Forum Clubic

Commentaires : Alors, on regarde ? The Nevers S01E01

Dans The Nevers, des habitants de Londres de la fin du 19e siècle se retrouvent dotés de pouvoirs. La plupart de ces « Touched » vont s’en servir pour faire le bien et trouver leur place dans une société rigide, qui n’aime pas le changement… D’autres nourriront des desseins plus sombres.

encore des gens avec des pouvoirs… Perso, si j’aimais bien au debut ( les 4400, les xmens,etc…) , la ca me gave plus qu’autre chose… Meme pas envi de regarder ( ce qui veut pas dire que je regarderai pas) , ca dependra si j’ai plus rien a me mettre … euh a regarder…

2 J'aime

Les pouvoirs, ca devient de plus en plus banal en effet… faudrait voir a changer de theme de temps en temps… complètement d’accord avec jedi1973

1 J'aime

Pareil, raz le bol des super-pouvoirs et pourtant j’étais fan de Marvel/DC dans mon jeune temps, mais trop c’est trop.
Un autre truc un peu trop fréquent en ce moment c’est la mode des mini-séries de 6, 8 ou même 10 épisodes. En gros, on commence à peine à s’intéresser à l’histoire et aux personnages et pouf, cela s’arrête, peut être définitivement si la série ne plait pas. Merci a Netflix et Prime pour avoir popularisé ce format qui semble avoir été créé pour pouvoir binge-watcher une saison en une ou deux soirée mais qui trahit surtout un manque d’audace de la part des maisons de production.

Nevers ? C’est au fin fond de la Nièvre, au bout de l’A77.

Ben c’est pas comme si on avait pas envie d’un peu de réalisme vu l’époque de la série…19ème siècle, si t’es réa et que tu veux être crédible soit c’est les pouvoirs et donc ça sera un environnement moderne (ou alors t’as interet à trouver une sacré pirouette mais on l’ a déjà vu dans des films « modernisés » comme Frankeinstein, Van Helsing, etc…), soit c’est la partie historique; c’est ce mélange des genres qui a plombé les chroniques de Bridgerton…On peut faire de l’inclusivité/diversité avec classe comme dans Star Trek Discovery (jusquà la saison 2 , après la 3 ça devient trop militant et trop évident c’est du LGBTQ+ bait, personnellement)

Autant je peux comprendre qu’une serie ne prenne pas faute d’audience… Mais on peut comprendre qu’une serie ne prenne pas car pas assez d’episodes pour placer correctement le decors… Avant, 22 a 25 episoides etait la norme, hier moins de 20 et aujourdhui 10 ( voir meme 6/8 en ce moment) … C’est vrai que le manque d’audace est flagrant maintenant. Une multitude de serie naisse mais sont presque mort né tellement les memes sujets sont usés, plus qu’usés… Dire qu’il y a des milliers/millions de livres avec des histoires originales qui dorment sur les etageres… Apres, j’ai aussi une explication personnelle: le quota de la diversité et l’influence des lGBT nuit plus qu’autre chose a la creartivité ou on peut plus se taper une serie de male bestiale ni d’adulte courageux et intelligent ( seul les ados sont forts, intelligents et ont les bonnes solutions, les adultes sont laches et idiots.)

moi, perso, les mini séries, ça me va très bien

je suis beaucoup moins déçu, car le truc que je déteste le plus, ce sont les séries qui tirent en longueur, sans réellement d’imagination et tu finis par arrêter en plein milieu d’une saison ou d’une série

il y a une concurrence énorme en séries / films et ça doit rester très qualitatif. Un moyen est de concentrer les moyens sur moins d’épisodes et d’y passer plus de temps pour un bon scénario, une bonne réal, etc …

pour le cas présent, je n’ai pas vraiment envie d’encourager la cancel culture

j’adore JW pour ce qu’il a fait dans Buffy et je n’ai jamais rien suivi d’autre de lui mais donc j’imagine qu’il pourrait avoir le talent pour faire quelque chose d’aussi bien, sauf que, ici, bah il se barre … donc …

Parfaitement d’accord sur l’explication personelle,