités sont payées à la CNIL alors que les victimes sont les employés…
La justice serait de verser des dommages et intérêts aux employés me semble-t-il, pas uniquement renflouer les caisses de l’état…

Parce qu’il s’agit d’amendes. Les amendes ne sont jamais versées aux victimes.

Si les victimes veulent être indemnisées, elles doivent saisir la justice.

1 « J'aime »

Si les sommes allaient aux employés, il y aurait bcp plus de plaintes
Et certainement des plaintes intéressées

Oui mais la France a un vrai problème concernant les dommages et intérêts qui ne sont clairement pas assez accordés, pas assez systématiques et dont les montants sont souvent injustement trop faibles ne couvrant souvent même pas le préjudice matériel, sans même parler du moral, du temps passé pour la procédure, des frais de justice, des moyens engagés pour palier, des conséquences… et encore moins de la compensation pour faute (si quelqu’un te fait du mal, ce serait normal que rien que sur ce principe, il ait déjà une belle grosse amende).

L’autre sujet est que le parjure (mensonge) n’est pas sanctionné alors que le mensonge en lui-même devrait à lui seul être non seulement un important facteur de discrédit dans une procédure mais également un facteur de lourde condamnation. Il faudrait vraiment (beaucoup beaucoup) plus de fermeté quant à l’obligation de dire la vérité dans toute procédure.